Le groupe LVMH lance un programme d’accélération chez Station F pour accueillir chaque année 50 startups internationales et contribuer à son innovation dans le luxe

Version PDF

Le groupe LVMH annonce la mise en place d’un programme d’accélération au sein de STATION F pour accueillir chaque année 50 startups internationales. Le projet s’inscrit dans une logique de co-conception entre les Maisons du Groupe et les startups, pour inventer de nouveaux services et produits innovants sur le marché. 89 postes de travail seront mis à la disposition des startups hébergées sur l’espace LVMH de 220 m2. En installant La Maison des Startups dans le plus grand incubateur de startups au monde, le Groupe réaffirme ainsi ses valeurs d’innovation, d’esprit entrepreneurial et d’excellence, piliers qui fondent sa réussite.

Avec pour objectif d’accélérer la collaboration entre ses Maisons et les startups liées au secteur du luxe, La Maison des Startups offre aux entrepreneurs un point d’entrée de premier plan dans l’écosystème unique des 70 Maisons du Groupe. La spécificité du programme est d’être multisectoriel, en regroupant des entrepreneurs dont les innovations sont applicables aux secteurs des Vins & Spiritueux, de la Mode & Maroquinerie, des Parfums & Cosmétiques, des Montres & Joaillerie, ainsi que de la Distribution Sélective.

Doté de 89 postes de travail, le programme LVMH à STATION F a pour ambition d’accueillir 50 startups internationales à l’année, en deux promotions de 6 mois, la première ayant fait son entrée dans le lieu en novembre 2017.

Les startups intégrées au programme sont issues, pour plus de la moitié d’entre elles, de l’événement Viva Technology qui a permis au Groupe d’accueillir plus de 80 startups sur son stand, en 2016 et 2017, notamment dans le cadre de l’Innovation Award de LVMH. Presque toutes travaillent déjà avec des Maisons du Groupe (Moët Hennessy, Dior, Louis Vuitton, Sephora etc.). Enfin, quelques collaborateurs de LVMH, gagnants de différentes éditions de l’initiative « DARE LVMH » dédiée au développement de l’intrapreneuriat dans le luxe, y sont également accueillis pour lancer leurs projets.

Au-delà d’un espace et d’un cadre de travail propices à l’innovation, le programme de LVMH à STATION F permet aux entrepreneurs de bénéficier de coaching individualisé, et d’un accompagnement par des experts du groupe LVMH. Des workshops sont également programmés pour permettre aux startups de se familiariser avec les enjeux du luxe, et des sessions de pitchs vont être organisées régulièrement pour leur présenter l’évolution de leurs innovations aux représentants des Maisons du Groupe. Enfin, des sessions de networking sont également prévues.

Ce nouveau projet s’inscrit dans une dynamique de soutien actif aux jeunes entreprises qui repose désormais sur quatre piliers :

· La détection et le sourcing des startups lors du salon Viva Technology dont le groupe est partenaire depuis 2016 avec son « Luxury Lab » ;

· L’ouverture à l’intrapreneuriat au travers de l’initiative interne DARE (Disrupt, Act, Risk to be an Entrepreneur) qui se situe au croisement de l’open innovation et du développement personnel et a permis en 6 mois à plus de 180 talents de transformer une idée en business plan, en suivant, en 3 jours, une méthodologie issue du monde des startups ;

· La collaboration entre les startups et les Maisons, qui permet de faire correspondre les besoins des Maisons avec les innovations proposées par les startups pour inventer de nouveaux produits et services ;

· L’accélération de la relation Maison-startup dans le cadre du nouveau programme lancé à STATION F, un véritable point de convergence de l’ensemble des initiatives mises en place par le Groupe et ses Maisons.

En offrant dans un lieu unique la capacité d’inventer et de créer des synergies entre différentes initiatives déjà bien ancrées au sein du Groupe, LVMH renforce son écosystème digital déjà robuste.

« Parce que l’innovation fait intimement partie de l’histoire de nos Maisons, souvent pluriséculaires, nous savons, peut-être mieux que d’autres, trouver avec les startups des modes de travail en commun dont nous bénéficions mutuellement » Bernard Arnault, Président-directeur général, LVMH

« LVMH considère l’innovation comme l’une de ses valeurs fondamentales depuis toujours. L’innovation est une obsession quotidienne chez LVMH, elle est cruciale au maintien de notre position de leader sur le long terme. Collaborer avec des startups nous permet de rester à l’affût des opportunités de business et des nouveaux modes de travail. Un écosystème de startups dynamique est nécessaire à la bonne santé de toute l’industrie. » Ian Rogers, Chief Digital Office, LVMH

« LVMH est, comme STATION F, un incubateur de talents. Nous sommes ravis que la collaboration entre les entrepreneurs du programme La Maison des Startups et les collaborateurs de nos Maisons puisse contribuer favorablement au développement des compétences de chacun. L’innovation naît de l’échange et des confrontations positives. » Chantal Gaemperle, Directeur des Ressources Humaines et Synergies, et membre du Comité Exécutif, LVMH

« Nous sommes ravis d’accueillir LVMH comme partenaire au sein du campus STATION F et nous sommes convaincus que leur expertise dans le secteur du luxe est la plus pertinente pour les start-ups qui souhaitent révolutionner cette industrie. » Xavier Niel, Fondateur de STATION F

« C’est un très beau défi qui attend tous les acteurs qui souhaitent à la fois renouveler l’industrie du luxe et la maintenir toujours au même niveau d’exigence qu’on connait, notamment en France – qui mieux que LVMH pour accompagner les start-up Luxe chez STATION F ? Nous sommes fiers de les compter comme partenaires » Roxanne Varza, Directrice de STATION F

Berluti nomme Kris Van Assche Directeur Artistique de la maison

Version PDF

Kris Van Assche sera responsable de l’ensemble des collections souliers, maroquinerie, prêt-à-porter, et accessoires.

Antoine Arnault, Président Directeur Général de la maison déclare « Je suis ravi d’accueillir Kris Van Assche chez Berluti. Je le connais depuis de nombreuses années, ai toujours admiré son travail chez Dior Homme et me réjouis de travailler avec lui. »

Kris Van Assche déclare « J’ai toujours voulu créer des ponts entre le savoir-faire, l’héritage d’une maison et ma vision résolument contemporaine. Antoine Arnault m’a fait part de ses ambitions pour Berluti et c’est avec grand plaisir que j’accepte ce nouveau challenge qui correspond parfaitement à ma volonté et à ma vision. Je tiens également à remercier Monsieur Bernard Arnault pour sa confiance renouvelée. »

Kris Van Assche présentera sa première collection lors de la Fashion week Homme de Janvier 2019.

Louis Vuitton annonce l’arrivée de Virgil Abloh en tant que nouveau Directeur Artistique des Collections Homme

Louis Vuitton a le plaisir d’annoncer l’arrivée de Virgil Abloh en tant que nouveau Directeur Artistique des Collections Homme, avec effet immédiat. Son premier défilé pour Louis Vuitton aura lieu en juin lors de la semaine de la mode masculine à Paris.

« Ayant suivi avec grand intérêt l’ascension de Virgil depuis qu’il a travaillé avec moi chez Fendi en 2006, je suis ravi de voir à quel point sa créativité innée et son approche avant-gardiste l’ont rendu incontournable, non seulement dans la mode mais aussi dans la culture populaire. Sa sensibilité pour le luxe et le savoir-faire sera déterminante pour imaginer les collections Louis Vuitton Homme du futur. », a déclaré Michael Burke, Président Directeur Général de Louis Vuitton.

« C’est un honneur d’accepter le poste de Directeur Artistique des Collections Homme de Louis Vuitton. Le patrimoine et la créativité de la Maison sont pour moi des inspirations clés et j’aspire à leur rendre hommage tout en réalisant de nouvelles passerelles avec les temps modernes. », a déclaré Virgil Abloh.

Biographie Virgil Abloh

Né à Rockford dans I’Illinois aux Etats-Unis en 1980, Virgil Abloh est un artiste, architecte, ingénieur, directeur créatif et designer. Après avoir obtenu un diplôme en génie civil de l’Université du Wisconsin à Madison, il acquiert une maîtrise en architecture à l’Institut de Technologie de l’Illinois dans un programme d’études créé par Mies van der Rohe, dans lequel il apprend les principes du design moderniste et le concept de travail multidisciplinaire.

 

La marque Virgil Abloh Off-White c / o Virgil Abloh ™ a été créée en 2012 sous la forme d’une œuvre intitulée « PYREX VISION ». En 2013, la marque dévoile pour la première fois des collections saisonnières pour hommes et femmes, et depuis 2015, présente ses défilés durant la semaine de la mode à Paris.

Virgil Abloh a également exposé son travail dans de grandes institutions de design dans le monde entier, comme la Harvard Graduate School of Design, la Columbia Graduate School of Architecture, Planning and Preservation et la Rhode Island School of Design.

En 2019, il inaugurera une exposition majeure de pièces d’archives et contemporaines au Museum of Contemporary Art de Chicago.

En 2015, Virgil Abloh pour Off-White c / o Virgil Abloh ™ compte parmi les finalistes du prix LVMH.

Il a également été récompensé de plusieurs prix, dont le prix « Urban Luxe » décerné aux British Fashion Awards et le prix du « Designer International de l’Année » aux GQ Men of the Year Awards en 2017.

Christian Dior Couture annonce la nomination de Kim Jones en qualité de Directeur Artistique
de Dior Homme

Communiqué Christian Dior Couture

Communiqué Christian Dior Couture

Christian Dior Couture annonce la nomination de Kim Jones en qualité de Directeur Artistique de Dior Homme pour les collections de Prêt-à-Porter et d’Accessoires.

La Maison Dior est enthousiaste d’accueillir Kim Jones, créateur visionnaire diplômé de la Central Saint Martins de Londres.

Pietro Beccari, Président-directeur général de Christian Dior Couture, se félicite de cette nomination : « Je me réjouis de l’arrivée de Kim Jones à la tête de la création Dior Homme. Son talent et sa force créatrice sont reconnus internationalement. Il bénéficiera du soutien des équipes et du savoir-faire des Ateliers pour inventer un vestiaire masculin à l’élégance à la fois classique et imprégnée de culture contemporaine. Il accélèrera ainsi le développement et le rayonnement de Dior Homme à l’international. »

Kim Jones déclare : « Je suis très honoré de rejoindre la Maison Dior, symbole de l’élégance absolue. Je tiens à remercier chaleureusement Bernard Arnault et Pietro Beccari de la confiance qu’ils m’accordent en me donnant la responsabilité de créer des collections masculines pour Dior Homme. Je souhaite inscrire mes collections dans le respect de l’héritage de la Maison Dior tout en créant une silhouette masculine moderne et innovante. »

La première collection Dior Homme de Kim Jones sera présentée à Paris en juin prochain, à l’occasion de la semaine des collections masculines.

5ème édition du Prix LVMH pour les Jeunes Créateurs de Mode : LVMH annonce la liste des 9 finalistes

Version pdf

La cinquième édition du Prix LVMH pour les Jeunes Créateurs de Mode connaît cette année un grand succès, avec plus de 1300 candidats représentant plus de 90 pays de tous les continents.

Parmi les 20 jeunes designers, sélectionnés pour la demi-finale, qui ont présenté leurs collections à Paris, les 1er et 2 mars dernier, 9 ont été retenus par 48 experts internationaux du monde de la mode (liste jointe).

Ces 9 jeunes créateurs sont les finalistes du Prix LVMH. Ils se présenteront devant le jury du Prix (liste ci-jointe) le vendredi 6 juin prochain à la Fondation Louis Vuitton, où le lauréat 2018 sera désigné.

 

Les 9 finalistes sont (par ordre alphabétique) :

A-COLD-WALL par Samuel Ross (créateur britannique basé à Londres). Mode masculine présentée à Londres.

BOTTER par Rushemy Botter & Lisi Herrebrugh (créateurs hollandais basés à Anvers). Mode masculine présentée à Paris.

CHARLES JEFFREY LOVERBOY par Charles Jeffrey (créateur britannique basé à Londres). Mode féminine et masculine présentée à Londres.

DOUBLET par Masayuki Ino (créateur japonais basé à Tokyo). Mode unisexe présentée à Tokyo.

ECKHAUS LATTA par Zoe Latta & Mike Eckhaus (créateurs américains basés à New York et Los Angeles). Mode féminine et masculine présentée à New York.

KWAIDAN EDITIONS par Léa Dickely & Hung La (créateurs français et américano-vietnamien basés à Londres). Mode féminine présentée à Paris.

LUDOVIC DE SAINT SERNIN par Ludovic de Saint Sernin (créateur français basé à Paris). Mode unisexe présentée à Paris.

MATTHEW ADAMS DOLAN par Matthew Adams Dolan (créateur américain basé à New York). Mode unisexe présentée à New York.

ROKH par Rok Hwang (créateur coréen basé à Londres). Mode féminine présentée à Paris.

Delphine Arnault déclare : « La qualité et le niveau de cette cinquième édition du Prix LVMH ont rendu difficile le choix de nos experts. Nous avons donc élargi la sélection de la finale à 9 créateurs au lieu de 8, plusieurs des candidats ayant recueilli le même nombre de voix.

Cette édition fait la part belle aux collectifs créatifs : ainsi 3 de nos finalistes travaillent en duo. Par ailleurs, il est intéressant de noter cette année une véritable diversité, avec 2 marques proposant des collections femme, 2 collections homme, 2 collections homme et femme ainsi que 3 collections unisexes. Je suis ravie en outre de retrouver Charles Jeffrey Loverboy, présent en demi-finale en 2017. Je souhaite bonne chance à tous les finalistes que le Jury aura certainement du mal à départager lors de la finale du 6 juin à la Fondation Louis Vuitton. Je tiens enfin à féliciter les demi-finalistes pour leur implication et leur énergie communicative et à remercier l’ensemble des experts du monde de la mode qui ont pris part à cette sélection ».

Rappelons que ces 9 créateurs finalistes vont maintenant être invités à rencontrer les membres du Jury et à présenter leurs créations à la Fondation Louis Vuitton, le 6 juin 2018. Le Jury désignera le gagnant au terme de cette journée exceptionnelle.

Par ailleurs, le Prix des Jeunes Diplômés des Ecoles de Mode continue d’accepter les candidatures jusqu’au 15 mai 2018. Il offre la possibilité à trois jeunes créateurs diplômés d’école de mode de rejoindre pendant un an les studios de création de trois Maisons du groupe LVMH.

A l’initiative du Président de la République et de la Secrétaire d’Etat à l’Égalité entre les Femmes et les Hommes, le groupe LVMH s’engage dans la Task Force « égalité » du Forum Economique Mondial de Davos

 

Version PDF

A l’invitation du Président de la République, M. Emmanuel Macron, et sur proposition de la Secrétaire d’Etat à l’Égalité entre les Femmes et les Hommes, Mme Marlène Schiappa, M. Antoine Arnault, membre du Conseil d’Administration du groupe LVMH, a acté, ce matin, la participation du leader mondial du luxe à la Task Force sur l’égalité Femmes/Hommes imaginée par le Forum Economique Mondial de Davos.

Dans le prolongement du Global Gender Gap Report qu’il publie chaque année, le Forum de Davos propose, en effet, depuis cinq ans, à des pays volontaires de mettre en place un consortium public/privé afin d’établir un plan d’objectifs à 3 ans pour échanger et promouvoir de bonnes pratiques en matière d’égalité Femmes/Hommes qu’il s’agisse de rémunérations, d’entrepreneuriat ou de parcours professionnel. Le Président de la République avait annoncé, en janvier 2018, que la France serait le premier pays européen à participer à cette initiative.

C’est pour concrétiser cette décision et à l’occasion de la Journée Internationale des droits de la Femme que quatre entreprises privées, LVMH, Gecina, Schneider Electric et Sodexo, ainsi que deux organismes publics, la Caisse des Dépôts et la Banque Publique d’Investissement, se sont rassemblés aujourd’hui. La signature de la lettre les engageant s’est effectuée, en deux étapes, d’abord au siège du Groupe Gecina que visitait le Chef de l’Etat, puis au cours d’une réunion, rue Saint Dominique, au Ministère de l’Egalité entre les Femmes et les Hommes, en présence de Mme Marlène Schiappa, de la Ministre du Travail, Mme Muriel Pénicaud, et du Ministre de l’Économie et des Finances, M. Bruno Le Maire. Dans le prolongement de cette première rencontre, un Groupe de Travail qui devra, rapidement, agréger autour de lui d’autres entreprises se réunira régulièrement afin de définir des propositions concrètes qu’il soumettra au Gouvernement.

A l’issue de cette réunion, M. Antoine Arnault a déclaré : « L’égalité Femmes/Hommes est pour le groupe LVMH une évidence autant qu’une nécessité. C’est à la fois un objectif social et un enjeu de compétitivité économique. Nous devons à nos 145 000 salariés, dont nous n’oublions pas que 73% sont des femmes, de nous engager résolument dans une telle dynamique. Je donc suis très heureux que le Groupe qui, à travers le programme EllesVMH, met déjà en œuvre de nombreuses mesures en faveur de l’égalité Femmes/Hommes, soit à l’origine – avec nos cinq partenaires – de l’application en France de ce projet international majeur. Cette initiative me paraît, en outre, particulièrement cohérente avec celle que nous avons lancée récemment sur le bien-être et les conditions de travail des mannequins ».

« La participation de LVMH à la Task Force sur l’égalité Femmes/Hommes marque la reconnaissance de l’engagement de LVMH depuis de nombreuses années, un engagement qui se prolonge aujourd’hui plus activement que jamais. », souligne Chantal Gaemperle, Directeur Ressources Humaines et Synergies Groupe, à l’initiative du programme EllesVMH.

Après la signature, en 2013, de la Charte Mondiale des Nations Unies sur les Principes d’Autonomisation des Femmes, c’est le deuxième engagement international pris par le Groupe en matière d’égalité femmes hommes, déclaré « grande cause du quinquennat » par le Président de la République.

5ème édition du Prix LVMH pour les Jeunes Créateurs de Mode : LVMH annonce la liste des 20 designers présélectionnés pour la demi-finale

Version PDF

La cinquième édition du Prix LVMH pour les Jeunes Créateurs de Mode connaît cette année un grand succès, avec plus de 1300 candidats représentant plus de 90 pays de tous les continents.

Voulu depuis ses débuts, en 2014, comme un véritable mécénat en faveur des jeunes créateurs de mode du monde entier, le Prix LVMH a d’emblée connu un succès international. Pour cette cinquième édition, il confirme sa large audience auprès des jeunes créateurs de mode. Depuis sa création, le Prix s’affirme comme une nouvelle référence dans le monde de la jeune création.

Après la clôture des candidatures le 5 février dernier, 20 créateurs ont été retenus pour la demi-finale par le comité de sélection du Prix, réuni autour de Delphine Arnault, qui déclare : « Chaque année plus nombreux, les jeunes créateurs du monde entier ont manifesté leur enthousiasme pour notre Prix. Pour cette édition 2018, nous avons retenu 20 jeunes designers originaires d’Allemagne, de Chine, de Corée, de France, des Etats-Unis, du Japon, de Norvège, des Pays-Bas, de Pologne, mais aussi du Portugal, du Royaume-Uni, de la Suisse et du Vietnam. Ils seront tous présents à Paris les 1er et 2 mars prochains pour présenter leurs créations. Cette année encore, la mode féminine marque nettement sa présence aux côtés des collections masculines. Mais il est à noter une entrée spectaculaire de la mode unisexe, déjà très présente ces dernières années, démontrant ainsi que le Prix reflète les nouvelles évolutions de la mode contemporaine. En outre, parmi les 20 marques sélectionnées, 6 ont été constituées par des duos de créateurs. La nouveauté des créations de ces 20 nominés est en phase avec les différents courants actuels de la mode : le streetwear poursuit sa percée et se diffuse dans une garde-robe qui se joue des genres, empruntant autant au vestiaire masculin que féminin.

LVMH, par ce prix, poursuit son encouragement à la jeune création et met en lumière les talents de demain. »

Parmi les créateurs de mode retenus pour cette cinquième édition du Prix LVMH, 8 se consacrent à la mode féminine, 4 à la mode masculine, 6 à une mode « unisexe » et 2 à une mode féminine et masculine.

Les 20 créateurs vont à présent être invités à rencontrer les 48 experts internationaux du monde de la mode qui éliront les 8 finalistes lors d’un showroom organisé les 1er et 2 mars à Paris.

Le Prix LVMH sera remis par le Jury au mois de juin à Paris à la Fondation Louis Vuitton.

Notons enfin que le Prix des Jeunes Diplômés des Ecoles de Mode, récompensera 3 jeunes diplômés par une bourse de 10 000 euros et par la possibilité d’intégrer l’une des maisons du groupe LVMH durant un an. Les candidatures sont à déposer jusqu’au 15 mai 2018 sur le site lvmhprize.com.


LISTE DES 20 CRÉATEURS 
PRÉSÉLECTIONNÉS

A-COLD-WALL par Samuel Ross (créateur britannique basé à Londres). Mode masculine présentée à Londres.

AKIKOAOKI par Akiko Aoki (créatrice japonaise basée à Tokyo). Mode féminine présentée à Tokyo.

BOTTER par Rushemy Botter & Lisi Herrebrugh (créateurs hollandais basés à Anvers). Mode masculine présentée à Paris.

CHARLES JEFFREY LOVERBOY par Charles Jeffrey (créateur britannique basé à Londres). Mode féminine et masculine présentée à Londres.

DOUBLET par Masayuki Ino (créateur japonais basé à Tokyo). Mode unisexe présentée à Tokyo.

ECKHAUS LATTA par Zoe Latta & Mike Eckhaus (créateurs américains basés à New York et Los Angeles). Mode féminine et masculine présentée à New York.

EDDA par Edda Gimnes (créatrice norvégienne basée à Oslo). Mode féminine présentée à Londres.

ERNEST W. BAKER par Reid Baker & Ines Amorim (créateurs américain et portugais basés à Anvers). Mode masculine présentée à Paris.

FAUSTINE STEINMETZ par Faustine Steinmetz (créatrice française basée à Londres). Mode unisexe présentée à Londres.

GMBH par Serhat Isik & Benjamin Alexander Huseby (créateurs allemand et norvégien basés à Berlin). Mode unisexe présentée à Paris.

KWAIDAN EDITIONS par Léa Dickely & Hung La (créateurs français et américano-vietnamien basés à Londres). Mode féminine présentée à Paris.

LUDOVIC DE SAINT SERNIN par Ludovic de Saint Sernin (créateur français basé à Paris). Mode unisexe présentée à Paris.

MAGDA BUTRYM par Magdalena Butrym (créatrice polonaise basée à Varsovie). Mode féminine présentée à Paris.

MARTA JAKUBOWSKI par Marta Jakubowski (créatrice allemande basée à Londres). Mode féminine présentée à Londres.

MATTHEW ADAMS DOLAN par Matthew Adams Dolan (créateur américain basé à New York). Mode unisexe présentée à New York.

NIHL par Neil Grotzinger (créateur américain basé à New York). Mode masculine présentée à New York.

OTTOLINGER par Christa Bösch & Cosima Gadient (créatrices suisse basées à Berlin). Mode féminine présentée à Paris.

ROKH par Rok Hwang (créateur coréen basé à Londres). Mode féminine présentée à Paris.

SNOW XUE GAO par Snow Gao (créatrice chinoise basée à New York). Mode féminine présentée à New York.

THE SIRIUS par Younchan Chung (créateur coréen basé à Séoul). Mode unisexe présentée à Paris.

Message de Bernard Arnault

Version PDF

« C’est avec une grande tristesse qu’il me revient de faire part au nom du groupe LVMH de la disparition de Pierre Godé qui vient de succomber à une longue maladie.

Aux côtés de mon père Jean Arnault puis de moi-même, Pierre Godé a été un artisan essentiel de la construction et de la croissance du groupe LVMH.

Sa vive intelligence et la grande sûreté de son jugement vont manquer à tous ceux qui l’ont connu et apprécié. »

 

Né en 1944, Pierre Godé devient à 23 ans avocat au barreau de Lille. Très jeune agrégé de droit à 29 ans, il devient professeur à la faculté de Lille, puis de Nice.

A partir de 1985, il travaille aux côtés de Bernard Arnault à la construction du groupe LVMH qui devient rapidement le leader mondial du luxe en réunissant plus de soixante-dix Maisons.

Administrateur de Dior et de LVMH dont il devient Vice-Président, il a également été administrateur du groupe Havas et membre de l’Autorité de la Concurrence.

Pierre Godé était officier de la Légion d’Honneur.

5eme édition du Prix LVMH pour les Jeunes Créateurs de Mode : LVMH annonce le calendrier du Prix, la composition du comité d’experts et les membres du Jury

Version PDF

Le Prix LVMH pour les Jeunes Créateurs de Mode se déroulera en 2018 pour la 5ème année consécutive. Pour cette nouvelle édition, de nouveaux experts et membres de Jury jugeront et sélectionneront l’ensemble des candidats du monde entier. Les candidatures – ouvertes depuis le 15 décembre – peuvent être déposées sur le site www.lvmhprize.com jusqu’au 4 février.

1/ La demi-finale du Prix se déroulera le jeudi 1er et le vendredi 2 mars 2018.
Le comité d’experts sélectionnera parmi l’ensemble des candidats, huit créateurs qui participeront à la finale. Le comité sera composé cette année de 49 spécialistes du monde de la mode, internationalement reconnus, parmi lesquels 6 nouvelles personnalités : Carmen Busquets, investisseuse dans BoF, Farfetch, Neta-porter, Lyst, Moda Operandi (Caracas) ; Amanda Harlech, consultante mode (Londres) ; Sara Maino, rédactrice en chef adjointe du Vogue Italie et directrice de Vogue Talents (Milan) ; Burak Cakmak, directeur du département mode à la Parsons School of Design (New York) ; Hans de Foer, directeur du programme postgraduate de création à l’Institut Français de la Mode (Paris) ; Fabio Piras, directeur du Master Mode à la Central Saint Martins College of Art and Design (Londres). Ces 6 personnalités rejoignent les 43 experts déjà impliqués les années précédentes : professionnels de la mode, photographes, journalistes, acheteurs, mannequins de renommée internationale comme Karlie Kloss, Carine Roitfeld, Suzy Menkes, Sarah Andelman, Angelica Cheung, Peter Philips, Carla Sozzani, … (liste ci-jointe).

2/ La finale du Prix aura lieu en juin prochain, à la Fondation Louis Vuitton.
Le jury sera composé de directeurs artistiques de Maisons de LVMH et de personnalités du groupe. Il réunira ainsi cette année : Haider Ackermann (Berluti), Jonathan Anderson (Loewe), Maria Grazia Chiuri (Dior), Nicolas Ghesquière (Louis Vuitton), Marc Jacobs (Marc Jacobs), Clare Waight Keller (Givenchy), Karl Lagerfeld (Fendi), Humberto Leon et Carol Lim (Kenzo). Delphine Arnault (directrice général adjointe de Louis Vuitton), Jean-Paul Claverie (conseiller de Bernard Arnault et directeur du mécénat de LVMH) et Sidney Toledano (président-directeur général du Fashion Group LVMH) le complètent.

Delphine Arnault déclare : « Je tiens à remercier chaleureusement les professionnels et les spécialistes de mode participant au Prix ainsi que les membres du jury de leur fidélité et de leur soutien envers les jeunes designers. Voulu par le groupe LVMH depuis ses débuts, en 2014, comme un véritable mécénat en faveur des jeunes créateurs de mode du monde entier, le Prix LVMH a d’emblée connu un extraordinaire succès international. Il est devenu une référence dans le monde de la mode : depuis sa création, le Prix a enregistré plus de 5 000 inscriptions, accueilli plus de 27 nationalités différentes et 110 designers ont accédé aux demi-finales. Enfin, en 4 ans, le Prix a couronné 9 lauréats parmi les plus talentueux de leur génération. En tant que leader de notre industrie, il est de notre responsabilité de distinguer et de soutenir les talents de demain, de les aider à s’affirmer et à se développer. Les finalistes de l’édition 2018 seront amenés à présenter leurs créations aux Membres d’un Jury exceptionnel dont je me réjouis cette année de compter trois nouveaux membres : Haider AckermannClare Waight Keller et Sidney Toledano. »

Le Prix LVMH récompense donc chaque année un jeune créateur de mode, sélectionné pour son talent et son exceptionnelle créativité. En plus d’une dotation de 300.000 euros, le groupe LVMH s’engage à soutenir le lauréat à travers un « mentorat » d’une année par une équipe spécialement dédiée, dans de nombreux domaines d’expertise (propriété intellectuelle, sourcing, production et distribution, image et communication, marketing…).

En outre, le Prix LVMH s’adresse aux Ecoles de Mode et aux jeunes diplômés ayant terminé un cycle complet d’études. Il distingue chaque année trois jeunes diplômés récompensés par une bourse de 10.000 euros et la possibilité d’intégrer l’une des maisons du groupe LVMH durant un an.

CALENDRIER DU PRIX LVMH 2018 POUR LES JEUNES CREATEURS DE MODE

o Dépôt des dossiers de candidature des jeunes créateurs de mode sur internet : 15 décembre 2017 au 4 février 2018
o Dépôt des dossiers de candidature des jeunes diplômés des écoles de mode sur internet : 15 décembre 2017 au 15 mai 2018
Demi-finale et vote des experts pour le choix des huit finalistes : 1er et 2 mars 2018
Finale – annonce des lauréats du Prix : juin 2018

LE JURY DU PRIX 2018

Haider Ackermann, Directeur artistique de Berluti
J.W. Anderson, Directeur artistique de Loewe
Maria Grazia Chiuri, Directrice artistique de Christian Dior Couture
Nicolas Ghesquière, Directeur artistique de Louis Vuitton
Marc Jacobs, Directeur Artistique de Marc Jacobs
Karl Lagerfeld, Directeur artistique de Fendi
Humberto Leon, Directeur artistique de Kenzo
Carol Lim, Directrice artistique de Kenzo
Clare Waight Keller, Directrice artistique de Givenchy
Delphine Arnault, Directrice général adjointe de Louis Vuitton
Jean-Paul Claverie, Conseiller de Bernard Arnault et directeur du mécénat de LVMH
Sidney Toledano, Président-directeur général du Fashion Group LVMH

LES EXPERTS DU PRIX 2018

Emmanuelle Alt, Rédactrice en Chef de Vogue Paris (Paris)
Imran Amed, Fondateur et Rédacteur en Chef de Business of Fashion (Londres)
Sarah Andelman, Directrice et Créatrice de Colette (Paris)
Glenda Bailey, Rédactrice en Chef de Harper’s Bazaar US (New York)
Fabien Baron, Directeur Artistique et Fondateur de Baron & Baron (New York)
Tim Blanks, Editorialiste pour Business of Fashion (London)
Derek Blasberg, Journaliste (New York)
Alexandre de Betak, Fondateur de Bureau Betak (Paris)
Frédéric Bodenes, Directeur Artistique Le Bon Marché Rive Gauche (Paris)
Carmen Busquets, Investisseuse dans BoF, Farfetch, Net-a-Porter, Lyst, Moda
Operandi (Caracas)
Burak Cakmak, Directeur du département mode à la Parsons School of Design (New York)
Angelica Cheung, Rédactrice en Chef de Vogue China (Pékin)
Godfrey Deeny, Rédacteur en chef International de Fashion Network (Paris)
Patrick Demarchelier, Photographe (New York)
Babeth Djian, Editrice en Chef de Numéro (Paris)
Miroslava Duma, Fondatrice et PDG de Fashion Tech Lab (Moscou)
Linda Fargo, Senior Vice-Présidente de Bergdorf Goodman (New York)
Hans de Foer, Directeur du programme postgraduate de création à l’Institut Français de la Mode (Paris)
Jo-Ann Furniss, Journaliste et directrice artistique (Londres)
Chantal Gaemperle, Directrice des ressources humaines et des synergies du Groupe LVMH (Paris)
Stephen Gan, Fondateur de Fashion Media Group LLC (New York)
Michel Gaubert, Sound designer (Paris)
Julie Gilhart, Consultante (New York)
Ikram Goldman, Créatrice de Ikram (Chicago)
Jefferson Hack, Cofondateur et Directeur de la rédaction de Dazed Group (Londres)
Amanda Harlech, Consultante mode (Londres)
Laure Hériard Dubreuil, Fondatrice et Directrice Générale de The Webster (Miami)
Kendall Jenner, Top model (Los Angeles)
Adrian Joffe, Président Directeur Général Dover Street Market International (Londres)
Sylvia Jorif, Journaliste à ELLE Magazine (Paris)
Karlie Kloss, Top model et philanthrope (New York)
Hirofumi Kurino, Directeur artistique de United Arrows (Tokyo)
Susie Lau, Créatrice du blog StyleBubble.com et journaliste (New York)
Linda Loppa, Conseillère Stratégie & Vision de Polimoda Paris Platform (Paris)
Pat McGrath, Makeup Artiste (New York)
Sara Maino, Rédactrice en chef adjointe du Vogue Italie et directrice de Vogue Talents (Milan)
Suzy Menkes, Rédactrice internationale pour Vogue (Paris et New York)
Virginie Mouzat, Rédactrice en chef mode de Vanity Fair France (Paris)
Sarah Mower, Collaboratrice de la rédaction de Vogue US (Londres)
Hidetoshi Nakata, Ancien footballeur international et figure du monde de la mode (Tokyo)
Fabio Piras, Directeur du Master Mode à la Central Saint Martins College of Art and Design (Londres)
Peter Philips, Directeur de la Création et de l’Image du maquillage Christian Dior (Anvers)
Gaia Repossi, Directrice Artistique de Repossi (Paris)
Carine Roitfeld, Rédactrice en Chef de CR Fashion Book et directrice de la mode des éditions internationales du Harper’s Bazaar (Paris)
Marie-Amélie Sauvé, Styliste et Rédactrice-en-chef de Mastermind (Paris)
Anne-Florence Schmitt, Directrice de Madame Figaro (Paris)
Carla Sozzani, Fondatrice de 10 Corso Como (Milan)
Stefano Tonchi, Rédacteur en chef de W Magazine (New York)
Natalia Vodianova, Top model et philanthrope (Paris)

2014 – 2017

LES LAUREATS DU PRIX LVMH

2017 Marine Serre
* Kozaburo Akasaka (Prix Spécial)

2016 Grace Wales Bonner
* Vejas (Prix Spécial)

2015 * Marques’Almeida
* Jacquemus (Prix Spécial)

2014 Thomas Tait
Hood by Air (Prix Spécial)
Miuniku (Prix Spécial)

LVMH ET LE SOUTIEN A LA JEUNE CREATION DE MODE : 25 ANS DE PASSION

S’engager avec passion pour la création et l’innovation, tout en maintenant vivant un patrimoine d’exception fait de savoir-faire ancestraux, telles sont les raisons qui rassemblent depuis presque 25 ans l’ensemble des Maisons du groupe LVMH, tant il est vrai que « l’innovation n’est jamais aussi puissante que lorsqu’elle s’appuie sur un héritage préservé », comme le dit Bernard Arnault. Chacune des Maisons de LVMH, chacun de ses créateurs se distingue d’une part par la recherche de l’excellence, sous des formes aussi diverses que la mode, la joaillerie, la parfumerie, la maroquinerie, l’oenologie ou l’horlogerie …et, d’autre part, par la passion d’innover, d’inventer et de créer. Parce que les racines du Groupe sont dans la création, tout comme son futur, LVMH et ses Maisons ont toujours eu à coeur de stimuler la créativité. Valeur centrale du Groupe, la créativité guide chacune de ses équipes – directeurs artistiques, nez ou chefs de cave – et engage ses Maisons à la soutenir sous toutes ses formes. C’est ainsi que la Fondation Louis Vuitton dédiée à l’art contemporain a ouvert ses portes au public en octobre 2014, dans un bâtiment emblématique commandé à Frank Gehry, poursuivant le soutien que le Groupe porte depuis toujours à l’art et à la culture.

Depuis de nombreuses années déjà, animé par la « passion créative », le groupe LVMH soutient plus spécifiquement des initiatives dans la mode à travers différentes actions de mécénat :

  • Prix de l’Association Nationale de Développement des Arts de la Mode (ANDAM)
  • Festival International de Mode et de Photographie de Hyères
  • Central Saint Martins College of Art and Design de Londres
  • Fonds d’Avance aux Jeunes Créateurs de Mode du ministère de la Culture et de la Communication

Aujourd’hui, c’est cette même passion qui amène le groupe LVMH à conduire le Prix LVMH pour les Jeunes Créateurs de Mode : une action en faveur de l’épanouissement et du renouvellement des talents créatifs indispensable à la vitalité de l’écosystème de la mode, qui relève de la responsabilité du leader du luxe qu’est le groupe LVMH.

Le dîner des maisons engagées LVMH : 5 ans de lutte contre la drépanocytose

> Version PDF

Le 13 décembre 2017 s’est tenue à la Fondation Louis Vuitton la cinquième édition du Dîner des Maisons engagées LVMH. Organisé chaque année, il est l’occasion d’illustrer de manière concrète la responsabilité sociale du Groupe en levant des fonds au bénéfice de la lutte contre la drépanocytose.

La drépanocytose, maladie génétique la plus répandue dans le monde, touche plus de 5 millions de personnes et 250 000 nouveau-nés par an. Aux côtés des équipes de l’hôpital Robert-Debré à Paris, LVMH et ses Maisons aident financièrement la recherche contre cette maladie et la prise en charge des patients qu’elle touche.

Sous le patronage de Bernard Arnault, Président-directeur général de LVMH, ce dîner est également un moment privilégié et convivial, réunissant 400 personnalités : dirigeants du Groupe, représentants associatifs, personnalités célèbres et artistes. Parmi eux, la chanteuse Arlissa et le musicien Son Little se sont produits sur scène.

Les fonds récoltés durant la soirée proviennent des 30 Maisons du Groupe rassemblées à cette occasion (Berluti, Bulgari, Dior, Guerlain, Hennessy, Les Échos, Louis Vuitton, Moët & Chandon, Sephora, …), réservant une table ou offrant des lots qui font l’objet d’une grande tombola. Pour ce cinquième anniversaire, le groupe LVMH a ainsi pu récolter 190 000€.

Ces fonds permettront une nouvelle fois d’appuyer les équipes de l’hôpital et d’identifier de nouveaux traitements efficaces, accessibles et généralisables à tous les malades.

« Le groupe LVMH est plus que jamais mobilisé pour soutenir sur la durée l’hôpital Robert-Debré et la lutte contre la drépanocytose, en accord avec la vision de responsabilité sociale qui nous anime sur le long terme. » souligne Chantal Gaemperle, Directeur des Ressources Humaines et Synergies de LVMH

« Le soutien continu de LVMH est essentiel pour nous, il nous permet d’avancer dans la recherche et d’améliorer la qualité de la prise en charge de nos patients atteints de drépanocytose. Il contribue à médiatiser une maladie encore trop méconnue et pourtant extrêmement répandue dans le monde. » affirme le professeur André Baruchel, Chef du service hémato-immunologie à l’hôpital Robert-Debré (AP-HP)

Le groupe LVMH continue d’accompagner d’autres causes soutenues précédemment et présentes à ce cinquième Dîner des Maisons engagées : K d’Urgences, qui agit auprès des familles monoparentales, Kelina, qui vient en aide aux populations précarisées du Bénin, et Coucou Nous Voilou, qui embellit le quotidien des enfants hospitalisés.

Le Dîner des Maisons engagées LVMH en chiffres

  • 650 000 € reversés au centre de référence de la drépanocytose de l’hôpital Robert-Debré (AP-HP) depuis 2011
    dont 140 000 € récoltés en 2017
  • Plus de 400 participants et 30 Maisons présentes
  • 200 000 € reversés au total à K d’Urgences, Kelina et Coucou Nous Voilou depuis 2014