DARE Days : deux jours pour accélérer le développement des projets des intrapreneurs du groupe LVMH

Dans la continuité de l’initiative d’intrapreneuriat DARE LVMH (Disrupt, Act, Risk to be an Entrepreneur), le Groupe a organisé les DARE Acceleration Days les 18 et 19 juin derniers. Deux jours articulés autour d’ateliers (networking, mentorat, master classes…) pour accélérer le développement de vingt projets identifiés lors des événements DARE.

Lancé en 2017, DARE LVMH (Disrupt, Act, Risk to be an Entrepreneur) est un programme né de la volonté du groupe LVMH d’offrir à ses collaborateurs la possibilité d’exprimer leur vision de l’innovation et de la transformer en projets concrets. Depuis son lancement, cinq événements DARE ont eu lieu à travers le monde – à Paris, à Venise, à Shanghai et à New York – sur des thèmes variés allant de la réinvention de l’avenir du luxe à l’environnement à la question de la parité.

© Nora Houguenade

Cette année, plusieurs projets DARE ont été dévoilés lors de l’événement EllesVMH organisé pour célébrer la Journée Internationale des Droits des Femmes, le 13 mars 2019 : l’application Shero, plateforme digitale dédiée au partage de contenus inspirants (vidéos, podcasts…) pour les collaboratrices du Groupe afin d’aider à atteindre l’objectif de parité, ou encore le EllesVMH Inclusion Index, deux projets tournés vers la réflexion sur la diversité au sein du Groupe. D’autres ont aussi été révélés à Viva Technology 2019, comme le Canvas of the Future, intégrant des écrans sur les sacs Louis Vuitton.

En hommage au succès rencontré par le programme DARE au cours des deux dernières années, les DARE Acceleration Days a réuni les vingt équipes d’intrapreneurs DARE les plus dynamiques, pour qu’elles puissent accélérer le développement de leurs projets respectifs.

© Nora Houguenade

Au programme : des sessions de networking avec treize startups de La Maison des Startups LVMH, incubateur du Groupe à Station F, des sessions de coaching avec 33 top managers du Groupe et des Maisons, des master classes et des ateliers avec des experts du Groupe. Deux jours pour permettre aux équipes DARE présentes de présenter leurs solutions et rencontrer de potentiels sponsors en interne.

« Avec les DARE Acceleration Day, le Groupe renforce son engagement vis-à-vis de l’intrapreneuriat. Nous sommes fiers de voir tous ces talents, originaires du monde entier, continuer à travailler avec passion sur des projets auxquels ils croient » explique Chantal Gaemperle, Directeur Ressources Humaines & Synergies du groupe LVMH.

 

Veuve Clicquot x Women : la Maison dévoile les résultats de son premier baromètre international dédié à l’entrepreneuriat féminin

Au fil des années, Veuve Clicquot a su rassembler une communauté de femmes qui contribuent, par leur énergie et leurs expériences, à nourrir et renforcer la présence de talents féminins dans l’entrepreneuriat. En 2019, la Maison a dévoilé un baromètre international pour dresser un état des lieux de l’entrepreneuriat féminin : les idées préconçues, les obstacles idéologiques et structuraux à lever et à dépasser. Les résultats de ce baromètre ont été révélés lors de l’événement Veuve Clicquot x Women, qui s’est tenu le 11 juin au 3 Mazarine, à Paris. Une journée dédiée à la poursuite de la conversation avec celles et ceux qui font émerger une nouvelle génération de femmes audacieuses.

Se lancer, Madame Clicquot n’a eu que quelques instants pour y réfléchir. L’audace dont elle a fait preuve en reprenant en 1805 l’entreprise familiale, à une époque où les femmes n’avaient pas leur place dans le monde des affaires, demeure ancré dans l’ADN de Veuve Clicquot. C’est pour lui rendre hommage que la Maison a créé le Prix de la Femme d’Affaires en 1972 et le Prix Clémentine en 2014. Depuis leur création, Veuve Clicquot a récompensé plus de 350 femmes, originaires de 27 pays, pour leur fibre entrepreneuriale et leurs parcours d’exception.

Aujourd’hui, Veuve Clicquot souhaite réaffirmer son engagement et agir pour inspirer des générations de femmes à être toujours plus audacieuses. Le 11 juin, en poursuivant avec des Role Makers* de renom la conversation initiée en 1805, Veuve Clicquot a lancé une invitation à oser, à s’affirmer, à se lancer, pour contribuer à changer la donne.

À l’occasion de son premier baromètre international dédié à l’entrepreneuriat féminin, établi dans cinq pays – en France, au Royaume-Uni, en Afrique du Sud, au Japon et à Hong Kong -, Veuve Clicquot a réuni 18 personnalités inspirantes parmi lesquelles Vénus Williams, Nora Hamzawi, Axelle Lemaire, Alice Zagury ou encore Camille Morineau pour échanger et débattre.  L’objectif : créer un moment de partage autour du savoir et des expériences de chacun(e). Les discussions, modérées par Lauren Bastide, ont mis en perspective les freins, parfois inattendus, à la possibilité d’entreprendre lorsque l’on est une femme. À travers des témoignages et des récits surprenants, ces Role Makers ont apporté des pistes de réflexions et des solutions pour faire bouger les lignes

Vénus Williams © Veuve Clicquot

En France 91 % des femmes aspirant à l’entrepreneuriat considèrent les entrepreneures comme des femmes inspirantes mais seulement 12 % des femmes peuvent citer le nom d’une femme entrepreneure qui a réussi**. Face à ce constat, Veuve Clicquot souhaite être un acteur moteur en apportant une véritable contribution sociétale.

« Notre désir d’inciter les femmes à oser, à s’affirmer et à se lancer nous pousse à aller toujours plus loin », déclare Jean-Marc Gallot, Président-directeur général de la Maison Veuve Clicquot. « C’est pourquoi, nous continuerons non seulement notre baromètre pour suivre l’évolution mais le déploierons également dans de nouveaux pays. » L’objectif : « aller plus loin dans notre engagement et valoriser celles mais aussi ceux qui agissent. Des Role Makers qui, riches de leur savoir-faire, inspirent et s’investissent pour soutenir les femmes dans l’écriture de leur propre destin afin qu’elles inspirent à leur tour les générations futures » précise-t-il, avant de conclure: « et nous savons que Madame Clicquot approuverait ! »

L’ensemble des études du baromètre peuvent être consultées ici: https://www.veuveclicquot.com/fr-fr/clicquot-world/veuve-clicquot-devoile-son-premier-barometre-international-sur-l%E2%80%99entrepreneuriat

*Acteurs

**Étude conduite par l’institut Market Probe sur un échantillon représentatif de 10 171 individus dans 5 pays. Les résultats d’étude ont été analysés par BETC Corporate.

LVMH x VivaTech 2019 – Jour 3 : Le futur commence aujourd’hui

C’est lors de ce troisième et dernier jour du rendez-vous Viva Technology 2019 que LVMH a pu présenter au grand public, sur son Pavillon LVMH, les dernières innovations de ses Maisons. Le Groupe compte plus de 70 Maisons d’exception qui se renouvellent sans cesse dans le respect de leurs racines, de leurs traditions, grâce à leur goût pour l’innovation afin d’offrir une expérience client unique.

C’est par une expérience immersive pour le public que la journée a débuté sur le stand LVMH. Petits et grands ont pu prendre part à « I Never Promised You A Garden », une expérience visuelle d’art contemporain créée par Pastor Placzek qui a été diffusée lors du Festival de Réalité Virtuelle d’Arles.

© Sylvain Bachelot

Hélène Freyss, directrice de la communication de LVMH, a ainsi mis en lumière les piliers du succès du premier groupe mondial du luxe, rappelant que chacune de nos Maisons crée des produits porteurs d’un savoir-faire maîtrisé, d’un héritage préservé et, surtout, d’une capacité à innover.

La renaissance d’une icône

Un immense chantier de restauration s’opère en plein cœur de Paris depuis plusieurs années, et c’est ce projet que Séverine Chabaud, chargée de communication de La Samaritaine, est venue dévoiler aux visiteurs de VivaTech. En avril 2020, le légendaire grand magasin, complètement rénové, exhibera sa nouvelle façade en verre ondulé créée par l’agence japonaise Sanaa, ainsi que sa verrière historique Art Nouveau.

© Sylvain Bachelot

La culture du futur

L’édition 2019 de Viva Technology ne pouvait tirer sa révérence sans offrir une place de choix à ceux qui seront au cœur de l’innovation des années à venir. Afin d’inspirer la relève, Audrey Quievreux, digital HR manager de LVMH, est venue présenter les nouveaux métiers du digital ainsi que les multiples opportunités de carrière qui existent au sein de LVMH.


L’avenir en pleine santé

L’environnement et la santé ont aussi eu leur place de choix au sein du Pavillon LVMH. Ferréol De Bony, directeur marchandises de La Grande Épicerie de Paris, s’est exprimé au sujet de l’agroécologie et de l’agriculture urbaine, modes de production innovants respectueux de l’environnement qui font les délices des clients des deux Grandes Épiceries de Paris.

Anaïs Barut, lauréate du prix de la femme d’affaires Veuve Clicquot 2016 et Présidente et co-fondatrice de la start-up Damae Medical, a expliqué comment, à 21 ans, elle a fait preuve de la même audace que Madame Clicquot en partageant son système innovant de diagnostic de cancer de la peau. Un retour inspirant sur son parcours, ainsi que sur les obstacles qu’elle a surmontés.

Morgane Pont-Bruyns, directrice du trade marketing et de l’innovation chez Chandon, est venue faire la démonstration de la nouvelle collaboration de la Maison avec Ripples, une startup israélienne qui propose une solution pour customiser la mousse des cocktails.

L’innovation faisant partie intégrante de l’ADN du Groupe, les équipes de LVMH, les Maisons et les startups œuvrent déjà aux innovations qui feront vivre l’édition 2020 alors que même s’achève le rendez-vous Viva Technology 2019 qui a remporté, cette année, un incroyable succès.

 

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

LVMH x VivaTech 2019 – Jour 2 : l’innovation récompensée

La journée a commencé sur les chapeaux de roue avec la cérémonie du LVMH Innovation Award. Trente startups venues de neuf pays étaient en lice pour remporter le prix, toutes sélectionnées en raison de la qualité et l’ambition de leurs solutions en matière d’expérience client.

C’est la startup 3DLOOK qui s’est vu décerner le prix qui a été remis par Bernard Arnault, Président-directeur général de LVMH, et Ian Rogers, Chief Digital Officer du Groupe. 3DLOOK met au point des technologies de scan corporel mobiles destinées entre autres à la vente au détail de vêtements. L’application est capable de mesurer la taille et les mensurations du client à partir de deux photos, sur n’importe quel fond, pour les achats en ligne ou en boutique.

Après la cérémonie, place aux Maisons du Groupe, qui pour se renouveler, ne cessent d’innover et profitent de l’opportunité de Viva Technology pour présenter au grand public leurs dernières innovations.

© Gwenn Dubourthoumieu

La tradition du renouveau

Être leader du luxe implique une grande responsabilité quant à la préservation des traditions et des savoir-faire de l’industrie. C’est aussi être à la recherche constante de nouveaux procédés, de nouvelles façons de mettre en valeur des expertises parfois ancestrales ainsi que les matières nobles utilisées dans la fabrication de nos produits.

La première intervention de la journée fut celle de Julien Tornare, Président de l’horloger Zenith, qui a exposé la rencontre entre des traditions datant de 1865, année de création de la Maison, et des technologies du XXIe siècle, évoquant par la même occasion la passion de ses artisans impliqués à sans cesse faire évoluer leur métier.

Faisant la démonstration que les assistants numériques peuvent renforcer l’affect entre marque et client, la Présidente d’Acqua di Parma, Laura Burdese, a relaté l’intégration de l’univers Barbiere de la Maison italienne aux assistants Google Home et Alexa.

Chez Ruinart, Cécile Riffaud et Aurélie Doré, respectivement directrice marketing international et directrice du digital et de l’engagement, ont expliqué comment la Maison conjugue tradition et modernité tout en renforçant le lien entre le luxe et le contenu digital.

© Gwenn Dubourthoumieu

De nouvelles façons de faire vivre les marques

Jean-Denis Mariani, Chief Digital Officer de Guerlain, a ensuite pris la parole évoquant l’apport des avancées du digital à la richesse du storytelling, en s’appuyant de l’expérience récente de son équipe sur un sujet parfumerie.

Hublot et Bvlgari ont pour leur part révélé leurs stratégies immersives : Hublot Digital Boutique, une réalité virtuelle à 360 degrés permettant au client de contacter la Maison de chez lui, et Bvlgari Tovch, un dispositif qui insuffle le luxe au cœur de l’internet des objets.

© Gwenn Dubourthoumieu

Les geeks du luxe

C’est d’intelligence artificielle qu’est venue parler la Maison Dior avec les enjeux spécifiques à l’univers luxe de la collection de data. La robotique mise au service des vignobles d’Hennessy fut le sujet que Xavier Poitou, coordonnateur de la recherche et de l’innovation, et Guillaume Delprat, directeur de produits, ont abordé, expliquant comment la Maison comptait atteindre son objectif « zéro pesticides » grâce au robot TED.

© Gwenn Dubourthoumieu

Entreprendre, avec passion

Pour les férus de l’entrepreneuriat, Laetitia Roche-Grenet, Business Synergies Director au sein de la LVMH House, et Léa Baudin, « intrapreneuse » au sein de LVMH, sont venues discuter du programme DARE, une révolution dans la culture d’entreprise du Groupe qui encourage l’innovation en interne. Plus tard, Laetitia Roche-Grenet fut rejointe par Olivier Le Garlantezec, directeur des partenariats chez LVMH au sein de la Direction du digital de LVMH, et trois des startups que le Groupe a incubé dans le cadre de son accélérateur « La Maison des startups » à la Station F de Paris.

Retrouvez demain le Pavillon LVMH qui sera ouvert au grand public pour cette troisième et dernière journée de l’édition 2019 du salon Viva Technology qui promet encore plus de découvertes, d’innovations, de savoir-faire et d’entrepreneuriat ! The future is now…

 

La Startup 3DLOOK remporte la troisième édition du « LVMH Innovation Award », organisée dans le cadre de Viva Technology 2019

Lors de la deuxième journée de Viva Technology, Bernard Arnault, Président-directeur général de LVMH, et Ian Rogers, Chief Digital Officer du Groupe, ont remis le « LVMH Innovation Award » à la startup 3DLOOK, spécialisée dans le développement de technologies de scan corporel mobiles destinées notamment à la vente au détail de vêtements.

Lancé avec succès en 2017, le LVMH Innovation Award a été remis ce vendredi 17 mai, moment fort de Viva Technology, devant un public composé de collaborateurs du Groupe, de startups et de participants à VivaTech. 30 startups finalistes, dont 63 % venues de l’international, avaient préalablement été sélectionnées par le groupe LVMH parmi des centaines de candidatures pour concourir à ce prix et présenter leurs innovations au sein du Pavillon LVMH.

Cette année, le thème choisi par le Groupe pour animer le Pavillon LVMH était « Crafting the Customer Experience of Tomorrow » (« Façonner l’expérience client de demain »). Aux côtés des 24 Maisons du Groupe, les 30 startups finalistes, présentent ainsi pendant toute la durée de l’événement leurs solutions en matière d’expérience client, chacune répondant à l’une des huit problématiques du parcours client identifiées par LVMH.

Temps fort de Viva Technology, le LVMH Innovation Award a été créé pour identifier les startups et soutenir activement leur développement mais également pour encourager des échanges vertueux entre les Maisons de LVMH et les startups lauréates, au terme de trois jours de sessions de présentation. Une démarche en adéquation avec les valeurs de créativité et d’innovation, d’excellence et d’esprit entrepreneurial chères au Groupe.

« Cette année, sur les centaines de candidatures que nous avons reçues, la grande majorité provenait de l’international. Cet engouement témoigne du succès de ce prix qui offre une exposition exceptionnelle à des startups encore jeunes, au cœur de l’un des principaux rendez-vous mondiaux de l’innovation. L’ambition de LVMH est ainsi de créer l’expérience client de demain la plus exemplaire grâce aux synergies entre nos Maisons et les finalistes du LVMH Innovation Award, » a commenté Ian Rogers, Chief Digital Officer du groupe LVMH.

3DLOOK a été fondée par Vadim Rogovskiy, Alex Arapov et Ivan Makeev en 2016 au cœur de la Silicon Valley quand ils ont découvert qu’ils pouvaient mesurer un corps humain avec l’aide d’un smartphone. La technologie développée par 3DLOOK garantit que les vêtements achetés correspondront parfaitement aux mesures des clients. Première entreprise à avoir réussi à mettre au point une technologie permettant de capturer les mesures du corps humain à partir seulement de deux photos, elle propose à ses clients – marques, détaillants et entreprises de e-commerce – des technologies de scan corporel mobiles leur permettant d’offrir, sur tous leurs canaux, des expériences client hyper personnalisées.

À la clé pour 3DLOOK, un accompagnement personnalisé dans son développement par le groupe LVMH pendant un an au sein de La Maison des Startups à Station F.

« C’est un immense honneur de remporter ce prix et d’être ainsi reconnu par LVMH. Ce sera pour nous une incroyable opportunité de nouer des partenariats avec les Maisons du Groupe et ainsi relever les challenges à venir », a déclaré Vadim Rogovskiy.

 

Cinq startups, dont 3DLOOK, ont eu l’opportunité de présenter leurs innovations sur scène pendant la remise de l’Innovation Award :

  • 3DLook (États-Unis) met au point des technologies de scan corporel mobiles destinées entre autres à la vente au détail de vêtements. L’application est capable de mesurer la taille et les mensurations du client à partir de deux photos, sur n’importe quel fond, pour les achats en ligne ou en boutique.
  • DigitalGenius (Royaume-Uni) permet au service client d’être géré de manière automatique : les conversations sont comprises et les processus répétitifs automatisés.
  • Euveka (France) propose un mannequin connecté qui révolutionne le processus de prototypage et de conception des vêtements. La solution s’adapte autant que possible à l’évolution du corps humain.
  • Evrythng (Royaume-Uni) est une plateforme de produits connectés qui donne une identité numérique aux objets physiques.
  • Slyce (États-Unis) est une technologie de recherche visuelle et de reconnaissance d’images destinée aux détaillants et aux marques. Elle permet aux utilisateurs d’identifier un objet lorsqu’ils le voient.

LVMH x VivaTech 2019 – Jour 1 : L’humain avant tout

Après une introduction par Ian Rogers, Chief Digital Officer de LVMH, cette première journée sur le Pavillon LVMH a débuté avec une présentation par Thélios, co-entreprise regroupant les expertises de LVMH et Marcolin pour la fabrication de montures de lunettes, qui a livré ses réflexions sur l’innovation au service de l’humain avec l’objectif d’éliminer les points de friction du parcours client grâce à des solutions centrées sur l’usager. C’est l’humain aussi que la Maison Bvlgari a placé au cœur de son innovation d’un tout autre genre, celle d’une technologie de réalité virtuelle nommée la « Dream Machine » qui offre une expérience shopping disruptive dans une industrie plutôt traditionnelle.

 

La première moitié des startups pressenties pour le LVMH Innovation Award a ensuite défendu leurs innovations auprès du public, tandis que du côté du CEO Forum, Norbert Leuret, Président de LVHM Japon, s’est joint à Ian Rogers pour discuter de l’expérience client au Japon suite à la reprise de l’économie nippone.

Ian Rogers, CDO LVMH © Gabriel de La Chapelle

Retail virtuel et réel entrepreneuriat

L’après-midi était placé sous le signe des expériences retail virtuelles avec, en premier lieu, l’intervention de Francis Kurkdjian, co-fondateur et directeur artistique de la Maison de parfums éponyme. Francis Kurkdjian et Ken Kawaguchi, Président de l’entreprise japonaise VASQO, ont présenté ensemble un dispositif qui d’intégrer des senteurs à la réalité virtuelle créant une expérience multisensorielle. La directrice des réseaux sociaux et de la communication digitale de la Maison Emilio Pucci, a ensuite mis en lumière, en compagnie de la startup Smartzer, le dispositif digital conçu par la Maison via la mise en application d’expériences vidéo interactives et shoppables sur son site e-commerce, ses campagnes Instagram, et les écrans tactiles en point de vente.

Plus tard, Markus Boelter, Technology Lead au sein de LVMH Digital APAC, a partagé avec le public les enseignements de la création de leur système de clienteling sur WeChat, principale plateforme e-commerce de Chine.

Les femmes entrepreneurs ont été mises à l’honneur avec la discussion de trois fondatrices de startups de l’univers beauté soutenues par le programme Sephora Stands, son programme dédié à son engagement social, sociétal et environnemental. Flavia Gorayeb, merchandiser chez Fendi et participante du programme d’open innovation DARE LVMH dédié au développement des talents de LVMH, a partagé les défis, et récompenses, qu’elle a rencontrés lors du parcours qui l’a menée à devenir “Intrapreneuse” au sein de LVMH. Enfin, la fondatrice de Shanty Biscuits, Shanty Baehrel, a régalé le public des étapes et réussites qui lui ont valu le titre de “Bisqueen”.

Session de pitch des startups © Gwenn Dubourthoumieu

Bâtir un monde meilleur

Très vite est venue l’heure pour la deuxième moitié des prétendants à l’Innovation Award d’exposer à leur tour leur technologie, tandis que sur la scène principale débutait la table ronde animée par le Président-directeur général des Échos, Pierre Louette. Les experts en technologie ou en éthique Tristan Harris, co-fondateur et directeur exécutif du Center for Humane Technology, Sophie Bellon, présidente de Sodexo, Alex Dayon, président et Chief Strategy Officer de Salesforce, Natalia Vodianova, co-fondatrice d’Elbi, et Jimmy Wales, fondateur de Wikipedia, ont débattu du potentiel des nouvelles technologies pour bâtir un monde meilleur.

Enfin, le directeur de projet La Samaritaine au sein du groupe DFS, a mis en avant les innovations qui feront de ce temple du luxe, qui ouvrira ses portes en 2020, une expérience répondant aux attentes d’un client de plus en plus digital, exigeant et averti.

Cette première journée sur le Pavillon LVMH a donné le ton de cette nouvelle édition de Viva Technology : demain, de nouvelles innovations seront mises en avant par LVMH avec, entre autres, l’annonce du lauréat des startups en lice pour l’Innovation Award. Tomorrow is already here…

 

LVMH x VivaTech 2019 : La technologie au service de l’expérience client

Cette année à VivaTech, LVMH accueille, du 16 au 18 mai, une fois de plus l’innovation au cœur de son Luxury Lab inspiré des pavillons des expositions universelles du 19e siècle, qui étaient les vitrines technologiques et industrielles des pays participants. Les 500 mètres carrés du « Pavillon LVMH » permettront au Groupe de faire dialoguer le savoir-faire de ses Maisons avec les innovations des 30 startups soutenues par le Groupe, venues présenter leurs solutions aux enjeux de l’expérience client de demain.

Un parcours en huit étapes – regroupant Maisons et startups – retraçant l’intégralité de l’expérience client a été conçu au sein du Pavillon LVMH. Il permettra aux visiteurs de se retrouver au centre de l’expérience client, de la phase d’exploration en passant par le paiement, l’omnicanalité ou encore le CRM.

Retrouvez au fil de l’eau tous les temps forts du Pavillon LVMH sur INSTAGRAM et TWITTER !

Et chaque soir sur le site le résumé de la journée :

Jour 1 : L’humain avant tout

Jour 2 : L’innovation récompensée

Jour 3 : Le futur commence aujourd’hui

Retrouvez la vidéo Best of de VivaTech 2019 :

Découvrez les solutions proposées par les 30 startups qui accompagneront LVMH à Viva Technology 2019

Cette année, les 30 startups ayant le mieux répondu à la problématique « Crafting the Customer Experience of Tomorrow » sont originaires de neuf pays différents, et se répartissent dans une dizaine de catégories, de l’omnicanal à la supply chain, du clienteling au service-client en passant par la data et l’AI. À quelques jours du lancement de Viva Technology 2019, découvrez les solutions proposées par ces startups qui accompagneront LVMH pendant cet événement mondial célébrant l’innovation.

 

AWARENESS

CareOS

CareOS est la première solution de santé et de beauté spécifiquement conçue pour les domaines du bien-être. Avec son miroir intelligent Artémis, CareOS allie intelligence artificielle, réalité augmentée, 4D, commande vocale, reconnaissance d’objets et reconnaissance faciale dans une expérience immersive personnalisée. De la douche connectée au pèse-personne en passant par la brosse à dents, plus de 50 appareils, produit et services IoT sont intégrés à la plateforme CareOS pour une véritable expérience de salle de bain connectée.

En savoir plus : http://www.care-os.com/index-fr.html

 

Antvoice

Le « Predictive Targeting ». C’est la solution proposée par cette startup française fondée en 2015. Basée sur l’AI (intelligence artificielle) innovante de prédiction d’achats, Antvoice permet aux marques d’optimiser leurs investissements liés à l’acquisition de nouveaux clients tout en leur prodiguant des conseils 100 % personnalisés en matière de publicité. Cette technologie unique permet de prédire les intentions d’achats des consommateurs, d’acheter intelligemment les emplacements publicitaires et d’optimiser ses campagnes en permanence.

En savoir plus : https://www.antvoice.com/fr

Lululab

Dérivée de Samsung Electronics, cette startup coréenne a développé LUMINI, un assistant intelligent qui analyse l’équilibre de la peau du visage. Grâce à une phase de scan de seulement sept secondes, l’utilisateur peut obtenir une analyse complète de son teint et bénéficier de recommandations personnalisées en fonction des spécificités de sa peau.

En savoir plus : http://www.lulu-lab.com/

 

EXPLORATION

Allure Systems

Allure Systems est une solution française qui a vu le jour en 2017. Elle s’appuie sur un processus de digitalisation des vêtements et des modèles afin de créer des aperçus sur-mesure pour le e-commerce. Grâce à des studios virtuels, Allure Systems permet aux marques de mode de réaliser des prises de vue à l’échelle de toutes les morphologies, sans modèles et sans photographes.

En savoir plus : http://www.alluresystems.com/

 

Qloo

Se définissant comme l’AI (intelligence artificielle) culturelle, Qloo prédit le goût des consommateurs et établit des corrélations entre différentes domaines tels que les médias, le divertissement, les produits de consommation, la mode, l’hôtellerie et le voyage. La plateforme développée par Qloo fait partie des leaders du marché en termes de compréhension du consommateur afin de résoudre des problèmes concrets rencontrés par de grandes entreprises.

En savoir plus : https://qloo.com/

 

Slyce

Grâce à une technologie de reconnaissance iconographique, Slyce permet de trouver des produits inspirés des objets aperçus dans le monde réel, dans des catalogues ou sur des photos. Slyce associe la photographie sur mobile à la recherche visuelle pour renouveler le parcours client. En convertissant une photographie en fiche-produit détaillée, Slyce aide les utilisateurs à trouver ce dont ils ont exactement besoin et les connecte à du contenu grâce à une expérience de navigation basée sur la similarité visuelle et la catégorisation automatique.

En savoir plus : https://slyce.it/

 

STORYTELLING

OpenDataSoft

Convaincue que toute organisation peut créer de la valeur et exploiter tout le bénéfice de ses données si celles-ci sont partagées, la startup OpenDataSoft propose des solutions de partage de données innovantes, qui redéfinissent la gestion des données au sein des organisations. Grâce à l’offre qu’elle propose, les entreprises disposent d’une plateforme unique regroupant toutes leurs données, ainsi que les outils nécessaires pour les visualiser, les analyser et les partager.

En savoir plus : https://www.opendatasoft.com/

 

OMNICHANNEL

Nextail

Grâce à la précision de l’analyse prédictive et de l’AI (intelligence artificielle), Nextail a développé une solution permettant aux magasins d’optimiser la gestion de leurs stocks dans des laps de temps records. Partant du principe que les entreprises de vêtements perdent des milliards de dollars chaque année en raison de stocks insuffisants ou au contraire excessifs, Nextail propose de transférer géographiquement le surplus du stock d’un magasin à celui d’un autre dont le stock est déficitaire, et vice versa, afin de pallier aux pertes que l’insatisfaction de la demande ou les invendus peuvent engendrer. Nextail prend en charge le transfert d’un point de vente à un autre grâce à son application et les aspects logistiques grâce à ses partenaires de livraison afin de permettre aux distributeurs de maximiser leurs ventes localement et à l’international.

En savoir plus : http://nextail.co/

 

Revers.io

La plateforme Revers.io permet de digitaliser l’intégralité du processus d’après-vente à travers une proposition de solutions de retour adaptées à chaque canal de distribution : magasins, sites e-commerce, marketplaces… Revers.io réinvente les schémas logistiques traditionnels pour répondre au besoin de transversalité et de traçabilité de la chaîne retour à travers une solution dédiée aux marchands et une autre dédiée aux entreprises. La première met à disposition des e-commerçants et des vendeurs de marketplaces une seule plateforme qui centralise la gestion de la logistique retour et des messages service après-vente partout en Europe. La seconde s’adresse aux distributeurs qui ont conscience que l’organisation omnicanale de leur chaîne retour est un enjeu majeur de l’expérience client.

En savoir plus : https://www.revers.io/

 

SimpliField

Du wholesale au retail en passant par le merchandising et la formation, SimpliField est une plateforme qui a vocation à automatiser l’exécution opérationnelle en améliorant la collaboration entre les équipes siège et terrain. Grâce à des tableaux de bord personnalisables, SimpliField permet à chaque équipe d’accéder à la bonne information en temps réel, d’analyser rapidement les résultats et de les partager. Pour accompagner les équipes terrain dans leurs challenges quotidiens, l’application mobile SimpliField propose chaque jour un brief personnalisé au sein duquel elles retrouvent leurs objectifs, les guidelines, les nouvelles missions à accomplir et les fiches d’identité de leurs magasins. Enfin, avec SimpliField les équipes siège peuvent suivre l’activité terrain en temps réel, en déployant et optimisant chaque opération, main dans la main avec les équipes en magasin.

En savoir plus : https://www.simplifield.com/fr/

 

Stockly

Stockly permet aux sites de commerce en ligne de continuer à vendre même quand leurs stocks ne leur permettent plus de satisfaire la demande. Le logiciel connecte les inventaires des marques et les sites des distributeurs en ligne pour permettre l’expédition d’un produit en rupture de stock chez un distributeur donné par un autre marchand du réseau Stockly.

En savoir plus : https://www.stockly.ai/

 

Storefront

Depuis 2014, la plateforme met en relation des propriétaires et des marques, des e-commerçants et des créateurs pour des locations de courte durée. Storefront démocratise ainsi l’accès à l’immobilier commercial et rend possible l’organisation d’événements et la création de pop-up stores dans le monde entier. Elle est la seule et unique plateforme proposant des milliers d’espaces de qualité partout dans le monde. Elle permet à n’importe quelle marque de s’installer dans n’importe quel lieu, de tester de nouveaux marchés et même de se lancer simultanément dans plus d’un endroit dans le monde.

En savoir plus : https://www.thestorefront.fr/

 

Inline Digital

Inline Digital est un outil visant à simplifier les opérations de vente à grande échelle. La plateforme propose d’automatiser les processus de vente à grande échelle qui jusqu’à présent étaient conduits manuellement (traitement des factures notamment). En réduisant le temps dédié à ce mode de fonctionnement obsolète et en offrant des analyses de données jusqu’à présent inaccessibles, Inline Digital permet aux marques et aux distributeurs tous secteurs confondus de gérer de manière plus efficace et rapide le cycle de la vente de leurs produits grâce à une plateforme de centralisation des données.

En savoir plus : https://www.inlinedigital.io/

 

Timekettle Technologies

Cette startup née en Chine en 2016 propose une solution de traduction instantanée fonctionnant grâce à une Intelligence Artificielle contenue dans des écouteurs sans fil. Avec ses modes d’interaction uniques et plus de 36 langues intégrées, les écouteurs WT2 peuvent être utilisés partout et à tout moment pour une expérience communicationnelle fluide.

En savoir plus : https://wt2.timekettle.co/en/mobile-app-solid/

 

PRODUCT

TerraNIS

TerraNIS est une entreprise spécialisée dans le conseil agronomique, viticole, œnologique et dans la production d’outils d’aide à la décision pour la gestion des territoires. En matière d’agriculture, TerraNIS permet d’optimiser le réel potentiel des cultures et de diminuer les coûts de production grâce à deux services : Pixagri et Fertisat. En matière de viticulture, TerraNIS permet de segmenter son vignoble selon le potentiel qualitatif de chaque parcelle grâce à Oenoview. Enfin, avec TerraMAP, TerraNIS aide ses clients à prendre les bonnes décisions en ayant une connaissance objective et à jour de leur territoire.

En savoir plus : http://terranis.fr/

 

Artiris

Créée en 2015, cette startup française a développé COMPOZ, premier compositeur de parfum d’ambiance à la fois naturel, intelligent et 100 % sur-mesure. Il permet de créer en temps réel le parfum d’ambiance qui correspond aux envies et aux besoins du consommateur grâce à cinq cartouches d’huiles essentielles naturelles, certifiées biologiques et sourcées de manière éthique. Comprendre, analyser et retranscrire le « Patrimoine Olfactif » est au cœur du projet COMPOZ, innovation combinant le meilleur de la haute parfumerie, de l’excellence technologique et du luxe à la française.

En savoir plus : http://artiris-parfum.com/

 

EVRYTHNG

Cette plateforme intelligente née au Royaume-Uni en 2011 permet aux marques de mettre en place de nouvelles applications, de mieux contrôler leur chaîne de production et de communiquer directement avec leurs clients selon trois objectifs : activer, authentifier et amplifier. En conférant une identité digitale aux objets physiques, Evrythng protège la confiance que les clients vouent aux marques et augmente les revenus de ces dernières en résolvant les problèmes d’intégrité liés à leur chaîne de production. Elle fait aussi en sorte que les marques puissent établir des relations de proximité avec leurs clients en transformant ces produits en canaux de communication pour se connecter aux consommateurs. Avec Evrythng, chaque produit est connecté au Web grâce à une « Active Digital Identity ». Evrythng collabore déjà avec Moët Hennessy.

En savoir plus : https://evrythng.com/

 

TRIAL EXPERIENCE

Euveka

Reproduisant en moins de trente secondes les évolutions d’un corps à travers les âges ou les morphotypes, la solution d’Euveka permet de contrôler chaque étape du prototypage des vêtements pour rendre le processus de production plus fiable, plus rapide et plus éthique en termes de gaspillage textile. Comment ? Grâce à Eminéo, un mannequin-robot évolutif et connecté spécialement conçu pour tous les professionnels de l’industrie textile. Sa technologie innovante est capable de le métamorphoser intégralement ou par zone, en hauteur ou en largeur, selon la taille d’un vêtement donné.

En savoir plus : https://www.euveka.com/fr/

 

Fitle

Outil de recommandation de taille simple et intuitif, Fitle est une solution à l’usage des e-commerçants spécialisés dans la vente de vêtements. D’une marque à l’autre, les tailles peuvent varier et les guides de tailles en ligne ne sont pas toujours simples d’utilisation. C’est pour palier à ces incertitudes que Fitle a vu le jour, proposant un système d’indication de la taille la mieux adaptée à la morphologie de chaque e-shopper. Quels avantages pour les marques ? Réduire les doutes au moment de l’achat, améliorer son taux de conversion, diminuer le taux de produits retournés et développer la connaissance de leurs clients. La recommandation fournie par Fitle se base sur les informations morphologiques et les marques de référence du client.

En savoir plus : https://fitle.com/

 

3D Look

Venue des États-Unis, 3D Look a développé une solution de scan corporel sur smartphone à l’usage des entreprises de mode souhaitant offrir à leurs clients une expérience d’achat hyper-personnalisée, intuitive et polyvalente. Le principe est simple : il suffit de prendre deux photos de soi, l’une de face, l’autre de profil, et 3D Look génère un modèle 3D conforme aux mensurations et à la morphologie de l’utilisateur. 3D Look, c’est la condensation de trois fonctionnalités dans une même interface. « Perfect Fit » permet d’apporter au client une recommandation de taille personnalisée. Quant à « Virtual Try-On », elle permet de visualiser la manière dont le vêtement s’adapte à chaque morphologie. Enfin, l’application propose un système de mesure instantanée du corps humain générant une liste de 24 mensurations différentes.

En savoir plus : https://3dlook.me/

 

VOIR

Créée 2016, cette startup américaine a pour objectif d’intégrer l’expérience beauté à l’écosystème digital. Comment ? En proposant une solution en AR (réalité augmentée) grâce à laquelle l’essayage digital de maquillage n’a jamais été aussi réel. Cette technologie innovante repose sur un aperçu 100 % digital, l’utilisation du machine learning et des réseaux neuronaux ainsi que sur une forte expertise dans le domaine de la beauté qui lui permettent de numériser avec précision les nuances et les textures des différents produits des marques de cosmétiques. L’application scanne la forme du visage et analyse la carnation pour générer un aperçu réaliste et texturé en 3D grâce à l’AR. Depuis le 1er avril 2019, il est possible de tester les produits Guerlain au sein de l’application VOIR.

En savoir plus : http://www.voir.me/

 

Wannaby

Wannaby utilise la réalité augmentée pour permettre aux utilisateurs de son application d’essayer des chaussures, des bijoux, des vêtements ou du maquillage directement via la caméra de leur mobile.

En savoir plus : https://www.wanna.by/

 

PAYMENT

SilkPay

Utilisé par plus de 650 millions de consommateurs chinois, Alipay (application de paiment via mobile) est devenu l’un des outils les plus performants pour gagner en notoriété auprès de cette clientèle lors de ses voyages à l’étranger. Quant à la plateforme WeChat, elle est rapidement devenue le deuxième géant du paiement mobile en Chine après avoir atteint un milliard d’utilisateurs. À partir de ces constats, SilkPay a imaginé des solutions de paiement pour les pays transfrontaliers de la Chine via ces deux applications, ainsi que des services de marketing numériques pour aider les entreprises européennes à attirer les clients chinois en leur permettant de conserver leurs habitudes de paiement à l’étranger.

En savoir plus : https://www.silkpay.eu/

 

CRM

Automat

L’objectif de cette startup canadienne ? Accompagner le parcours client de l’achat au service après-vente grâce à une AI (intelligence artificielle) conversationnelle. Une plateforme permettant aux marques de communiquer directement avec leurs clients par l’intermédiaire d’affichage publicitaire interactif, de recherche vocale, de conseillers de ventes virtuels et de foires aux questions conversationnelles, dans lesquelles des automates répondent aux questions les plus fréquemment posées afin de laisser des agents réels répondre le plus pertinemment possible aux requêtes clients davantage complexes.

En savoir plus : https://www.automat.ai/

 

Chattermill

En appliquant les réseaux neuronaux aux commentaires clients, Chattermill propose aux marques une solution de recommandation centrées sur les besoins du client.

En savoir plus : https://chattermill.io/

 

DigitalGenius

Partant du principe que chaque consommateur recherche un service-client rapide, efficace et compatible avec ses canaux de communication de prédilection, DigitalGenius a imaginé une solution automatisant cette étape du parcours client. Grâce à l’AI (intelligence artificielle), elle permet aux marques de communiquer avec leurs clients où qu’ils soient et de transformer le service-client en un avantage concurrentiel.

En savoir plus : https://www.digitalgenius.com/

 

Ocheng

Ocheng applique l’AI (intelligence artificielle) au commerce de WeChat. C’est une plateforme marketing qui s’appuie sur cette technologie de pointe afin de proposer des solutions marketing et des services de paiement à l’usage des marques en Chine.

En savoir plus : http://www.ocheng.me/

 

Octipas

Spécialisé dans l’expérience digitale en magasin, Octipas a développé une solution pour permettre aux enseignes de gérer plusieurs problématiques à la fois du clienteling à l’attente en caisse en passant par la gestion des stocks et des commandes. Comment ? Grâce à des tablettes-vendeurs connectées installées en magasin. Les frontières entre digital et physique sont effacées pour assurer un parcours client omnicanal.

En savoir plus : http://www.octipas.com/

 

Replika

Le personnel de ventes n’a désormais plus besoin d’attendre que la clientèle vienne à lui. Replika, c’est une solution de clienteling qui inspire l’achat au-delà du périmètre du magasin et permet aux clients de communiquer en ligne avec les conseillers de vente, leur évitant les moments d’inertie en magasin afin de maximiser les ventes.

En savoir plus : https://www.replikasoftware.com/

 

Yilou Software Ltd.

Yilou Software a développé une application pour permettre au personnel de ventes de communiquer avec les clients via leur compte WeChat, et ainsi faciliter leur prise de décision grâce aux données clients et aux algorithmes de recommandation.

En savoir plus : https://www.yilouapp.com/en/index.html

LVMH place Viva Technology 2019 sous le signe de l’expérience client de demain

 

Du 16 au 18 mai 2019 se tiendra à Paris la nouvelle édition de Viva Technology, rendez-vous international dédié à l’innovation. Pour la quatrième année consécutive, LVMH apporte un soutien majeur à l’événement en tant que co-organisateur via le groupe Les Echos, mais aussi comme partenaire de premier rang. Avec un Luxury Lab de 500 m², le leader mondial du luxe confirme son implication dans l’univers des startups et son engagement continu pour une innovation combinant le meilleur des technologies et des savoir-faire.

Cet engagement se traduit par un ensemble d’actions concrètes, organisées en un véritable écosystème porté par le Groupe, dont Viva Technology est un des piliers. Viva Technology permet de mettre en lumière le travail de startups venues du monde entier et de récompenser les plus novatrices grâce au LVMH Innovation Award.

Pour l’édition 2019 de VivaTech, LVMH a choisi une thématique qui guidera les démonstrations et interventions tout au long de l’événement : Crafting the Customer Experience of Tomorrow (façonner l’expérience client de demain). Le Luxury Lab de LVMH sera organisé autour des huit étapes clés qui composent le parcours du client, de la communication autour d’un produit au service après-vente, avec une ambition : mettre au service des clients des innovations qui rendent leur expérience d’achat unique et fluide. Réalité augmentée, machine learning ou encore intelligence artificielle nourrissent une nouvelle expérience du luxe fondée notamment sur des essayages virtuels, l’immersion dans l’univers des Maisons et la facilitation de l’acte de paiement.

« L’innovation est une obsession chez LVMH. Notre ambition est de dépasser systématiquement les attentes de nos clients. Les visiteurs du LVMH Lab à VivaTech verront directement comment nos Maisons et les finalistes de l’Innovation Award contribuent à atteindre notre objectif : créer l’expérience client de demain. », souligne Ian Rogers, Chief Digital Officer, LVMH.

Le Pavillon LVMH, réinvention moderne des pavillons du XIXe siècle, accueillera 24 Maisons du Groupe, auxquelles s’ajoutent 30 startups sélectionnées dans le monde entier. Maisons et startups présentent leurs solutions dans une disposition qui suit la logique du parcours client. Toutes les startups seront en compétition pour tenter de remporter le LVMH Innovation Award. Une cérémonie aura lieu le vendredi 17 mai à 10h pour annoncer le gagnant en présence de Bernard Arnault et Ian Rogers.

Les Maisons du Groupe dévoileront leurs dernières innovations, en particulier celles qui transforment l’expérience du client, que ce soit grâce à des animations en magasin immersives et surprenantes (Fendi, Bvlgari, Acqua di Parma…), des produits innovants (Louis Vuitton, Kenzo Parfums…), des services de paiement novateurs (Sephora, La Grande Epicerie de Paris) ou de la réalité virtuelle (Maison Francis Kurkdjian) et augmentée (La Samaritaine, Ruinart…). La rencontre entre startups et Maisons, déjà très active tout au long de l’année, notamment à Station F, fait naître une dynamique d’échanges et d’émulation qui participe à la richesse de chaque édition.

Nouveauté 2019 : le Pavillon LVMH accueillera l’espace « Talent Meet & Connect », un lieu qui permettra aux jeunes talents de rencontrer les équipes RH présentes tout au long de l’événement, afin d’en savoir plus sur les opportunités dans les métiers du Digital au sein du Groupe.

Faits marquants de LVMH à Viva Technology 2019 :

  • du 16 au 18 mai 2019
  • LVMH, partenaire pour la 4e année consécutive (Platinum depuis 2018)
  • Pavillon LVMH de 500 m² (stand J30/Hall 1)
  • 3 jours de découverte, de partage de connaissances et de networking (deux journées seront réservées aux rencontres B2B, le samedi sera consacrée au grand public)
  • 24 Maisons participantes qui dévoilent leurs dernières innovations, parmi lesquelles Louis Vuitton et sa toile du futur, déclinée sur deux sacs emblématiques de la Maison, le Speedy et le Duffle, Ruinart et son expérience réalité augmentée conçue comme un escape game, Fendi et son Baguette Magic Mirror, une expérience immersive pour découvrir une sélection de sacs Baguette, ou encore Bvlgari et son distributeur automatique de bijoux.
  • 30 startups en compétition pour la 3e édition du LVMH Innovation Award
  • Un thème fil rouge cette année : Crafting the Customer Experience of Tomorrow
  • Un stand structuré en 8 espaces qui reprennent les étapes clefs du parcours client (1 : Awareness, 2 : Exploration, 3 : Storytelling, 4 : Omnichannel, 5 : Product, 6 : Trial Experience, 7 : Payment, 8 : CRM)
  • 2 séances de pitch pendant lesquelles les startups finalistes présenteront leurs solutions
  • 27 prises de parole et talks sur la scène du Pavillon LVMH
  • Remise de l’Innovation Award et discours de Bernard Arnault et de Ian Rogers le vendredi 17 mai à 10h sur la scène du CEO Forum
  • Participation au CEO Forum de Ian Rogers, Chief Digital Officer, LVMH et Norbert Leuret (Président du groupe Japon, LVMH) sur le thème « La prochaine étape pour le Japon ; luxe et commerce au Japon aujourd’hui »
  • Espace « Talent Meet & Connect » avec une présence permanente d’une équipe RH pour accueillir les jeunes talents, et leur faire découvrir les nouveaux métiers du Digital

LVMH renforce sa présence dans le secteur de l’hôtellerie de luxe avec l’acquisition de Belmond

Bienvenue Belmond ! Après la signature d’un accord en décembre dernier, LVMH a finalisé l’acquisition du groupe Belmond. Une opération qui vient renforcer la présence de LVMH dans le secteur de l’hôtellerie de luxe et compléter le service d’exception des Maisons Cheval Blanc et des activités hôtelières de Bvlgari.

Fondé en 1976 avec l’acquisition de l’Hôtel Cipriani à Venise, Belmond détient et exploite un portefeuille exceptionnel d’hôtels et d’expériences de voyage très haut de gamme dans les destinations les plus attrayantes et prestigieuses au monde.

© Belmond

« Belmond propose à une clientèle exigeante des expériences rares, reposant sur des actifs emblématiques dans des lieux parmi les plus exceptionnels au monde. Son histoire, sa qualité de service, son exigence dans l’exécution et son esprit entrepreneurial sont en totale adéquation avec les valeurs de notre Groupe.» a déclaré Bernard Arnault, Président-directeur général de LVMH.

Présent dans 24 pays, Belmond gère 33 hôtels, soit l’équivalent de 3 100 chambres, dont de véritables monuments urbains tels que le Splendido à Portofino, le Copacabana Palace à Rio de Janeiro ou le Grand Hôtel Europe à Saint-Pétersbourg. Des havres de paix comme l’Hôtel das Cataratas, un bijou aux portes des chutes d’Iguazú au Brésil, ou le Sanctuary Lodge, niché à l’ombre de la cité perdue du Machu Picchu. Enfin, des merveilles patrimoniales telles que l’Hôtel Monasterio ou le Villa San Michele, anciens monastères respectivement nichés au cœur du trésor de Cuzco, au Pérou, et dans les collines de Fiesole, à Florence.

© Belmond

Belmond exploite également sept trains mythiques parmi lesquels l’iconique Venice Simplon-Orient-Express, une légende du design Art déco, et le Belmond Royal Scotsman, mêlant élégance édouardienne et confort d’une maison de campagne. Mais aussi deux croisières fluviales exceptionnelles, Belmond Afloat en France et Belmond Road to Mandalay, qui viennent compléter une offre centrée sur des expériences et des activités personnalisées, et sur un service irréprochable.

© Belmond

Avec l’acquisition de Belmond, LVMH étend sa présence dans le secteur de l’hôtellerie de luxe en ajoutant à son actif une collection d’expériences uniques au cœur de fabuleuses destinations. Elle vient compléter l’offre hôtelière de Maison Cheval Blanc (à Courchevel, Randheli, Saint-Barthélemy, Saint-Tropez et prochainement à Paris, Londres et Los Angeles) et des complexes hôteliers de Bvlgari (à Milan, Bali, Londres, Pékin, Dubaï et Shanghai).