LVMH lance le programme de l’Institut des Métiers d’Excellence aux Etats-Unis avec Tiffany & Co. pour former la nouvelle génération d’artisans en joaillerie

LVMH

·

Tiffany & Co. collabore avec le ministère U.S. du Travail pour lancer le premier programme d’apprentissage LVMH jamais certifié aux Etats-Unis, dans le cadre de la Semaine nationale de l’apprentissage.

Alors que l’on célèbre aux Etats-Unis la « Semaine nationale de l’apprentissage » (National Apprenticeship Week), Moët Hennessy Louis Vuitton (LVMH) annonce le démarrage officiel dans le pays de son programme de l’Institut des Métiers d’Excellence, en étroite collaboration avec Tiffany & Co., l’iconique marque internationale de la joaillerie de luxe. Ce programme inédit dans ce secteur d’activité permettra de former la première promotion de la nouvelle génération d’artisans spécialisés dans la conception et la fabrication des pièces de joaillerie. Les apprentis pourront ainsi acquérir les savoir-faire d’excellence dans la création artisanale, le design et le retail – les Métiers d’Excellence pour lesquels LVMH est connu dans le monde entier.

Le processus d’apprentissage a commencé cet été, en mettant l’accent sur l’embauche de jeunes gens venant de communautés diverses, historiquement sous-représentées, afin de créer des opportunités de carrière et de mettre en place un vivier inclusif de talents. Au terme d’une étude approfondie des résultats, LVMH et Tiffany & Co. ont sélectionné et récemment embauché huit apprenti(e)s pour la première promotion : Diana Olivarez, Elizabeth Shoobs, Elizabeth Matthan, Evan Martinez, Jiwon Hong, Isabella Dias, Maria-Emilia Proaño et Marianne Nieves de Banegas.

« La mise en œuvre aux Etats-Unis du programme des Métiers d’Excellence va nous permettre d’alimenter de manière significative notre pipeline de talents, mais aussi de nous rapprocher de notre objectif visant à promouvoir la diversité de la main-d’œuvre dans l’industrie du luxe »,  explique Gena Smith, directrice des Ressources Humaines de LVMH en Amérique du Nord. « En donnant l’occasion à une cohorte exceptionnelle d’apprendre le métier auprès d’artisans expérimentés, le programme des Métiers d’Excellence s’assure que les compétences requises sont transmises à des jeunes professionnels en début de carrière. C’est également le moyen de leur apprendre les standards d’excellence ancrés depuis toujours dans la culture de LVMH et d’apprendre à les perpétuer. »

Première Maison à lancer ce programme aux Etats-Unis, Tiffany & Co. mettra notamment l’accent pendant deux ans sur la conception et la fabrication de bijoux, avec des périodes de rotation au sein des ateliers de Tiffany.

« Nous sommes impatients de commencer le programme Métiers d’Excellence, dans le sillage de Tiffany Atrium, la plateforme d’impact social que nous avons récemment lancée », explique Mary Bellai, directrice internationale des Ressources Humaines de Tiffany & Co. « L’initiative des Métiers d’Excellence nous permettra de renforcer la diversité et l’inclusion de la main-d’œuvre au sein de Tiffany & Co., via l’un des piliers de la plateforme Tiffany Atrium – l’éducation. Nos efforts permettront de soutenir la croissance à long terme et le développement des étudiants, des jeunes professionnels et des institutions éducatives aux Etats-Unis. »

LVMH et Tiffany & Co. ont travaillé en étroite collaboration avec le département du Travail de l’Etat de New York (NYSDOL) pour certifier officiellement ce programme. Le label Registered Apprenticeships est approuvée et bénéficie du soutien des industriels de ce secteur. Elle est validée par le ministère du Travail U.S. ou par les agences régionales en charge de l’apprentissage, et offre aux participants des références reconnues à l’échelle nationale, avec la portabilité requise. Ces programmes constituent de surcroît une voie d’accès privilégiée vers des opportunités de carrières de qualité, grâce à un apprentissage pratique et à une expérience directe du travail.

Ce partenariat constitue le premier programme d’apprentissage proposé par le NYSDOL dans l’industrie du luxe. Il s’inscrit dans le cadre d’une liste plus large de programmes d’apprentissage basés sur le savoir-faire réel. Pour célébrer ce jalon majeur, le département du Travail de l’Etat de New York lance officiellement la « Semaine nationale de l’apprentissage », marquée notamment par une cérémonie de signature avec LVMH, Tiffany & Co. et les apprentis de la première promotion.

Cette semaine très particulière est également l’occasion de mettre en lumière les succès et la valeur de l’initiative Registered Apprenticeship pour contribuer à rebâtir l’économie, faire progresser l’égalité raciale et l’égalité entre les sexes, et soutenir les communautés défavorisées.

« Registered Apprenticeship continue de mettre les New Yorkais sur le chemin de carrières prestigieuses et en forte demande, tout en offrant aux employeurs une main-d’œuvre qualifiée », souligne Roberta Reardon, directeur du département du Travail de l’Etat de New York. « Je remercie LVMH et Tiffany & Co. de suivre ce modèle et d’encourager d’autres entreprises à nous contacter si elles souhaitent savoir en quoi Registered Apprenticeships peut les aider à répondre à leurs besoins métier. »

Le lancement aux Etats-Unis du programme des Métiers d’Excellence avec Tiffany & Co. est la première initiative de ce type mise en œuvre par LVMH dans le pays. Plusieurs autres Maisons prévoient déjà de rejoindre le programme en 2023.

Depuis sa création en France en 2014, plus de 1 400 apprentis dans sept pays ont participé au programmes de l’Institut des Métiers d’Excellence. Le succès a rapidement été au rendez-vous, avec 78 % des apprentis poursuivant leurs études dans leur métier, ou rejoignant les filières métiers où ils peuvent mettre en application les compétences apprises. Nombre de ces apprentis ont déjà rejoint les Maisons LVMH ou des partenaires externes.

© Johnny Vacar