Croissance de 16 % des ventes sur les neuf premiers mois de 2019

> Version PDF

LVMH Moët Hennessy Louis Vuitton, leader mondial des produits de luxe, réalise sur les neuf premiers mois de 2019 des ventes de 38,4 milliards d’euros, en hausse de 16 %. La croissance organique des ventes ressort à 11 % par rapport à la même période de 2018.

Au troisième trimestre, les ventes sont en hausse de 17 % par rapport à la même période de 2018. La croissance organique des ventes s’établit à 11 %, une performance en ligne avec les tendances du premier semestre. Les Etats-Unis et l’Europe connaissent de bonnes progressions sur le trimestre tout comme l’Asie malgré un contexte difficile à Hong Kong.

Par groupe d’activités, l’évolution des ventes est la suivante :

 
En millions d’euros 9 premiers mois 2019 9 premiers mois 2018 Variation 2019 / 2018
9 premiers mois 
Publiée Organique*
Vins & Spiritueux  3 919 3 565 + 10 % + 7 %
Mode & Maroquinerie 15 873 13 052 + 22 % + 18 %
Parfums & Cosmétiques 4 912 4 410 + 11 % + 8 %
Montres & Joaillerie 3 261 3 021 + 8 % + 4 %
Distribution sélective 10 555 9 544 + 11 % + 6 %
Autres activités et éliminations (122) (463) ns ns

* à structure et taux de change comparables. L’effet de change est de +4 % et l’effet de périmètre, de +1 % (intégration de Belmond depuis avril 2019).

L’activité Vins et Spiritueux réalise une croissance organique de 7 % de ses ventes sur les neuf premiers mois de 2019. La progression est forte en Chine tout comme aux Etats-Unis sous l’effet d’une demande soutenue. Les volumes de champagne sont en léger recul sur la période. Les cuvées de prestige connaissent une forte progression tandis que la politique d’augmentation de prix se poursuit sur toute la gamme. Le cognac Hennessy voit ses volumes augmenter de 10 %, tirés par les qualités VS.

L’activité Mode & Maroquinerie réalise une croissance organique de 18 % de ses ventes sur les neuf premiers mois de 2019. Louis Vuitton accomplit une performance remarquable dans tous ses métiers et dans toutes les régions. L’exposition « Louis Vuitton X » à Los Angeles, qui retrace avec succès l’itinéraire de la Maison et met à l’honneur ses nombreuses collaborations artistiques, a connu un grand succès. Louis Vuitton continue de renforcer ses capacités de production avec l’inauguration en septembre d’un nouvel atelier en France. Christian Dior réalise une progression remarquable aussi. La nouvelle boutique des Champs-Elysées à Paris, qui allie expériences innovantes et virtuosité architecturale, connaît un excellent accueil. Fendi révèle plusieurs partenariats dans l’univers de l’art et de la musique. Celine lance sa première collection de haute parfumerie pour laquelle une boutique dédiée ouvrira prochainement à Paris.  Loro Piana, Loewe et Rimowa connaissent de bonnes progressions. Les autres Maisons continuent de se renforcer.

L’activité Parfums & Cosmétiques enregistre une croissance organique de 8 % de ses ventes sur les neuf premiers mois de 2019, tirée principalement par la dynamique de ses marques phares. Parfums Christian Dior réalise une bonne performance, avec en particulier la vitalité de ses parfums emblématiques et des nouvelles déclinaisons olfactives de Joy et Sauvage. Le maquillage et le soin sont d’importants domaines de croissance. Guerlain réalise une progression remarquable, entraînée par son soin Abeille Royale et ses lignes de maquillage Rouge G et L’Essentiel. Parfums Givenchy connaît un essor rapide de son nouveau parfum L’Interdit et de son maquillage. Fresh, Fenty Beauty by Rihanna et Acqua di Parma réalisent de bonnes progressions.

Le groupe d’activités Montres & Joaillerie enregistre sur les neuf premiers mois de 2019 une croissance organique de 4 % de ses ventes, entrainée par la joaillerie. Bvlgari réalise une excellente performance, notamment dans ses boutiques en propre. Ses lignes emblématiques Serpenti, B.Zero1, Diva et Fiorever, ainsi que la nouvelle collection horlogère Serpenti Seduttori contribuent à cette performance. Après Pékin en 2017 et Tokyo en 2018, Chaumet a présenté à Monaco pendant l’été sa nouvelle exposition « Chaumet en Majesté. Joyaux de souveraines depuis 1780 ». Dans le secteur horloger, TAG Heuer continue de mettre l’accent sur ses lignes emblématiques. Hublot enregistre une progression solide, poursuivant l’enrichissement de ses lignes avec de nouveaux modèles issus de plusieurs collaborations.

L’activité Distribution sélective réalise une croissance organique de 6 % de ses ventes sur les neuf premiers mois de 2019. Sephora enregistre une croissance soutenue de ses ventes et gagne des parts de marché dans tous les marchés clés. Les ventes en ligne continuent de progresser à un rythme élevé. L’extension de son réseau de distribution se poursuit avec notamment l’ouverture de premiers magasins à Hong Kong et à Auckland. Chez DFS, la Galleria de Venise connaît une bonne dynamique, bénéficiant notamment d’une forte demande des voyageurs internationaux. DFS reste en progression sur les neuf premiers mois de l’année malgré le ralentissement observé à Hong Kong.

PERSPECTIVES
Dans un environnement de croissance depuis le début de l’année, marqué cependant par un contexte géopolitique incertain, LVMH continuera de faire preuve de vigilance. Le Groupe poursuivra sa stratégie centrée sur l’innovation et une expansion géographique ciblée dans les marchés les plus porteurs. LVMH compte sur le dynamisme de ses marques et le talent de ses équipes pour renforcer encore en 2019 son avance sur le marché mondial du luxe.

Au cours du trimestre et à la date de ce jour, il n’y a pas eu d’événement ou de changement de nature à affecter de façon significative la structure financière du Groupe.
Information réglementée liée à ce communiqué et présentation disponibles sur www.lvmh.fr.

 

Annexe – Ventes par groupe d’activités et par trimestre

Ventes 2019 (en millions d’euros)

Année 2019 Vins et Spiritueux Mode et Maroquinerie Parfums et Cosmétiques Montres et Joaillerie Distribution sélective Autres activités et éliminations Total
Premier trimestre 1 349 5 111 1 687 1 046 3 510 (165) 12 538
Deuxième trimestre 1 137 5 314 1 549 1 089 3 588 (133) 12 544
Premier semestre 2 486 10 425 3 236 2 135 7 098 (298) 25 082
Troisième trimestre 1 433 5 448 1 676 1 126 3 457 176* 13 316

* Inclut la totalité des ventes de Belmond pour la période d’avril à septembre 2019.


Ventes 2019 (croissance organique par rapport à la même période de 2018)

 
Année 2019 Vins et Spiritueux Mode et Maroquinerie Parfums et Cosmétiques Montres et Joaillerie Distribution sélective Autres activités et éliminations Total
Premier trimestre + 9 % + 15 % + 9 % + 4 % + 8 % + 11 %
Deuxième trimestre + 4 % + 20 % + 10 % + 4 % + 7 % + 12 %
Premier semestre + 6 % + 18 % + 9 % + 4 % + 8 % + 12 %
Troisième trimestre + 8 % + 19 % + 7 % + 5 % + 4 % + 11 %

 

Ventes 2018 (en millions d’euros)

Année 2018 Vins et Spiritueux Mode et Maroquinerie Parfums et Cosmétiques Montres et Joaillerie Distribution sélective Autres activités et éliminations Total
Premier trimestre 1 195 4 270 1 500 959 3 104 (174) 10 854
Deuxième trimestre 1 076 4 324 1 377 1 019 3 221 (121) 10 896
Premier semestre 2 271 8 594 2 877 1 978 6 325 (295) 21 750
Troisième trimestre 1 294 4 458 1 533 1 043 3 219 (168) 11 379