Chloé Cibulka

Responsable environnement sites et boutiques, LVMH

© Studio Kippik

Ingénieure agronome de formation, Chloé Cibulka a toujours été convaincue que l’environnement a sa place dans la stratégie des entreprises. Après plusieurs expériences en entreprise et la création de sa propre structure, c’est au sein de la Direction de l’Environnement de LVMH que Chloé déploie son énergie.

« Gestion des déchets, de l’énergie, de l’eau, du transport, de la construction durable, pour les sites de production et les boutiques du Groupe… Mon objectif est d’aider les Maisons à être plus efficaces dans leurs bâtiments : faire mieux tout en consommant moins ! Je monte des projets pilotes avec des boutiques dans le monde sur la compréhension des consommations d’énergie ou je coordonne des actions, comme la certification environnementale, pour les sites de production du Groupe.

Ces initiatives reposent sur les correspondants environnement des Maisons. J’apprécie ce côté relationnel où je suis force de proposition tout en étant à l’écoute des besoins. Nous partageons tous une même conviction : intégré à part entière au business, l’environnement est une source d’économies et d’excellence pour nos activités.

Le programme environnemental LIFE (LVMH Indicators For Environment) créé en 2012 et mis en œuvre par toutes les Maisons facilite cette prise de conscience. L’innovation de 2015, c’est l’annonce publique de la création d’un Fonds carbone de 6,2 millions d’euros. L’idée est de donner une valeur financière aux émissions de gaz à effet de serre, responsables du changement climatique, et de faciliter les investissements pour réduire les consommations d’énergie.

La création du Fonds Carbone est assurément le projet dont je suis la plus fière ! Nous avons élaboré un outil précurseur, que peu d’entreprises dans le monde ont mis en place. J’ai l’impression de participer à un grand mouvement d’impulsion qui va renforcer l’engagement du Groupe en matière d’environnement. »