L’atelier de la Drôme de la Maison Louis Vuitton

Environnement

L’atelier de la Drôme © Louis Vuitton

L’atelier Haute Qualité Environnementale de Louis Vuitton dans la Drôme a été pensé et construit pour s’intégrer dans le paysage. La plus grande toiture industrielle végétale de France contribue à parfaire son intégration.

Au-delà de son intégration dans le paysage, le site a fait l’objet de nombreuses démarches environnementales. Les eaux usées sont épurées par des bassins filtrants plantés de végétaux dépolluants. La toiture végétale est équipée d’un système de récupération des eaux de pluie destiné à l’arrosage des plantations en cas de forte chaleur.

Des panneaux solaires thermiques permettent de couvrir tous les besoins d’eau chaude du site. Des baies vitrées et verrières de toiture dans l’atelier privilégient un éclairage naturel dans le bâtiment. L’isolation thermique est assurée par la toiture végétale et le chauffage du site est entièrement géré par des pompes à chaleur réversibles. Ces efforts conjugués font baisser la consommation d’énergie globale du site de 40 % par rapport aux ateliers les plus récemment construits.

La démarche HQE© se base aussi sur la création d’un environnement intérieur optimisé pour le confort et la santé de ses occupants. Ainsi, la charpente du bâtiment est réalisée en bois de chêne et les matériaux de cloisonnement retenus ont permis de séparer l’atelier en différentes zones pour renforcer le confort acoustique des collaborateurs.

Les autres initiatives Environnement