Louis Vuitton présente sa collection Croisière 2025 à Barcelone au Parc Güell

Mode & Maroquinerie

·

En choisissant la capitale catalane comme cadre de son nouveau défilé Croisière, Nicolas Ghesquière livre une nouvelle définition du style voyageur propre à la Maison. 

Pour la première fois de son histoire, le Parc Güell, utopie architecturale d’Antoni Gaudí et jardin public achevé en 1914, accueille un défilé. Les silhouettes s’élancent dans l’envoutante salle hypostyle, mise en lumière par la scénographie signée James Chinlund. Les assises arrondies pour les invités épousent la physionomie de l’espace et reflètent les volumes de la collection. La flamboyance des influences espagnoles se mêle à la vision avant-gardiste du directeur artistique. Ainsi, les chapeaux Cordobés, couvre-chefs en paille traditionnels de l’Andalousie, ont une finition laquée. Les lunettes de soleil aux inspirations sportives et futuristes font écho aux bottines iridescentes autant qu’aux mosaïques colorées du lieu. Les nuances de noir et de blanc lumineux créent une association en clair-obscur qui infuse la collection.  

Le style voyageur enrichi des codes espagnols redéfinit une allure féminine aux multiples facettes. Tailoring sophistiqué, robes brodées éclatantes, motifs graphiques ou encore drapés volumineux définissent une esthétique audacieuse. Les amazones en bottes cavalières sont parées de boucles d’oreilles sculpturales. A leur taille, des ceintures leur permettent de déambuler les mains dans les poches pour humer l’air du temps.