La lutte contre la drépanocytose

Responsabilité sociale

© Gwenn Dubourthoumieu

Depuis 2011, LVMH s’engage dans la lutte contre la drépanocytose en apportant son soutien aux équipes de l’hôpital Robert Debré à Paris.

Une maladie génétique et héréditaire de l’hémoglobine qui se manifeste par crises et touche particulièrement les populations originaires d’Afrique et des Antilles. Alerté sur la situation des enfants drépanocytaires du Nord-Est parisien, LVMH s’est engagé dans la lutte contre la drépanocytose en 2011. Le Groupe a initié un partenariat avec les équipes de l’hôpital Robert Debré visant à apporter un soutien au centre de référence dans la recherche contre cette maladie.

Cet engagement se manifeste notamment à l’occasion  du « dîner des Maisons engagées », dîner rassemblant plus de 200 participants, Présidents de Maison, collaborateurs et partenaires du groupe LVMH, à l’invitation d’Antonio Belloni, Directeur général délégué de LVMH,  et de Chantal Gaemperle, Directrice Ressources Humaines et Synergies du groupe LVMH. L’équipe médicale de l’hôpital y est conviée pour sensibiliser les participants à l’existence de la maladie et présenter les avancées obtenues grâce à l’implication de LVMH.

Depuis 2011, les fonds reversés à l’hôpital ont permis à l’équipe de poursuivre ses recherches et améliorer la qualité de la prise en charge des patients. « Le mécénat de LVMH nous a permis de donner un élan important à un certain nombre de projets de recherche qui manquaient de moyens » a indiqué le docteur Benkerrou, responsable du centre de l’hôpital Robert Debré. LVMH a confirmé, en 2015, la pérennisation de son soutien sans durée déterminée. « Quand on a la chance de travailler dans un univers privilégié, un univers de rêve, essayer de le faire partager à la communauté est une œuvre qui nous tient tous à cœur », souligne Chantal Gaemperle.

Les autres initiatives Responsabilité sociale