Emilio Pucci

Chargement...
Emilio Pucci
Emilio Pucci

Emilio Pucci Emilio Pucci

Immédiatement identifiables, les créations de la Maison Emilio Pucci incarnent une féminité joyeuse qui s’affranchit des conventions et porte un regard neuf sur la mode.

Date de création : 1947
Président-directeur général : Mauro Grimaldi
Siège social : Palazzo Pucci Via Pucci, 6 Florence - Italie
Site web : www.emiliopucci.com

Identité

C’est sous les ors d’un somptueux palazzo de la Renaissance, au cœur de la cité florentine, que l’histoire de Pucci prend racines. Si ce n’est les hasards de la vie, rien ne destinait le marquis Emilio Pucci di Basento à devenir l’un des couturiers les plus influents du XXe siècle. Lors d’un séjour à Saint-Moritz, il dessine pour sa compagne une combinaison entièrement extensible. Toni Frissell, photographe au Harper’s Bazaar, publie le cliché de cette création révolutionnaire qui séduit instantanément l’Amérique. Aventurier et audacieux, celui que l’on surnomme « le prince des imprimés » imagine ses tissus comme des tableaux colorés qui respirent la gaieté et le mouvement. Entre exubérance de la culture italienne et simplicité des formes, la mode Pucci célèbre la couleur et un certain art de vivre qui s’affranchit des conventions. Une invitation à la dolce vita qui rayonne depuis 1947.

Episode 1 - Printemps Eté 2016 © Emilio Pucci

Icône

Le palais Renaissance construit en plein cœur du centre historique de Florence par la famille Pucci est une source d’inspiration inépuisable pour les créateurs de la Maison, de son fondateur à Massimo Giorgetti. Orné de fresques, de bustes et de filigranes, ce lieu mythique chargé de l’histoire d’une famille incarne l’esprit Pucci.

Emilio Pucci avec un modèle, au Palais Pucci, à Florence © Emilio Pucci

Regard

Laudomia Pucci © Juan Aldabladetrecu

« Mon père était un minimaliste avant l’avènement du minimalisme, un jet setter avant même que les premiers jets ne prennent leur envol, un scientifique avant que la technologie des tissus ne devienne une discipline en soi, un provocateur par sa modernité et son audace vestimentaire. »

Architecture

Après New York en 2012, c’est sur l’emblématique avenue Montaigne que s’est ouvert fin 2013 le nouveau flagship d’Emilio Pucci à Paris. Néo palazzo conçu par l’architecte Joseph Dirand avec une très grande implication de Peter Dundas, Directeur Artistique de la Maison, le lieu impressionne par sa grandeur et son raffinement. Au sol, une marqueterie de marbres gris et violet, inspirée de l’imprimé emblématique « Torre » de la Maison. Aux murs, un jeu de velours de soie colorés. Sublime écrin, cette nouvelle adresse reflète le dynamisme de la marque et s’inscrit dans une stratégie ambitieuse d’ouverture de boutiques à travers le globe, des capitales mondiales de la mode aux pays émergents.

Le nouveau flagship Emilio Pucci à Milan © Emilio Pucci
Le nouveau flagship Emilio Pucci à Milan © Emilio Pucci

Inspiration

Si les débuts du couturier sont marqués par l’utilisation du noir et du blanc, Emilio Pucci travaille dès 1953 les couleurs et dessine des imprimés aux teintes vives et aux motifs fleuris, à contre-courant des canons de l’époque. En véritable esthète et même s’il a toujours refusé d’être considéré comme un artiste, Emilio Pucci s’est illustré en créant des imprimés aux couleurs pop et aux motifs psychédéliques. Dans leurs cadres dorés, à la façon des toiles de maître, ses foulards habillent toujours les murs du Palazzo Pucci.

Robe du soir Emilio Pucci © Juan Aldabaldetrecu
Une voile Pucci peinte à la main pour Wally Yachts © Carlo Borlengi

Chiffres clés

  • 50 boutiques dans le monde
  • Plus de 20 000 imprimés dans les archives d’Emilio Pucci
  • 2 000 m2, le plus grand imprimé Pucci utilisé pour habiller un monument