LVMH renforce sa présence dans le secteur de l’hôtellerie de luxe avec l’acquisition de Belmond

Bienvenue Belmond ! Après la signature d’un accord en décembre dernier, LVMH a finalisé l’acquisition du groupe Belmond. Une opération qui vient renforcer la présence de LVMH dans le secteur de l’hôtellerie de luxe et compléter le service d’exception des Maisons Cheval Blanc et des activités hôtelières de Bvlgari.

Fondé en 1976 avec l’acquisition de l’Hôtel Cipriani à Venise, Belmond détient et exploite un portefeuille exceptionnel d’hôtels et d’expériences de voyage très haut de gamme dans les destinations les plus attrayantes et prestigieuses au monde.

© Belmond

« Belmond propose à une clientèle exigeante des expériences rares, reposant sur des actifs emblématiques dans des lieux parmi les plus exceptionnels au monde. Son histoire, sa qualité de service, son exigence dans l’exécution et son esprit entrepreneurial sont en totale adéquation avec les valeurs de notre Groupe.» a déclaré Bernard Arnault, Président-directeur général de LVMH.

Présent dans 24 pays, Belmond gère 33 hôtels, soit l’équivalent de 3 100 chambres, dont de véritables monuments urbains tels que le Splendido à Portofino, le Copacabana Palace à Rio de Janeiro ou le Grand Hôtel Europe à Saint-Pétersbourg. Des havres de paix comme l’Hôtel das Cataratas, un bijou aux portes des chutes d’Iguazú au Brésil, ou le Sanctuary Lodge, niché à l’ombre de la cité perdue du Machu Picchu. Enfin, des merveilles patrimoniales telles que l’Hôtel Monasterio ou le Villa San Michele, anciens monastères respectivement nichés au cœur du trésor de Cuzco, au Pérou, et dans les collines de Fiesole, à Florence.

© Belmond

Belmond exploite également sept trains mythiques parmi lesquels l’iconique Venice Simplon-Orient-Express, une légende du design Art déco, et le Belmond Royal Scotsman, mêlant élégance édouardienne et confort d’une maison de campagne. Mais aussi deux croisières fluviales exceptionnelles, Belmond Afloat en France et Belmond Road to Mandalay, qui viennent compléter une offre centrée sur des expériences et des activités personnalisées, et sur un service irréprochable.

© Belmond

Avec l’acquisition de Belmond, LVMH étend sa présence dans le secteur de l’hôtellerie de luxe en ajoutant à son actif une collection d’expériences uniques au cœur de fabuleuses destinations. Elle vient compléter l’offre hôtelière de Maison Cheval Blanc (à Courchevel, Randheli, Saint-Barthélemy, Saint-Tropez et prochainement à Paris, Londres et Los Angeles) et des complexes hôteliers de Bvlgari (à Milan, Bali, Londres, Pékin, Dubaï et Shanghai).

Le groupe LVMH publie son Rapport annuel 2018

« Pour comprendre LVMH, il faut aller au-delà des chiffres. La performance de notre Groupe est, avant toute chose, la conséquence de notre vision de long terme. » C’est ainsi que Bernard Arnault, Président-directeur général de LVMH, introduit le Rapport annuel 2018.

Après 2016 et 2017, le groupe LVMH a dévoilé son troisième Rapport annuel sous forme de livre, qui se décline aussi sous forme interactive. Une manière interactive de suivre les chapitres qui ont rythmé la vie de LVMH et de ses Maisons au cours de l’année écoulée. 

De l’inauguration du Jardin d’Acclimatation à la quatrième édition des Journées Particulières en passant par l’exposition « Jean-Michel Basquiat – Egon Schiele » à la Fondation Louis Vuitton, découvrez la dernière version du Rapport annuel 2018, enrichie de nombreux contenus pour aller plus loin dans la découverte du Groupe et de ses Maisons : écoute de la série de podcasts « Confidences Particulières », vidéos, articles approfondis sur les histoires majeures de l’année dernière (exposition Louis Vuitton Volez, Voguez, Voyagez à Shanghai ; JOY de Dior ; Kylian Mbappé, nouvel ambassadeur Hublot ; 120 ans de RIMOWA …).

Lire le Rapport annuel

À l’occasion de la sortie de la version interactive du Rapport annuel, Jean-Jacques Guiony, Directeur financier de LVMH, revient par ailleurs sur les résultats de l’année 2018.

Une interview 60 secondes à découvrir ici :

LVMH Innovation Award : découvrez la liste des 30 startups finalistes qui intègrent le LVMH Luxury Lab à Viva Technology 2019

Pour la troisième édition de son prix dédié à l’innovation, le groupe LVMH a dévoilé la liste des 30 startups qui l’accompagneront sur son Luxury Lab lors du salon Viva Technology les 16, 17 et 18 mai prochains. Sélectionnées parmi un grand nombre de candidatures venues du monde entier, ces 30 startups auront l’occasion de présenter leur conception de l’expérience client de demain aux professionnels du secteur et au grand public.

Rendez-vous mondial des startups et leaders pour célébrer l’Innovation, Viva Technology se tiendra les 16, 17 et 18 mai prochains, à Paris. L’occasion pour les 30 startups retenues par LVMH de présenter leur projet. À l’issue de ces trois jours intensifs ponctués de présentations et de rencontres, l’une d’entre elles se verra remettre le troisième LVMH Innovation Award, le 17 mai 2019 à 10h. À la clé pour le grand gagnant, un accompagnement personnalisé dans son développement par le Groupe pendant un an, ainsi qu’une place au sein de la Maison des Startups LVMH, l’incubateur du Groupe à Station F.

Cette année, les 30 startups ayant le mieux répondu à la problématique « Crafting the Customer Experience of Tomorrow » sont originaires de 9 neuf pays différents, et se répartissent dans une dizaine de catégories, de l’omnicanal à la supply chain, du clienteling au service client en passant par la data et l’AI. Parmi elles, 20% ont été fondées par des femmes.

EllesVMH Accelerator Day : le groupe LVMH dresse le bilan des initiatives menées en faveur de son objectif de parité, « 50/50 d’ici 2020 »

Dans la lignée de la Journée Internationale des Droits des Femmes, les membres du Comité Exécutif et plus de 300 collaborateurs du Groupe se sont réunis ce mercredi 13 mars 2019 au siège de LVMH, à Paris. Cette journée, articulée autour de conférences, de panels, de rencontres et de coachings, a été l’occasion de réaffirmer notre ambition d’atteindre la parité dans nos postes clés d’ici 2020 en accélérant le développement professionnel des femmes au sein du Groupe.

En 2007, le programme EllesVMH a été initié avec l’objectif de favoriser la diversité dans toutes les fonctions et à tous les niveaux hiérarchiques du Groupe et de ses Maisons. Depuis son lancement, le programme a obtenu d’excellents résultats puisque LVMH compte aujourd’hui 42 % de femmes (23 % en 2007) à des postes de top management. Une progression encourageante au regard de l’engagement du Groupe à atteindre la parité à ces postes stratégiques d’ici 2020.

Pour poursuivre sur cette lancée et inciter chacun à aller encore plus loin, le Groupe a réuni ses dirigeants (membres du Comité Exécutif, Présidents de Maisons et Directeurs des Ressources Humaines) aux côtés de plus de 300 collaborateurs, mercredi 13 mars, à Paris, lors du EllesVMH Accelerator Day. L’événement s’est déroulé en deux temps.

© Nora Houguenade

Dans la matinée, les membres du Comité Exécutif du Groupe ainsi que de nombreux Présidents de Maisons et Directeurs des Ressources Humaines se sont réunis autour de Chantal Gaemperle, Directeur Ressources Humaines et Synergies du groupe LVMH, et Roula Rozakeas, Vice-présidente Ressources Humaines du Groupe en région Asie Pacifique, pour évoquer les résultats obtenus jusqu’à présent et ceux restant à atteindre pour parvenir à l’objectif de 50 % de femmes dans les postes à hautes responsabilités d’ici 2020.

Une audience plus large de collaboratrices et collaborateurs s’est réunie l’après-midi autour de la thématique « Celebrate and Empower LVMH Women ». Ils ont pu participer à des discussions guidées par des leaders inspirants, à des sessions de coaching, à des rencontres favorisant l’échange de conseils.

Prix LVMH pour les jeunes créateurs de mode – LVMH annonce la liste des 20 designers sélectionnés pour la demi-finale les 1er et 2 mars 2019

La nouvelle édition du Prix LVMH pour les Jeunes Créateurs de Mode connaît cette année encore un succès grandissant, avec plus de 1 700 candidats inscrits, un record !

Voulu depuis ses débuts, en 2014, comme un véritable mécénat en faveur des jeunes créateurs de mode du monde entier, le Prix LVMH a d’emblée bénéficié d’un retentissement international, confirmé cette année par des candidatures émanant de plus de 100 nationalités différentes, de tous les continents.

À la clôture des candidatures le 4 février dernier, 20 créateurs ont été retenus pour la demi finale par le Comité de Sélection du Prix, réuni autour de Delphine Arnault.

Cette année encore, des créateurs de mode du monde entier ont manifesté leur intérêt pour notre Prix. Pour cette sixième édition, 20 jeunes designers ont été sélectionnés, originaires de 15 pays: Afrique du Sud, Bulgarie, Canada, Chine, Corée du Sud, États-Unis, France, Grèce, Irlande, Israël, Japon, Nigeria, Pays-Bas, Royaume-Uni et Suisse. Ils seront tous présents au showroom, au siège de LVMH, à Paris, les 1er et 2 mars prochains pour présenter leurs créations.

Cette saison, les collections présentées s’équilibrent entre mode féminine, masculine et unisexe. Les créations durables et éthiques s’affirment également, plusieurs designers inscrivant cette démarche dans leur identité de marque. Enfin, certains des demi-finalistes ont investi le champ de l’innovation, tant dans les matériaux que dans les techniques employés. Ceci reflète très justement les préoccupations actuelles du secteur de la mode, qui sont également celles du Groupe. LVMH, par ce prix, poursuit son encouragement à la jeune création et met en lumière les talents de demain.

Parmi les 20 designers retenus pour la demi-finale de cette sixième édition du Prix LVMH, 8 conçoivent des collections pour femmes, 7 pour hommes et 5 des collections unisexes. 

Afin d’élire les 8 finalistes, ces créateurs seront invités à présenter leur collection aux 63 experts internationaux du monde de la mode à l’occasion du showroom du Prix, au 22 avenue Montaigne – Paris 8e.

Par ailleurs, A l’occasion de sa sixième édition, le Prix LVMH se réjouit d’accueillir Chiara Ferragni en qualité d’ambassadrice de la demi-finale.

Le Prix LVMH sera remis par le Jury au mois de juin à Paris à la Fondation Louis Vuitton.

À noter : pour l’édition 2019 du Prix LVMH, le site 24 Sèvres soutiendra le projet et distribuera une sélection de pièces imaginées par les 8 finalistes, puis la collection du lauréat en septembre. Ce soutien vise à offrir à ces jeunes créateurs des quatre coins du monde un rayonnement international.

Le Prix LVMH récompense chaque année un jeune créateur de mode, sélectionné pour son talent et son exceptionnelle créativité. En plus d’une dotation de 300 000 euros, le groupe LVMH s’engage à soutenir le lauréat à travers un mentorat d’une année par une équipe spécialement dédiée, dans de nombreux domaines d’expertise (propriété intellectuelle, sourcing, production et distribution, image et communication, marketing…).

Le Prix des Jeunes Diplômés des Écoles de Mode récompense, lui 3 jeunes diplômés par une bourse de 10 000 euros et par la possibilité d’intégrer l’une des Maisons du groupe LVMH durant un an. Les candidatures sont à déposer jusqu’au 15 mai 2019 sur le site lvmhprize.com.

© Prize / LVMH

LISTE DES 20 CRÉATEURS SÉLECTIONNÉS

3.PARADIS par Emeric Tchatchoua (créateur français, basé à Montréal).
Mode masculine présentée à Paris.

ANREALAGE par Kunihiko Morinaga (créateur japonais, basé à Tokyo).
Mode féminine présentée à Paris.

BETHANY WILLIAMS par Bethany Williams (créatrice britannique, basée à Londres).
Mode unisexe présentée à Londres.

BODE par Emily Adams Bode (créatrice américaine, basée à New York).
Mode masculine présentée à New York.

BORAMY VIGUIER par Boramy Viguier (créateur français, basé à Paris).
Mode masculine présentée à Paris.

DURAN LANTINK par Duran Lantink (créateur néerlandais, basé à Amsterdam).
Mode unisexe présentée à Londres.

EFTYCHIA par Eftychia Karamolegkou (créatrice grecque, basée à Londres).
Mode féminine présentée à Paris.

GERMANIER par Kévin Germanier (créateur suisse, basé à Paris).
Mode féminine présentée à Paris.

HED MAYNER par Hed Mayner (créateur israélien, basé à Tel Aviv).
Mode unisexe présentée à Paris.

HU par Caroline Hu (créatrice chinoise, basée à New York).
Mode féminine présentée à New York.

KANGHYUK par Kanghyuk Choi et Sanglak Shon (créateurs coréens, basés à Séoul).
Mode masculine présentée à Paris.

KIKO KOSTADINOV par Kiko Kostadinov (créateur bulgare, basé à Londres).
Mode masculine présentée à Londres.

KENNETH IZE par Kenneth Izedonmwen (créateur nigérian, basé à Lagos).
Mode unisexe présentée à Paris et Lagos.

LECAVALIER par Marie-Ève Lecavalier (créatrice canadienne, basée à Montréal).
Mode féminine présentée à Paris.

PARIA/FARZANEH par Paria Farzaneh (créatrice britannique, basée à Londres).
Mode masculine présentée à Londres.

PHIPPS par Spencer Phipps (créateur américain, basé à Paris).
Mode unisexe présentée à Paris.

RICHARD MALONE par Richard Malone (créateur irlandais, basé à Londres).
Mode féminine présentée à Londres.

STEFAN COOKE par Stefan Cooke et Jake Burt (créateurs britanniques, basés à Londres).
Mode masculine présentée à Londres.

SUSAN FANG par Susan Fang (créatrice chinoise, basée à Londres).
Mode féminine présentée à Shanghai.

THEBE MAGUGU par Thebe Magugu (créateur sud-africain, basé à Johannesbourg).
Mode féminine présentée à Johannesbourg.

CALENDRIER DU PRIX LVMH 2019 POUR LES JEUNES CRÉATEURS DE MODE

Dépôt des dossiers de candidature des jeunes créateurs de mode sur internet : du 15 décembre 2018 au 4 février 2019

Demi-finale et vote des experts pour le choix des huit finalistes : les 1er et 2 mars 2019

Dépôt des dossiers de candidature des jeunes diplômés des écoles de mode sur internet : du 15 décembre 2018 au 15 mai 2019

Finale et annonce des lauréats du Prix : juin 2019

LES EXPERTS DU PRIX 2019

Emmanuelle Alt, Rédactrice en chef de Vogue Paris (Paris)

Rami Atallah, Co-fondateur et CEO du site de vente en ligne Ssense (Montréal)

Imran Amed, Fondateur et Rédacteur en chef de The Business of Fashion (Londres)

Sarah Andelman, Fondatrice de Just an Idea (Paris)

Glenda Bailey, Rédactrice en chef de Harper’s Bazaar US (New York)

Fabien Baron, Directeur artistique et Fondateur de Baron & Baron (New York)

Tim Blanks, Editorialiste pour The Business of Fashion (London)

Derek Blasberg, Directeur mode et beauté de YouTube (New York)

Alexandre de Betak, Fondateur de Bureau Betak (Paris)

Frédéric Bodenes, Directeur artistique Le Bon Marché Rive Gauche (Paris)

Carmen Busquets, Investisseuse dans The Business of Fashion, Farfetch, Net-à-Porter, Lyst,
Moda Operandi (Caracas)

Burak Cakmak, Directeur du département mode à la Parsons School of Design (New York)

Naomi Campbell, Top model et Philanthrope (New York)

Marie Chaix, Rédactrice en chef mode du magazine Double (New York)

Anne-Sophie von Claer, Directrice adjointe de la rédaction du Figaro (Paris)

Angelica Cheung, Rédactrice en chef de Vogue China (Pékin)

Godfrey Deeny, Rédacteur en chef international de Fashion Network (Paris)

Babeth Djian, Directrice de la rédaction de Numéro (Paris)

Edward Enninful, Rédacteur en chef du Vogue anglais (Londres)

Linda Fargo, Senior vice-présidente de Bergdorf Goodman (New York)

Chiara Ferragni, Entrepreneuse digital et directrice générale de TBS Crew (Milan)

Angelo Flaccavento, Journaliste de mode (Raguse)

Hans de Foer, Directeur du programme postgraduate de création à l’Institut Français de la Mode (Paris)

Jo-Ann Furniss, Journaliste et Directrice artistique (Londres)

Chantal Gaemperle, Directrice des ressources humaines et des synergies du Groupe LVMH (Paris)

Stephen Gan, Rédacteur en chef de V magazine et V man et Directeur de création du Elle US (New York)

Michel Gaubert, Sound designer (Paris)

Julie Gilhart, Consultante (New York)

Ikram Goldman, Créatrice de Ikram (Chicago)

Elizabeth von Guttman, Cofondatrice du magazine System et de Fashion Tech (Paris)

Jefferson Hack, Cofondateur et Directeur de la rédaction de Dazed Group (Londres)

Amanda Harlech, Consultante mode (Londres)

Ashley Heath, Directeur des rédactions de Pop et Arena Homme+ (Londres)

Laure Hériard Dubreuil, Fondatrice et Directrice générale de The Webster (Miami)

Adrian Joffe, Président directeur général Dover Street Market International (Londres)

Sylvia Jorif, Journaliste au magazine Elle (Paris)

Karlie Kloss, Top model et Philanthrope (New York)

Joerg Koch, Directeur des publications 032c (Berlin)

Suzanne Koller, Rédactrice en chef mode de M le magazine du Monde (Paris)

Hirofumi Kurino, Directeur artistique de United Arrows (Tokyo)

Susie Lau, Créatrice de StyleBubble et Journaliste (Londres)

Linda Loppa, Conseillère stratégie et vision de Polimoda Paris Platform (Paris)

Pat McGrath, Makeup artist (New York)

Kevin Ma, Fondateur et Directeur du site Hypebeast (New York)

Sara Maino, Rédactrice en chef adjointe du Vogue Italie et Directrice de Vogue Talents (Milan)

Suzy Menkes, Journaliste pour Vogue (Paris et New York)

Virginie Mouzat, Rédactrice en chef mode de Vanity Fair France (Paris)

Sarah Mower, Journaliste au Vogue US (Londres)

Hidetoshi Nakata, Ancien footballeur international et figure du monde de la mode (Tokyo)

Alexia Niedzielski, Cofondatrice du magazine System et de Fashion Tech (Londres)

Ezra Petronio, Directeur de la publication du magazine Self Service (Paris)

Fabio Piras, Directeur du master mode à la Central Saint Martins College of Art and Design (Londres)

Peter Philips, Directeur de la création et de l’image du maquillage Christian Dior (Anvers)

Loïc Prigent, Réalisateur (Paris)

Gaia Repossi, Directrice artistique de Repossi (Paris)

Carine Roitfeld, Rédactrice en chef de CR Fashion Book et Directrice de la mode des éditions internationales du Harper’s Bazaar (Paris)

Marie-Amélie Sauvé, Styliste et Rédactrice en chef du magazine Mastermind (Paris)

Anne-Florence Schmitt, Directrice de la rédaction de Madame Figaro (Paris)

Aimee Song, Influenceuse et fondatrice de Song of Style (New York)

Carla Sozzani, Fondatrice de 10 Corso Como (Milan)

Stefano Tonchi, Rédacteur en chef du magazine W (New York)

Aizel Trudel, Fondatrice du site de vente en ligne Aizel (Moscou)

Natalia Vodianova, Top model et Philanthrope (Paris)

2014 – 2018 : LES LAURÉATS DU PRIX LVMH

2018: Doublet & Rokh (Prix Spécial)

2017: Marine Serre & Kozaburo (Prix Spécial)

2016: Grace Wales Bonner & Vejas (Prix Spécial)

2015: Marques’Almeida & Jacquemus (Prix Spécial)

2014: Thomas Tait & Hood by Air (Prix Spécial) & Miuniku (Prix Spécial)

LVMH et le soutien à la jeune création de mode : 25 ans de passion

S’engager avec passion pour la création et l’innovation, tout en maintenant vivant un patrimoine d’exception fait de savoir-faire ancestraux, telles sont les raisons qui rassemblent depuis presque 25 ans l’ensemble des Maisons du groupe LVMH, tant il est vrai que « l’innovation n’est jamais aussi puissante que lorsqu’elle s’appuie sur un héritage préservé », comme le dit Bernard Arnault.

Chacune des Maisons de LVMH, chacun de ses créateurs se distingue d’une part par la recherche de l’excellence, sous des formes aussi diverses que la mode, la joaillerie, la parfumerie, la maroquinerie, l’œnologie ou l’horlogerie et, d’autre part, par la passion d’innover, d’inventer et de créer.

Parce que les racines du Groupe sont dans la création, tout comme son futur, LVMH et ses Maisons ont toujours eu à cœur de stimuler la créativité. Valeur centrale du Groupe, la créativité guide chacune de ses équipes – directeurs artistiques, nez ou chefs de cave – et engage ses Maisons à la soutenir sous toutes ses formes. C’est ainsi que la Fondation Louis Vuitton dédiée à l’art contemporain a ouvert ses portes au public en octobre 2014, dans un bâtiment emblématique commandé à Frank Gehry, poursuivant le soutien que le Groupe porte depuis toujours à l’art et à la culture.

Depuis de nombreuses années déjà, animé par la « passion créative », le groupe LVMH soutient plus spécifiquement des initiatives dans la mode à travers différentes actions de mécénat :

  • Prix de l’Association Nationale de Développement des Arts de la Mode (Andam)
  • Festival International de Mode et de Photographie d’Hyères
  • Central Saint Martins College of Art and Design de Londres
  • Fonds d’Avance aux Jeunes Créateurs de Mode du ministère de la Culture
    et de la Communication

Aujourd’hui, c’est cette même passion qui amène le groupe LVMH à proposer le Prix LVMH pour les Jeunes Créateurs de Mode : une action en faveur de l’épanouissement et du renouvellement des talents créatifs indispensable à la vitalité de l’écosystème de la mode, mission qui relève de la responsabilité du leader du luxe qu’est le groupe LVMH

LVMH lance la deuxième saison de son incubateur La Maison des Startups sur le campus de Station F

LVMH lance la saison 2 de son incubateur « La Maison des Startups » sur le campus de Station F et accueille à cette occasion 13 nouvelles entreprises à fort potentiel, dont la plupart ont été sélectionnées via l’Innovation Award de LVMH. Elles rejoignent 13 startups faisant partie de la 1ère saison. La Maison des Startups a pour objectif de favoriser l’accélération de la collaboration entre les Maisons de LVMH et les startups afin de concevoir des produits et des services novateurs pour l’industrie du luxe. Elle est un des piliers de la politique d’innovation du Groupe.

© Gabriel De La Chapelle

La deuxième promotion de La Maison des Startups accueillera 26 jeunes entreprises sur le campus de Station F. Treize d’entre elles sont issues de la première promotion du programme d’accélération et auront l’opportunité de continuer à développer leur collaboration avec les Maisons de LVMH (Moët Hennessy, Dior, Louis Vuitton, Sephora, etc.). Les treize autres places ont été attribuées à des startups identifiées par LVMH grâce à son Innovation Award, un concours annuel organisé dans le cadre de Viva Technology, qui a permis au Groupe d’accueillir plus de 100 startups depuis 2016 sur son « Luxury Lab » au cœur du salon. Plusieurs collaborateurs de LVMH dont les projets ont été récompensés au fil des différentes éditions de l’initiative DARE (Disrupt, Act, Risk to be an Entrepreneur), dédiée au développement de l’intrapreneuriat au sein du Groupe, se joindront également à la deuxième promotion pour développer leurs projets.

© Gabriel De La Chapelle

La Maison des Startups permet aux entrepreneurs de bénéficier d’un accompagnement personnalisé par des experts du groupe LVMH dans un environnement de travail propice à l’innovation. Des ateliers dédiés aux enjeux de l’industrie du luxe et des sessions de pitchs leur sont régulièrement proposés afin de présenter l’évolution de leurs solutions aux représentants des Maisons de LVMH. Ce programme inclut également des sessions de networking.

Avec cette deuxième saison, le programme d’accélération s’attaque aux grandes problématiques actuelles du Groupe : durabilité des matières premières, réinvention de l’expérience client, recours à l’Intelligence Artificielle, perfectionnement de l’analyse de données et des systèmes CRM, utilisation de la réalité virtuelle et artificielle, …

Grâce au programme pragmatique de La Maison des Startups, bon nombre de ces jeunes entreprises travaillent désormais sur des solutions concrètes en collaboration avec les Maisons de LVMH. Orbis, une startup qui révolutionne la communication des entreprises en recourant à des hologrammes, et qui faisait partie de la première promotion du programme, a depuis lancé son premier déploiement avec Zenith. D’autres projets avec les Maisons de LVMH comme Guerlain et Kenzo Parfums ont également été menés.

Kronos Care est un autre exemple de réussite. Cette startup a mis à profit son incubation à La Maison des Startups pour donner une toute nouvelle dimension à son développement. L’entreprise aide les détaillants à proposer la meilleure expérience après-vente en ligne pour fidéliser la clientèle. Elle figurait parmi les lauréates de l’édition 2018 de l’Innovation Award de LVMH. Kronos Care a récemment été rachetée par Narvar, un acteur majeur dans l’implication des clients en ligne, qui avait participé à l’Innovation Award de LVMH en 2016.

La Maison des Startups, qui se distingue par son approche multisectorielle, joue un rôle majeur dans le soutien des jeunes entreprises. Au-delà de l’incubateur du Groupe sur le campus de Station F, de l’Innovation Award de LVMH et de DARE, l’engagement de LVMH en faveur de l’innovation est ambitieux et inclut aussi le soutien à des initiatives telles que les Kaggle Days, un événement international dédié à l’échange de connaissances entre les experts des données, auquel trois Maisons du Groupe (Christian Dior Couture, Louis Vuitton et Sephora) ont récemment apporté leur contribution par le biais d’ateliers et de sessions de brainstorming.

 

 

LVMH soutient la deuxième édition des Kaggle Days aux côtés de Dior, Louis Vuitton et Sephora

Les 25 et 26 janvier derniers, le groupe LVMH a apporté son soutien à l’édition 2019 des Kaggle Days, rendez-vous international des passionnés de Data Science, aux côtés de ses Maisons partenaires de l’événement, Christian Dior, Louis Vuitton et Sephora. Organisés à Station F, à Paris, plus grand incubateur de start-ups au monde, les Kaggle Days se sont déroulés en deux temps forts : des sessions de présentation, de brainstorming et d’ateliers, suivies de 24 heures de hackathon au cours desquelles les participants ont pu confronter leurs idées.

À Varsovie, en mai dernier, plus de 100 personnes originaires de 30 pays ont participé à la première édition des Kaggle Days. Le groupe LVMH a apporté son soutien à la deuxième édition de cet événement international organisé à Station F, les 25 et 26 janvier derniers, démontrant ainsi son implication dans la course à la transformation digitale.

Inauguré en juin 2017, Station F est le plus grand incubateur de start-ups au monde. Situé dans le Sud-Est parisien, ce bâtiment est un véritable campus qui s’étend sur 34 000 mètres carrés. Doté de 89 postes de travail au cœur de cet écosystème entrepreneurial, le programme LVMH accueille chaque année 50 start-ups internationales, en deux promotions de six mois, la première ayant fait sa rentrée sur place en novembre 2017.

Au cours de la première journée des Kaggle Days, les Data Scientists internationaux les plus inspirants ont donné des présentations, encadré des ateliers et des sessions de brainstorming. Parmi eux, les figures de proue de la Data de trois Maisons du groupe LVMH se sont exprimées. Christian Dior, sur le thème de l’analyse des données client à partir de l’achat unique, Louis Vuitton, sur le rôle de l’expertise humaine et de l’intelligence artificielle dans le secteur du luxe et Sephora, sur l’avantage concurrentiel de la personnalisation des remises.

Les participants ont ensuite pu confronter leurs idées à l’occasion d’une compétition unique en son genre. Un hackathon auquel la Maison Louis Vuitton a pris part pour présenter, aux côtés du reste de la communauté de Data Scientists, les meilleures alternatives aux enjeux que la Data Science représente aujourd’hui pour les entreprises et les utilisateurs.

LVMH annonce le calendrier et la composition du comité d’experts

Le Prix LVMH pour les Jeunes Créateurs de Mode se déroulera en 2019 pour la 6ème année consécutive. Pour cette nouvelle édition, de nouveaux Experts jugeront et sélectionneront l’ensemble des candidats du monde entier. Les candidatures, ouvertes depuis le 17 décembre, peuvent être déposées sur le site www.lvmhprize.com jusqu’au 4 février.

1/ La demi-finale du Prix se déroulera le vendredi 1er et le samedi 2 mars 2019.

Le comité d’Experts sélectionnera parmi l’ensemble des candidats, huit créateurs qui participeront à la finale. Le comité sera composé cette année de 62 spécialistes du monde de la mode, internationalement reconnus, parmi lesquels 16 nouvelles personnalités:

Rami Atallah, fondateur du site de vente en ligne Ssense ; Naomi Campbell, top model et philanthrope ; Marie Chaix, rédactrice-en-chef mode du magazine Double ; Edward Enninful Obe, rédacteur-en-chef du Vogue Anglais ; Chiara Ferragni, entrepreneuse digitale et directrice générale de Tbs Crew ; Angelo Flaccavento, journaliste de mode ; Ashley Heath, directeur des éditions Pop et Arena Homme + ; Joerg Koch, directeur des publications 032c ; Suzanne Koller, rédactrice-en-chef mode de M le Monde magazine ; Kevin Ma, fondateur et directeur du site Hypebeast ; Ezra Petronio, directeur de la publication du magazine Self Service ; Loïc Prigent, réalisateur ; Aimee Song, entrepreneuse digitale et fondatrice de Song of Style ; Aizel Trudel, fondatrice du site de vente en ligne Aizel ; Elizabeth von Guttman et Alexia Niedzielski, fondatrices du magazine System et de Fashion Tech.

Ces 16 personnalités rejoignent les 46 autres experts déjà impliqués les années précédentes : professionnels de la mode, photographes, journalistes, acheteurs, mannequins de renommée internationale comme Karlie Kloss, Carine Roitfeld, Suzy Menkes, Sarah Andelman, Angelica Cheung, Peter Philips, Carla Sozzani…

© DR / LVMH

2/ La finale du Prix aura lieu en juin prochain à la Fondation Louis Vuitton.

Delphine Arnault déclare : « Je me réjouis d’accueillir cette année 16 nouveaux membres parmi le comité des Experts. Ils viennent déjà compléter la prestigieuse liste des professionnels de la mode que je tiens à remercier vivement de leur soutien et de leur présence près des jeunes créateurs de mode.

Ces nouveaux Experts incarnent la toute nouvelle diversité quant aux évolutions que le milieu de la mode et de la création a connues ces dernières années. Réalisateurs, journalistes, stylistes, entrepreneurs digitaux mais aussi directeurs de magazines indépendants, je suis sûre qu’ils sauront reconnaître de leur œil aguerri le talent de nos prochains candidats.

Voulu par le groupe LVMH depuis ses débuts, en 2014, comme un véritable mécénat en faveur des jeunes créateurs de mode du monde entier, le Prix LVMH a d’emblée connu un extraordinaire succès international. Il est devenu une référence dans le monde de la mode : depuis sa création, le Prix a enregistré plus de 6 500 inscriptions, accueilli plus de 35 nationalités différentes et 130 designers ont accédé aux demi-finales.

Enfin, en 5 ans, le Prix a couronné 11 lauréats parmi les plus talentueux de leur génération. En tant que leader de notre industrie, il est de notre responsabilité de distinguer et de soutenir les talents de demain, de les aider à s’affirmer et à se développer.

Les finalistes de l’édition 2019 seront amenés à présenter leurs créations aux Membres d’un Jury exceptionnel dont je serai fière d’annoncer la composition lors de l’annonce de la sélection à venir de nos demi-finalistes ».

Le Prix LVMH récompense donc chaque année un jeune créateur de mode, sélectionné pour son talent et son exceptionnelle créativité. En plus d’une dotation de 300.000 euros, le groupe LVMH s’engage à soutenir le lauréat à travers un « mentorat » d’une année par une équipe spécialement dédiée, dans de nombreux domaines d’expertise (propriété intellectuelle, sourcing, production et distribution, image et communication, marketing…).

En outre, le Prix LVMH s’adresse aux Ecoles de Mode et aux jeunes diplômés ayant terminé un cycle complet d’études. Il distingue chaque année trois jeunes diplômés récompensés par une bourse de 10.000 euros et la possibilité d’intégrer l’une des maisons du groupe LVMH durant un an.

LES EXPERTS DU PRIX 2019

Emmanuelle Alt, Rédactrice-en-chef de Vogue Paris (Paris)

Rami Atallah, Fondateur du site de vente en ligne Ssense (Montréal)

Imran Amed, Fondateur et Rédacteur-en-chef de Business of Fashion (Londres)

Sarah Andelman, Fondatrice de Just an Idea (Paris)

Glenda Bailey, Rédactrice en Chef de Harper’s Bazaar US (New York)

Fabien Baron, Directeur Artistique et Fondateur de Baron & Baron (New York)

Tim Blanks, Editorialiste pour Business of Fashion (London)

Derek Blasberg, Directeur Mode et Beauté de YouTube (New York)

Alexandre de Betak, Fondateur de Bureau Betak (Paris)

Frédéric Bodenes, Directeur Artistique Le Bon Marché Rive Gauche (Paris)

Carmen Busquets, Investisseuse dans BoF, Farfetch, Net-à-Porter, Lyst, Moda Operandi (Caracas)

Burak Cakmak, Directeur du département mode à la Parsons School of Design (New York)

Naomi Campbell, Top model et philanthrope (New York)

Marie Chaix, Rédactrice-en-chef mode du magazine Double (New York)

Angelica Cheung, Rédactrice-en-chef de Vogue China (Pékin)

Godfrey Deeny, Rédacteur-en-chef International de Fashion Network (Paris)

Babeth Djian, Editrice-en-chef de Numéro (Paris)

Edward Enninful Obe, Rédacteur-en-chef du Vogue Anglais (Londres)

Linda Fargo, Senior Vice-Présidente de Bergdorf Goodman (New York)

Chiara Ferragni, Entrepreneuse digital et directrice générale de Tbs Crew (Milan)

Angelo Flaccavento, Journaliste de mode (Ragusa)

Hans de Foer, Directeur du programme postgraduate de création à l’Institut Français de la Mode (Paris)

Jo-Ann Furniss, Journaliste et directrice artistique (Londres)

Chantal Gaemperle, Directrice des ressources humaines et des synergies du Groupe LVMH (Paris)

Stephen Gan, Fondateur de Fashion Media Group LLC (New York)

Michel Gaubert, Sound designer (Paris)

Julie Gilhart, Consultante (New York)

Ikram Goldman, Créatrice de Ikram (Chicago)

Elizabeth von Guttman, Cofondatrice du magazine System et de Fashion Tech (Paris)

Jefferson Hack, Cofondateur et Directeur de la rédaction de Dazed Group (Londres)

Amanda Harlech, Consultante mode (Londres)

Ashley Heath, Directeur des éditions Pop et Arena Homme + (Londres)

Laure Hériard Dubreuil, Fondatrice et Directrice Générale de The Webster (Miami)

Adrian Joffe, Président Directeur Général Dover Street Market International (Londres)

Sylvia Jorif, Journaliste à ELLE Magazine (Paris)

Karlie Kloss, Top model et philanthrope (New York)

Joerg Koch, Directeur des publications 032c (Berlin)

Suzanne Koller, Rédactrice-en-chef mode de M le Monde magazine (Paris)

Hirofumi Kurino, Directeur artistique de United Arrows (Tokyo)

Susie Lau, Créatrice du blog Style Bubble.com et journaliste (New York)

Linda Loppa, Conseillère Stratégie & Vision de Polimoda Paris Platform (Paris)

Pat McGrath, Makeup Artiste (New York)

Kevin Ma, Fondateur et directeur du site Hypebeast (New York)

Sara Maino, Rédactrice-en-chef adjointe du Vogue Italie et directrice de Vogue Talents (Milan)

Suzy Menkes, Rédactrice internationale pour Vogue (Paris et New York)

Virginie Mouzat, Rédactrice en chef mode de Vanity Fair France (Paris)

Sarah Mower, Collaboratrice de la rédaction de Vogue US (Londres)

Hidetoshi Nakata, Ancien footballeur international et figure du monde de la mode (Tokyo)

Alexia Niedzielski, Cofondatrice du magazine System et de Fashion Tech (Londres)

Ezra Petronio, Directeur de publication du magazine Self Service (Paris)

Fabio Piras, Directeur du Master Mode à la Central Saint Martins College of Art and Design (Londres)

Peter Philips, Directeur de la Création et de l’Image du maquillage Christian Dior (Anvers)

Loïc Prigent, Réalisateur (Paris)

Gaia Repossi, Directrice Artistique de Repossi (Paris)

Carine Roitfeld, Rédactrice-en-chef de CR Fashion Book et directrice de la mode des éditions internationales du Harper’s Bazaar (Paris)

Marie-Amélie Sauvé, Styliste et Rédactrice-en-chef du magazine Mastermind (Paris)

Anne-Florence Schmitt, Directrice de Madame Figaro (Paris)

Aimee Song, Influenceuse et fondatrice de Song of Style (New York)

Carla Sozzani, Fondatrice de 10 Corso Como (Milan)

Stefano Tonchi, Rédacteur-en-chef de W Magazine (New York)

Aizel Trudel, Fondatrice du site de vente en ligne Aizel (Moscou)

Natalia Vodianova, Top model et philanthrope (Paris)

© DR / LVMH

Appel aux start-ups : candidatez au 3e LVMH Innovation Award et gagnez votre place à nos côtés à Viva Technology 2019 !

À toutes les start-ups : il vous reste un mois pour candidater pour le troisième LVMH Innovation Award et avoir la chance de gagner votre place sur le LVMH Lab, lors de Viva Technology les 16, 17 et 18 mai prochains, à Paris. “Show us what you got !”

Ouvert à toutes les start-ups françaises et internationales, le LVMH Innovation Award fait son grand retour en vue de Viva Technology 2019. Le groupe LVMH y sera une nouvelle fois présent, en qualité de Partenaire Platinum. En parallèle de ce rendez-vous mondial incontournable dédié à l’innovation, les trente start-ups sélectionnées pour le LVMH Innovation Award auront l’occasion d’exposer leur conception de l’expérience client de demain aux côtés des Maisons du Groupe sur le Luxury Lab LVMH.

LVMH Innovation Award 2019 - Kronos Care (2018 edition finalist)

Au terme de trois jours de sessions de pitch et de rencontres déterminantes, la plus convaincante d’entre elles rejoindra VeChain (block chain) et Kronos Care (solution post-achat), finalistes 2018, ainsi que Heuritech (deep learning) et Oyst (solution e-commerce), lauréats 2017 et 2018 de ce prix stimulant les idées neuves et le développement des start-ups. À la clé, un accompagnement personnalisé dans son développement par le Groupe pendant un an à Station F.

Si votre start-up a moins de dix ans d’existence, comporte moins de 100 collaborateurs et s’intéresse à la thématique « Crafting the customer experience of tomorrow », rendez-vous sur la plateforme du LVMH Innovation Award pour postuler : https://challenges.vivatechnology.com/en/challenges/lvmh.

Clôture des inscriptions le 15 février 2019 ! 

LVMH Innovation Award 2019 - VeChain (2018 edition finalist)

Rétrospective 2018 : une année tournée vers le leadership et l’entrepreneuriat

Du lancement de la Maison des Startups LVMH à Station F, plus grand incubateur de startups au monde, à la troisième édition de Viva Technology…, le groupe LVMH et ses Maisons ont fait du leadership et de l’entrepreneuriat des axes clés de leur développement cette année. Retour sur les temps forts de 2018 !

Lancement de la Maison des Startups LVMH à Station F

En quête perpétuelle d’excellence, le groupe LVMH a réaffirmé en 2018 son ambition de rester sans cesse à la pointe de l’innovation en lançant un programme d’accélération à Station F, plus grand campus de startups au monde. Ce projet, intitulé la Maison des Startups LVMH, s’est donné l’objectif d’accélérer la collaboration entre les entrepreneurs et les Maisons du Groupe pour leur permettre d’inventer conjointement le futur du luxe dans une logique multisectorielle. Doté de 89 postes de travail et d’un espace de 220 m2, la Maison des Startups LVMH accueille chaque année 50 startups internationales en lien avec les problématiques rencontrées par le groupe LVMH et ses Maisons. Celles qui ont d’ores et déjà intégré le programme ont pour la plupart été repérées lors de Viva Technology et notamment dans le cadre de leur participation à la deuxième édition du LVMH Innovation Award.

© Amélie Monti

Troisième édition du LVMH Innovation Award à l’occasion de Viva Technology 2018

À travers le LVMH Innovation Award, le Groupe partage sa vision du leadership en soutenant de jeunes entreprises prometteuses. En 2018, le salon Viva Technology a accueilli la troisième édition de ce prix visant à stimuler l’innovation dans le secteur du luxe. Avec plus de 100 000 visiteurs venus découvrir les dernières innovations des 9 000 startups et des centaines de grandes entreprises présentes dont LVMH et 22 de ses Maisons, la troisième édition de Viva Technology a rencontré un franc succès. Durant les trois jours de cet événement incontournable de la transformation digitale, le Luxury Lab LVMH n’a pas désempli, accueillant la visite du Président de la République française, Emmanuel Macron, mais aussi les conférences présentant les dernières innovations de ses Maisons et les sessions de pitch des 30 startups nominées au LVMH Innovation Award, remporté par la start-up française Oyst. Lors de cette troisième édition de Viva Technology, le groupe LVMH a été le douzième nom le plus mentionné parmi les entités présentes grâce à la mobilisation massive de ses collaborateurs, se hissant ainsi à la cinquième place du classement des partenaires les plus influents du salon.

© Gabriel De La Chapelle

DARE LVMH

Lancé en 2017, DARE LVMH (Disrupt, Act, Risk to be an Entrepreneur) donne l’opportunité aux collaborateurs du Groupe d’exprimer leur vision de l’innovation et de la transformer en projets concrets. Fort du succès de ses deux premières éditions, ce programme a connu trois temps forts en 2018. Début mars, l’initiative a pris un tour 100 % féminin en Italie avec DARE EllesVMH, mettant l’open innovation et l’entrepreneuriat au service de l’amélioration de la représentativité femme/homme au sein du groupe LVMH. En juin, le Groupe a internationalisé davantage l’initiative en choisissant Shanghai, capitale du luxe en Chine, pour mettre l’intelligence collective de ses talents au service de la réinvention du futur du secteur. Cette édition a mis à l’honneur la créativité de 60 collaborateurs du Groupe travaillant dans la région Asie-Pacifique. Enfin, début octobre, DARE LVMH a mis le cap sur New York et permis à 12 équipes de collaborateurs basés sur le continent américain de travailler trois jours à transformer leurs idées innovantes en business plans pour réinventer l’avenir du luxe.

© LVMH