Message du Président

VOIR LOIN

En 2016, dans un contexte d’incertitudes économiques et géopolitiques, notre Groupeenregistre des résultats records. La créativité de ses maisons, l’ambition d’excellence qui les anime, leur esprit entrepreneurial sont les clés de notre succès.

Une fois de plus, en 2016, la dynamique créative de chacun des métiers du Groupe permet à LVMH de connaître une nouvelle année de croissance. Les belles performances de Louis Vuitton, de Fendi, de Moët Hennessy, les nouveaux gains de parts de marché des parfums Christian Dior, l’élan retrouvé de TAG Heuer, la poursuite des avancées de Sephora, qui consolide sa première place dans le marché de la beauté sélective aux États-Unis… Ce sont là, parmi bien d’autres, quelques-uns des succès dus à la mobilisation et au talent de nos équipes.

2016, une année riche en nouveaux projets et en investissements

L’année 2016 a illustré la volonté du Groupe d’être à la pointe de l’innovation et de la créativité. Se réinventer et surprendre : Louis Vuitton possède ce talent et continue de l’illustrer. L’arrivée annoncée des parfums, après soixante-dix ans d’éclipse dans ce domaine, était très attendue. La Maison a tenu ses promesses avec le souci de perfection qui marque tout ce qu’elle entreprend. Le succès ne s’est pas fait attendre longtemps, et ces parfums, bien qu’ils ne soient vendus que dans les seuls magasins Louis Vuitton, ont connu un engouement particulièrement rapide.
En lien avec ce lancement, à l’automne 2016, les Maîtres Parfumeurs de Christian Dior et Louis Vuitton ont installé leurs laboratoires de création à Grasse, fief de la grande parfumerie, au domaine des Fontaines Parfumées. Ce nouveau joyau de notre patrimoine permet à nos parfumeurs de travailler en collaboration plus étroite encore avec les producteurs de rose et de jasmin, constitue une nouvelle étape dans la quête d’excellence de nos Maisons de parfum, tout en contribuant à la vitalité économique de ce territoire exceptionnel.
De même, Bvlgari, par la mise en service de sa nouvelle manufacture de joaillerie à Valenza, en Italie du Nord, se dote d’un site alliant excellence artisanale, avance technologique et performance environnementale, et donnant à la Maison les capacités de production que ses perspectives de croissance requièrent.
Au sein de notre activité Vins et Spiritueux, le premier millésime d’Ao Yun, produit sur les contreforts de l’Himalaya, vient couronner un pari audacieux et des années de recherche. Les grandes qualités du terroir autant que le savoir-faire de l’équipe œnologique permettent de penser qu’Ao Yun a tout le potentiel pour devenir le meilleur vin de Chine.
Enfin, notre activité Mode et Maroquinerie s’est renforcée en accueillant la Maison Rimowa. Mondialement reconnue pour la qualité, les innovations et le design de ses bagages haut de gamme, Rimowa, fleuron de ces entreprises familiales solides et dynamiques qu’on appelle le Mittelstand, devient notre première Maison allemande.

La transmission, gage d’avenir

Tout en accélérant l’innovation dans tous nos métiers, nous avons placé l’année 2016 sous le signe de la transmission, investissement crucial pour l’avenir de nos Maisons. Dans le cadre de l’Institut des Métiers d’Excellence, qui a pour vocation de transmettre nos savoir-faire auprès des jeunes générations, et qui regroupe désormais plusieurs centaines d’apprentis, nous avons créé un nouveau parcours de formation, l’École d’Horlogerie LVMH. Nous sommes particulièrement fiers des résultats de cet Institut, à la fois parce que nombre des apprentis qu’il rassemble obtiennent, dans leur spécialité artisanale, les plus remarquables distinctions professionnelles et parce qu’il constitue pour nos Maisons un très appréciable vivier de talents.
Chez Hennessy, le représentant de la septième génération de Maîtres Assembleurs, issus de la même famille cognaçaise, s’apprête, à l’issue d’une carrière remarquable, à passer le témoin à son neveu. Le nouveau Maître Assembleur hérite de la connaissance intime du patrimoine d’eaux-de-vie conservées dans les chais de la Maison et qui s’étend sur plus de deux siècles. Il continuera cette longue tradition de sélection et d’assemblage qui fait le style d’Hennessy.
Le partage et la transmission ont aussi constitué le fil conducteur de la troisième édition de nos Journées Particulières. Ces journées, au cours desquelles ont été ouverts plus de 50 lieux habituellement fermés au public, ont connu une affluence sans précédent. Nous sommes heureux d’avoir permis à plus de 145 000 visiteurs de découvrir les trésors de notre patrimoine et la virtuosité de nos artisans, d’assister à des master classes inédites de nos créateurs et même de s’initier à certains gestes de nos métiers sur les lieux mêmes de nos ateliers. Ils ont pu comprendre de l’intérieur la passion, le talent et la créativité des femmes et des hommes qui font notre Groupe, et je suis certain que tous en garderont un souvenir émerveillé.

Une étape décisive du projet artistique de la Fondation Louis Vuitton

Je voudrais enfin évoquer deux réalisations majeures de la Fondation Louis Vuitton : « L’Observatoire de la lumière », d’une part, intervention de Daniel Buren sur les voiles de verre du bâtiment, conçue en dialogue étroit avec le bâtiment de Frank Gehry ; et surtout l’exposition « Icônes de l’art moderne. La collection Chtchoukine », d’autre part, hommage à l’un des plus grands collectionneurs du début du XXe siècle, visionnaire, mécène exemplaire de l’art de son temps, dont la démarche résonne singulièrement avec la vocation de la Fondation Louis Vuitton. L’exposition Chtchoukine a battu le record de fréquentation des expositions françaises, rassemblant – chiffre inégalé – plus de 1 200 000 visiteurs en un peu plus de quatre mois, plaçant incontestablement la Fondation Louis Vuitton parmi les quelques très grandes institutions culturelles du monde.
Dans cette inspiration, j’ai souhaité proposer à la Ville de Paris, qui l’a accepté, un autre grand projet culturel, au sein de l’ancien Musée des Arts et Traditions Populaires, mitoyen de la Fondation Louis Vuitton, qui aura la triple vocation de se consacrer à l’artisanat, aux arts et aux spectacles vivants. Frank Gehry redonnera vie au bâtiment de Jean Dubuisson.

Prudence et détermination pour 2017

Malgré un contexte de demande mondiale dynamique, ce début d’année 2017 est néanmoins porteur d’incertitudes géopolitiques et monétaires. Nous abordons donc les mois qui viennent avec prudence. L’économie mondiale risque, en effet, de ne pas échapper à une crise sérieuse dans les mois ou les années qui viennent compte tenu des déséquilibres de tous ordres qui l’affectent. Mais quelle que soit la situation, nous pouvons compter sur la solidité financière de LVMH, l’attractivité de nos marques et l’agilité de nos équipes pour faire face à la conjoncture et renforcer sa place de leader mondial.

Un groupe tourné vers l’avenir

LVMH est porté par une vision de long terme. Renforcer nos filières d’approvisionnement et notre engagement en faveur de la protection des ressources naturelles, accueillir au sein du Groupe de jeunes créateurs et leur permettre de donner toute la mesure de leur talent, explorer et conquérir les nouveaux territoires de l’économie digitale, inventer de nouvelles expériences pour les clients de demain ; tout ceci, contrairement aux événements imprévus qui peuvent jalonner notre route, dépend de la mobilisation de tous. Nos équipes sont tournées vers l’avenir et continuent de se concentrer sur les valeurs qui fondent la réussite de LVMH et la pérennité de ses Maisons.
LVMH est un groupe familial. LVMH met la créativité et l’innovation au cœur de son activité. LVMH investit dans la transmission du patrimoine artisanal qui fonde ses Maisons. LVMH veille à rendre son développement aussi durable que possible.
Voir loin, voilà le principal dessein du Groupe LVMH.

Bernard Arnault
Président-Directeur Général