LVMH Métiers d’Art choisit Sabrina Vitali pour sa 4e résidence d’artiste qui se déroulera dans la manufacture de métal Renato Menegatti

LVMH

·

Pour la quatrième résidence artistique organisée par LVMH Métiers d’Art, le groupe LVMH a choisi Sabrina Vitali, artiste plasticienne française. Celle-ci aura l’opportunité de collaborer, durant six mois à partir de février 2019, avec les équipes de la Manufacture italienne Renato Menegatti, située à Villaverla en Vénétie. Référence dans l’usinage de pièces métalliques pour la maroquinerie et les Maisons de mode et partenaire de longue date du groupe LVMH et de ses Maisons, cette manufacture offrira un terrain d’exploration et d’expérimentation original et unique à l’artiste.

Le principe de la résidence LVMH Métiers d’Art est d’utiliser la matière première d’une manufacture référente dans son domaine et de lui donner vie grâce à un projet artistique original. Il s’agit également de stimuler l’esprit de créativité et d’innovation des artisans, en les confrontant à la vision d’un artiste.

© Sabrina Vitali, Bacchanale Céleste, 2017

Sabrina Vitali, 32 ans, récemment exposée au Centre d’art Labanque à Béthune, ainsi qu’au Palais de Tokyo, bénéficiera des moyens de production de la manufacture, en interaction avec les artisans y travaillant. Comme les précédentes résidences, les œuvres qui y seront créées par Sabrina Vitali feront l’objet d’un ouvrage édité par RVB Books.

« Le pari de la résidence artistique LVMH Métiers d’Art est de provoquer une rencontre entre l’artiste et l’artisan ; plus exactement d’inviter l’artiste chez l’artisan. Comme une évidence, l’artiste et l’artisan vont s’apprivoiser, se comprendre, s’étonner et finalement, ensemble, permettre à l’inattendu de se réaliser », a déclaré Jean Baptiste Voisin, Directeur de la stratégie du groupe LVMH et Président de LVMH Métiers d’Art.

Après trois premières éditions de la résidence LVMH Métiers d’Art explorant le cuir puis l’acétate, ce sont désormais le laiton et l’acier qui seront source d’inspiration pour Sabrina Vitali. Pour mémoire, la première résidence investie par Thomas Mailaender s’était tenue aux Tanneries Roux à Romans-sur-Isère, la deuxième résidence était, elle, menée par Amandine Guruceaga à la Tannerie Riba Guixà près de Barcelone, enfin la troisième résidence confiée à Marion Verboom avait pour cadre la Manufacture Thélios à Longarone près de Venise.