LVMH forme la communauté chinoise de New-York

LVMH

·

En partenariat avec le Chinese-American Planning Council (CPC) et l’école de design Parsons, le groupe LVMH vient de lancer « LVMH Fundamentals in Luxury Retail: A CPC/Parsons Collaboration ». Un programme qui vise à former les Sino-Américains de New-York aux métiers du retail de luxe.
Parmi la population chinoise new-yorkaise, nombreux sont ceux qui sont dans l’incapacité de trouver un travail ou d’accéder à un niveau de vie en adéquation avec leurs aspirations. Arrivée récente aux Etats-Unis, méconnaissance de la culture… Les raisons sont nombreuses pour expliquer une telle situation. Dans le même temps, les enseignes du secteur du luxe – parmi lesquelles nos Maisons – rencontrent de réelles difficultés à recruter les profils adéquats pour répondre au mieux aux demandes de leur clientèle chinoise, en perpétuelle croissance. Afin de faire converger ces deux besoins, LVMH s’est rapproché du CPC, organisme qui œuvre à l’intégration sociale et économique de la communauté chinoise aux Etats-Unis. Ensemble, ils ont contacté la Parsons pour mettre sur pied le programme « LVMH Fundamentals in Luxury Retail: A CPC/Parsons Collaboration », qui ambitionne de donner en dix semaines les clés nécessaires à l’intégration d’une boutique de luxe. De l’histoire de la mode au décryptage des comportements des clients en passant par des cours de communication, différents sujets seront abordés en huit semaines de cours théoriques assurés par des professeurs de la Parsons, mais aussi des managers du Groupe et des professionnels de la formation. Après cette première étape dispensée dans l’enceinte de la célèbre école de design, les étudiants bénéficieront d’un stage de deux semaines dans une boutique new-yorkaise de l’une des Maisons de LVMH. « Le CPC, fort de son expérience de près de 50 ans auprès de la communauté des nouveaux arrivants, est convaincu que cet effort conjoint entrepris avec LVMH et Parsons va permettre une création sans précédent de nouvelles opportunités de carrières pour les nombreux talents inexploités de la communauté sino-américaine », estime David Chen, Directeur exécutif du CPC. Pour Chantal Gaemperle, Directeur Ressources Humaines et Synergies Groupe, « ce projet répond à un besoin spécifique des enseignes de luxe de mieux servir leurs clients parlant mandarin, mais permet également d’offrir les leviers pour développer les carrières au sein de cette importante communauté de la ville de New-York. » Au total, trois sessions de cours seront organisées en 2014, dont la première débutera en mars. Assuré par le CPC, le recrutement des étudiants a d’ores et déjà été lancé. Les inscriptions sont ouvertes à tout membre de la communauté sino-américaine de New-York qui parle anglais et mandarin, actuellement sans emploi ou sous employé, disposant d’un diplôme supérieur et passionné de mode et de retail.