Le groupe LVMH publie son premier rapport d’engagement et met en lumière son action en faveur d’une croissance responsable

LVMH

·

LVMH a publié pour la première fois de son histoire un rapport consolidé de ses engagements en matière de responsabilité sociale et environnementale. Un rapport, dont Bernard Arnault signe l’éditorial, qui rend compte des nombreuses actions menées et qui reflète l’ambition du Groupe pour une croissance responsable à l’heure où la crise sanitaire touche le monde entier. Cette démarche tend également à renforcer la lisibilité de son dispositif en la matière et à faciliter le dialogue avec les parties prenantes.

En cette année particulière, le Groupe a de nouveau prouvé sa détermination en se mobilisant aux côtés de ses collaborateurs pour faire face à de nombreux défis sociétaux et environnementaux. Ainsi, LVMH, dès l’apparition de la pandémie, s’est immédiatement mis en action pour apporter son soutien à la lutte contre le Covid-19 : fabrication de gel hydroalcoolique par les Maisons de Parfums & Cosmétiques, de masques et de blouses par ses Maisons de Mode & Maroquinerie, importation de plus de 40 millions de masques chirurgicaux, de respirateurs et de tests sérologiques remis aux pouvoirs publics et aux autorité sanitaires. Ce sont toutes les Maisons et tous les collaborateurs du Groupe qui se sont mobilisés dans un élan sans précédent dans tous les pays où le Groupe est implanté donnant naissance à de multiples initiatives pour venir en aide au personnel soignant, aux fournisseurs, aux associations dans le besoin…

Ces actions ont été menées parallèlement au maintien de l’activité du Groupe qui n’a eu de cesse d’assurer la sécurité et la santé de tous ses collaborateurs. Ils ont fait preuve d’un résilience et d’une solidarité sans faille pour se réinventer et garder le contact avec toutes nos parties prenantes, clients et partenaires. Grâce à eux, le Groupe a pu maintenir ses engagements de longue date : ceux pris auprès de la jeune génération, qui a été si fragilisée par la crise, en accompagnant les jeunes dans la construction de leur projet professionnel, grâce à de multiples partenariats menés sous l’impulsion de la Direction des Ressources Humaines de LVMH avec des écoles et des universités à travers le monde, ou grâce à l’Institut des Métiers d’Excellence LVMH. Ceux pris auprès des populations qui en ont besoin, qu’elles luttent contre la drépanocytose ou qu’elles soient en voie de reconversion.

De nombreuses inégalités et injustices se sont fait jour pendant la crise. Les tragédies de cette année nous ont rappelé que des progrès restaient à faire et que les actes valaient bien mieux que les mots. Le Groupe a mis en place nombre d’initiatives : de la création d’une Direction Diversité et Inclusion aux États-Unis à l’adhésion au Réseau Mondial Entreprises & Handicap de l’OIT, en passant par celle de Sephora aux États-Unis à « 15 % Pledge », qui consiste à consacrer 15 % des rayons d’une enseigne à des marques appartenant à des Africains-Américains.

La crise de la Covid-19 a également renforcé les attentes en matière de protection de l’environnement car il « est urgent d’apprendre à vivre en harmonie avec la nature », comme le dit Christiana Figueres, ex-secrétaire de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques. C’est aussi la conclusion de LVMH et de sa Direction de l’Environnement qui a réfléchi tout au long de l’année 2020 aux conséquences de la crise sanitaire sur l’industrie du luxe. Les rapports entre humains et non humains doivent radicalement changer. Même si le respect de l’environnement a toujours été au cœur des préoccupations du LVMH, le Groupe a souhaité franchir une nouvelle étape avec l’appui de ses Maisons pour sceller une alliance nouvelle entre la nature et la créativité. C’est l’ambition de LIFE 360, le programme d’action de LVMH en faveur de l’environnement. En s’appuyant sur le bilan du programme précédent, LIFE, qui s’est achevé fin 2020 et dont la grande majorité des objectifs a été atteinte, LVMH a identité des marges de progrès en matière de régénération de la biodiversité, de circularité des produits, de réduction des émissions liées au scope 3 (transport, matières premières). Ensuite, la mesure de l’empreinte carbone, eau et biodiversité, réalisée en 2020, a permis d’identifier les enjeux les plus matériels. Enfin, un riche travail de dialogue s’est opéré avec les Maisons, les étudiants et les jeunes collaborateurs, le Comité scientifique de LVMH. Nourri de ces travaux, LIFE 360 définit des objectifs à l’horizon 2023, 2026 et 2030 et se fixe le cap de créer des produits qui portent la signature de l’ambition environnementale du Groupe, des produits en harmonie avec la nature, qui prennent soin de la biodiversité et du climat, en mobilisant toutes les parties prenantes. Le programme LIFE 360 est détaillé pour la première fois dans son ensemble dans le rapport d’engagement de LVMH qui présente également les nombreuses initiatives de nos Maisons en faveur de l’environnement.

Le rapport de responsabilité sociale et environnementale se clôture par le Cahier des Experts, qui est dédié à la gouvernance en matière de responsabilité sociale et environnementale du Groupe, ses indicateurs sociaux et environnementaux, sa politique d’achats responsables, et autres données clefs.

Consulter le Rapport de Responsabilité sociale et environnementale 2020