Le Dîner des Maisons engagées

Société & Environnement

Depuis 2011, LVMH s’engage dans la lutte contre la drépanocytose en apportant son soutien aux équipes de l’hôpital Robert Debré à Paris, centre de référence dans la recherche contre cette maladie.

La drépanocytose, maladie génétique la plus répandue dans le monde, touche plus de 5 millions de personnes et 250 000 nouveau-nés par an. Aux côtés des équipes de l’hôpital Robert-Debré, LVMH et ses Maisons aident financièrement la recherche contre cette maladie et la prise en charge des patients.

Cet engagement se manifeste notamment à l’occasion du « Dîner des Maisons engagées », dîner organisé annuellement rassemblant de nombreuses Maisons du Groupe ainsi que leurs partenaires sous l’égide d’Antonio Belloni, Directeur général délégué de LVMH, et de Chantal Gaemperle, Directrice Ressources Humaines et Synergies du groupe LVMH. L’équipe médicale de l’hôpital y est conviée pour sensibiliser les participants à l’existence de la maladie et présenter les avancées obtenues.

Depuis 2011, les fonds reversés à l’hôpital ont permis à l’équipe de poursuivre ses recherches et d’améliorer la qualité de la prise en charge des patients. « Le soutien continu de LVMH est essentiel pour nous, il nous permet d’avancer dans la recherche et d’améliorer la qualité de la prise en charge de nos patients atteints de drépanocytose. Il contribue à médiatiser une maladie encore trop méconnue et pourtant extrêmement répandue dans le monde. » affirme le professeur André Baruchel, Chef du service hémato-immunologie à l’hôpital Robert-Debré (AP-HP).

Des fonds qui permettent d’épauler les équipes de l’hôpital et d’identifier de nouveaux traitements efficaces, accessibles et généralisables à tous les malades.

Les autres initiatives Société & Environnement