Diane de Fournas de la Brosse

Prototypiste Maroquinier chez Moynat

Mon Métier d’Excellence ?

Je suis Prototypiste en maroquinerie pour la Maison Moynat, ce qui consiste à concevoir des prototypes à partir des dessins du styliste. Après discussion avec ce dernier, je réalise en premier le gabarit, c’est-à-dire le patron d’une pièce de maroquinerie. Je monte ensuite une première pièce en salpa, une matière-test proche du cuir, pour vérifier si elle se monte bien  et qu’elle tombe juste. Une fois que c’est le cas, je réalise le prototype avec les véritables matières comme le cuir, jusqu’à créer un produit qui pourrait être commercialisé. Pour finir, on ajuste avec le styliste jusqu’à ce qu’il valide le modèle. Tout le travail que je réalise est entièrement fait à la main, une spécificité de Moynat.

Les principales qualités pour faire ce métier ?

La minutie est essentielle : lorsque l’on fait un gabarit, il doit être juste au millimètre, voire même au demi-millimètre près. S’il ne l’est pas, cela va s’impacter sur le montage du sac qui ne tombera pas correctement. C’est donc un travail très rigoureux sur les détails qu’il ne faut pas manquer.

Ce qui me fait vibrer dans mon métier ?

C’est le travail manuel, j’adore travailler avec mes mains depuis toujours. Dans mon métier, mon objectif est également d’arriver à toucher l’excellence à chaque nouvelle pièce. C’est d’ailleurs pour cette raison que j’aime travailler pour une Maison de luxe comme Moynat.

Mon conseil à un jeune qui débute ?

Regarder les autres et écouter. Quand j’ai commencé, on m’a dit « Regarde avant tout comment sont placées les mains de l’artisan sur la machine à coudre ». C’est cette attention aux détails encore une fois qui fait progresser. Il faut apprendre des autres et ouvrir son esprit en comprenant qu’il existe de multiples possibilités pour réaliser une pièce de maroquinerie. D’ailleurs tous les artisans apprennent les uns des autres chez Moynat car chacun n’hésite pas à aider et à partager ses techniques. C’est une vraie source d’enrichissement pour moi.