A l’occasion des cinq ans de l’Accord de Paris, LVMH mobilise l’ensemble de ses collaborateurs pour le coup d’envoi de sa nouvelle stratégie environnementale

LVMH

·

LVMH mobilise l’ensemble de ses collaborateurs pour le coup d’envoi de sa nouvelle stratégie environnementale

Cinq ans après l’Accord de Paris, le Groupe organise la LVMH Climate Week. Une semaine d’échanges proposée à ses 160 000 collaborateurs pour partager les lignes de force de LIFE 360 (LVMH Initiatives For the Environment), qui deviendra sa nouvelle boussole environnementale pour les 3, 6 et 10 années à venir, et encourager chacun à être acteur du changement autour d’un seul mot d’ordre : « Be The Change ».

Le réchauffement climatique est l’affaire de tous. Parce que son activité dépend de la nature et qu’il est le leader mondial du luxe, LVMH est très directement concerné par cet enjeu et se doit d’être un acteur exemplaire dans la limitation et la prévention de ses effets. Alors que les objectifs qu’il s’était fixés à horizon 2020 sur le sujet du climat dans le cadre de sa politique LIFE 2020 ont été atteints, LVMH souhaite poursuivre et amplifier ses actions. Cette mobilisation est naturelle pour un Groupe dont le modèle repose sur la qualité et la durabilité des produits et sur une production locale qui met en œuvre des savoir-faire d’exception.

La LVMH Climate Week réunira virtuellement du 8 au 11 décembre 2020 les 160 000 collaborateurs du Groupe autour d’un appel à l’action : « Be The Change ». Au cours d’un cycle de 12 conférences, de nombreux invités, dont plusieurs Directeurs Artistiques, des dirigeants et des collaborateurs des Maisons, proposeront des solutions concrètes pour faire de chacun l’acteur d’un luxe durable.

« L’ampleur de la mobilisation du Groupe et de ses collaborateurs témoigne de la place stratégique qu’occupe ce sujet au quotidien chez LVMH. Il nous fallait envoyer un signal extrêmement fort pour franchir avec succès ce nouveau cap que l’urgence climatique nous impose. Un cap volontariste et vertueux car nous savons mieux qu’aucune autre entreprise quelle force naît de l’innovation et de la créativité. Demain, cette créativité sera vertueuse ou elle ne sera pas. J’ai toute confiance dans l’engagement sincère et profond de chacun de nos collaborateurs pour relever ensemble ce défi », déclare Antoine Arnault, Image et Environnement, LVMH.

Hélène Valade et Antoine Arnault
© Martin Colombet / LVMH

La LVMH Climate Week sera aussi l’occasion de mettre en lumière les engagements des Maisons du Groupe en matière de climat ainsi que le portefeuille de solutions et d’innovations à leur disposition, notamment en matière d’économie circulaire. Ce travail sera le point de départ vers l’actualisation précise des objectifs de réduction des émissions de CO2, mais aussi de méthane et de protoxyde d’azote (Gaz à effet de serre dont le pouvoir de réchauffement est nettement supérieur à celui du CO2) du Groupe.

Ces objectifs chiffrés seront dévoilés en 2021, dans le cadre du lancement de LIFE 360, fondé sur quatre axes – climat, biodiversité, circularité créative et transparence -, et qui deviendra la boussole environnementale du Groupe pour l’inscrire dans une trajectoire, conformément à l’Accord de Paris, fondée sur la science, à échéance 2030. Ce plan fixera les nouveaux objectifs climat de LVMH, notamment celui d’atteindre 100 % d’énergie renouvelable dans tous les sites du Groupe et la suppression du plastique vierge d’origine fossile dans les emballages à horizon 2026.

Ce 8 décembre, la LVMH Climate Week a débuté à l’occasion d’une cérémonie d’ouverture qui a réuni autour d’Antoine Arnault, Image et Environnement LVMH, et d’Hélène Valade, Directrice Développement Environnement de LVMH, des figures de proue telles que Laurent Fabius, Président de la COP 21, Valérie Masson-Delmotte, co-présidente du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), ou encore Bertrand Piccard, fondateur de la Fondation Solar Impulse… Chacun a apporté son éclairage et son expérience reconnue sur les questions relatives au climat. De jeunes collaborateurs sont aussi venus animer et nourrir les débats, forts de leur questionnement légitimes sur l’avenir.

Face à l’urgence climatique, trois conférences seront spécifiquement dédiées à ce sujet autour de thèmes clés pour le groupe LVMH :

  • La préservation de la biodiversité peut-elle nous aider à atténuer le changement climatique ?
  • La compensation carbone : réel changement ou simple greenwashing?
  • L’industrie de la mode peut-elle être durable ?

Signe que cette préoccupation est devenue centrale dans la création, cette dernière conférence sera la réunion la plus importante de designers jamais organisée autour de ce sujet, réunissant Felipe Oliveira Baptista, Directeur Artistique de la Maison Kenzo, Kim Jones, Directeur Artistique de Dior Homme, Jonathan Anderson, Directeur Artistique de la Maison Loewe, et Stella McCartney, Directrice Artistique de sa marque éponyme, qui partageront leurs témoignages et leurs convictions pour bâtir une mode plus durable pour tous.

LVMH Climate Week
© Martin Colombet / LVMH

Enfin, 49 solutions concrètes – notamment pour les magasins et sites de production – seront présentées dans un « Solutions Showroom ». Identifiées par le Groupe auprès de ses partenaires, parmi lesquels la Fondation Solar Impulse, elles offrent des réponses innovantes à ses Maisons pour réduire encore davantage leur empreinte carbone.

Par exemple, la startup Desserto, mention spéciale du LVMH Innovation Award 2020, propose une toile végétale fabriquée à partir de cactus cultivés au Mexique. Elle peut être utilisée en maroquinerie comme pour les emballages. L’entreprise Secante, quant à elle, développe des solutions LED sur-mesure. Enfin, Celsius propose une solution géo-énergie géothermie) pour le chauffage et la climatisation des bâtiments, qui assure aux occupants un confort thermique à faible émission carbone toute l’année.

A l’issue de la LVMH Climate Week, les LIFE in Stores Awards viendront récompenser les sept initiatives les plus vertueuses et innovantes des Maisons du Groupe pour améliorer les performances environnementales de leurs magasins.