LVMH renforce son engagement auprès de l’hôpital Robert-Debré à l’occasion de la 11ème édition du Dîner des Maisons engagées

LVMH

·

LVMH a choisi la Journée internationale des bénévoles et des volontaires, le 5 décembre, pour organiser le Dîner des Maisons engagées qui s’est tenu au Palais de Tokyo, sous l’égide de Chantal Gaemperle, Directrice des Ressources Humaines et Synergies du Groupe, et de Toni Belloni, Directeur général délégué de LVMH. Le Groupe a souhaité marquer cette édition par la création d’un œuvre originale de l’artiste Liu Bolin, qui sera vendue aux enchères aux bénéfices de l’Hôpital RobertDebré, venant compléter le soutien apporté par le Groupe à la lutte contre la drépanocytose. 

Depuis 11 ans, grâce à la rencontre avec le Professeur Baruchel et le Docteur Benkerrou, le groupe LVMH accompagne le service d’hématologie et le centre de la drépanocytose de l’Hôpital Universitaire Robert-Debré. La drépanocytose est l’une des premières maladies génétiques dans le monde, encore incurable. Très répandue, elle concerne 15 millions de personnes et touche 300 000 nouveau-nés par an. Depuis le début du partenariat ce sont plus de 1 800 000 euros qui ont été levés pour soutenir la recherche et les soins apportés aux enfants à l’Hôpital. 

Cette année, le Groupe a souhaité s’associer à l’artiste qui se qualifie lui-même d’ « homme invisible », Liu Bolin, pour mieux faire connaître la cause qu’il soutient. Intitulée l’Arbre de vie, l’œuvre met en scène l’artiste et un enfant patient de l’Hôpital qui se confondent dans un décor constitué d’une dizaine de dessins d’enfants soignés au sein de l’établissement Robert Debré. L’œuvre sera vendue aux enchères chez Sotheby’s, le 20 février 2024, dans le cadre de la vente Contemporary Discoveries. 

Cette soirée a également mis en avant l’engagement quotidien du groupe LVMH et de ses 75 Maisons: en 2022, ce sont près de 50 000 collaborateurs qui se sont engagées dans des actions de solidarité aidant plus d’un million de personnes à une période difficile de leur vie.

Parmi elles, VETA, (Vivre et Travailler Autrement), association qui vient en aide aux personnes souffrant d’autisme sévère, soutenue par la Maison Guerlain et désormais par le Groupe dans son ensemble. Par ailleurs, dans le cadre de son partenariat avec les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, les collaborateurs de LVMH dans le monde se sont mobilisés pour relever un défi sportif en interne qui s’est terminé lors de la journée mondiale du handicap le 3 décembre et a permis de lever 150 000 euros de dons supplémentaires pour l’association. 

La soirée a été également l’occasion de présenter des tableaux artistiques rappelant les engagements de LVMH et de ses Maisons pour l’égalité des chances, avec la présence de talents du collectif IZAO ; célébrant ainsi la diversité artistique et fédérant les communautés pour favoriser l’inclusion sociale. Parmi ces artistes : des champions du free running, des athlètes en cours de sélection pour la nouvelle discipline de Breakdance des JO de Paris, et le Beat Boxer MB14, tous menés par Ben Dos, artiste chorégraphe et créateur repéré lors de la 18e édition du défilé Cultures et Création à Montfermeil, que le Groupe soutient.  

« Le Dîner des Maisons engagées est une célébration annuelle importante pour notre Groupe. Il permet d’agir pour encore plus de solidarité et d’impact sociétal positif auprès de nos partenaires et de remercier toutes les équipes qui œuvrent au quotidien pour soutenir nos engagements de respect et d’inclusion.», Chantal Gaemperle, Directrice des Ressources Humaines et Synergies du Groupe. 

Le Dîner des Maisons engagées, animé par le chroniqueur de Radio Classique David Abiker a permis d’apporter un soutien supplémentaire à une nouvelle cause Coup de cœur : l’association Endomind, qui lutte contre l’endométriose, maladie d’origine gynécologique encore mal connue aujourd’hui, qui fait souffrir 180 millions de femmes dans le monde et 10 à 20 % des femmes en France. Son ambassadrice depuis toujours, Imany, a offert un showcase envoutant en fin de soirée. 

Faisant conjuguer excellence et insertion, le Dîner a été signé par le chef Thierry Marx, qui avait accompagné le Groupe dans la création de L’Institut des Vocations pour l’Emploi, et qui a rappelé ses nombreux engagements sociaux parmi lesquels « Cuisine mode d’emploi » et « Passeport pour l’emploi ».