La Samaritaine : un quartier renaît

Bernard Arnault, Président-directeur général du groupe LVMH, et Bertrand Delanoë, Maire de Paris, ont inauguré aujourd’hui « La Maison du Projet », un lieu d’informations et d’échanges qui sera ouvert au public, à partir du 20 mai.

La rénovation de la Samaritaine redonnera vie à un ensemble remarquable, en l’insérant dans la modernité, grâce à un programme ambitieux d’activités, de logements et de services.

Le concept architectural renouvellera l’identité de la Samaritaine en mariant réhabilitation urbaine et création contemporaine. Le bâtiment principal, très largement inscrit à l’inventaire des Monuments Historiques, fera l’objet d’une rénovation exemplaire qui mobilisera les principaux métiers de l’artisanat traditionnel. Toutes ses façades seront restaurées dans leur état d’origine et le grand hall sous-verrière retrouvera sa magnificence.

La façade rue de Rivoli, alliant modernité esthétique, intégration urbaine et performance technique, renouera avec la tradition d’innovation de la Samaritaine qui avait déjà marqué son temps, et contribuera au rayonnement de Paris.

C’est donc à la renaissance d’un quartier au cœur du 1er arrondissement qu’assisteront les Parisiens au cours des prochaines années. Le permis de construire devrait être déposé fin mai, permettant ainsi le lancement du chantier courant juillet 2012, pour une durée de plus de 2 ans.

La nouvelle Samaritaine accueillera :
– 26 000 m² de commerces,
– 7 000 m² de logements sociaux, soit 95 appartements qui accueilleront prés de 250 nouveaux habitants,
– une crèche de 60 berceaux,
– 20 000 m² de bureaux,
– un hôtel de prestige « Cheval Blanc », qui occupera le bâtiment emblématique quai du Louvre.

Le projet représente un investissement de 450 millions d’euros et développera une surface de 70 000 m². Le site rassemblera 2 400 nouveaux emplois.

C’est l’agence d’architecture Sanaa, prix Pritzker 2010, qui a été choisie pour réaliser ce projet ambitieux.

Kazuyo Sejima et Ryue Nishizawa, fondateurs de l’agence, ont déclaré : « Depuis l’ouverture du premier magasin en 1870, l’architecture de la Samaritaine n’a cessé d’évoluer, notamment sous l’impulsion de deux grands architectes novateurs : Frantz Jourdain et Henri Sauvage. C’est donc avec la volonté de préserver l’identité unique du lieu, en collaboration étroite avec les architectes des bâtiments de France, que le nouveau projet architectural a été conçu. A l’intérieur, nous avons voulu cours et verrières pour créer lumière et continuité ; à l’extérieur, une façade associant légèreté et transparence pour faire écho à l’esthétique rénovée des bâtiments historiques ».

Anne Hidalgo, première adjointe au Maire de Paris, a pour sa part indiqué : « La nouvelle Samaritaine portera une vision partagée et généreuse de Paris avec ses commerces, ses bureaux, sa terrasse accessible à tous, ses logements sociaux comme sa crèche. C’est aussi ici que se bâtit l’avenir d’une métropole durable, respectueuse de son patrimoine, en fidélité à son histoire ».

« Ce projet ambitieux, tant sur le plan architectural qu’économique, projette la Samaritaine dans le XXIème siècle. Nous avons été particulièrement attentifs à respecter l’identité du patrimoine et à observer les normes de haute qualité environnementale. Ce projet sera le symbole d’une continuité entre l’histoire des parisiens et le monde moderne » a indiqué Jean Jacques Guiony, Président-directeur général de la Samaritaine.