Avec l’exposition Art/Afrique, le nouvel atelier, la Fondation Louis Vuitton met l’art africain à l’honneur

LVMH

·

A partir du 26 avril et jusqu’au 28 août, la Fondation Louis Vuitton présente « Art/Afrique, le nouvel atelier ». Divisée en trois parties, cette exposition met en lumière une scène africaine jusqu’alors méconnue, en offrant de multiples regards sur sa création et ses artistes à travers un large choix d’œuvres.

Le focus « Les Initiés » réunit une sélection d’œuvres de quinze artistes emblématiques de la collection d’art contemporain africain de l’homme d’affaires Jean Pigozzi, présentée pour la première fois à Paris. Avec l’aide d’André Magnin, Jean Pigozzi constitue en 1989 un fonds unique aux partis pris affirmés. Tous héritiers de savoirs spirituels, scientifiques et techniques, les artistes multiplient les expressions artistiques et les supports, créant un ensemble conséquent et révélant une scène jusqu’alors inconnue. 

De gauche à droite : Chéri Samba Enfin !… Après tant d’années, 2002 Acrylique et paillettes sur toile 200 x 330 cm Chéri Samba Hommage aux anciens créateurs, 1999 Acrylique et paillettes sur toile 151 x 201 cm / © Chéri Samba. Crédit photo : Fondation Louis Vuitton / Marc Domage

La Fondation présentera également « Être là », une exposition collective consacrée à l’Afrique du Sud et dont les artistes participent à un activisme social. Avec l’émergence d’un nouveau système où galeries et université s’engagement de plus en plus dans le domaine de l’art, cette scène est considérée comme l’une des plus dynamiques du continent africain aujourd’hui. Elle réunit dix-sept artistes, d’un côté des figures de référence comme Jane Alexander et William Kentridge, de l’autre, des artistes nés dans les années 1980 dont les œuvres sont symptomatiques de nouveaux enjeux plus de vingt ans après la fin de l’apartheid. 

Jane Alexander Infantry with Beast, 27 Figures : 2008-2010, Beast : 2003 Fibre de verre, peinture à l’huile, chaussures, tapis de laine 118 × 1 200 × 200 cm / © Jane Alexander / ADAGP, Paris 2017. Crédit photo : Fondation Louis Vuitton / Marc Domage

Le troisième parcours est consacré à des œuvres choisies de la Collection de la Fondation Louis Vuitton, présentant des artistes africains et ceux qui ont porté un regard vers ce continent.

Zanele Muholi (1972, Afrique du Sud) Nolwazi II, Nuoro, Italy, 2015, Série Somnyama Ngonyama / © Zanele Muholi. Courtesy of Stevenson, Cape Town/Johannesburg

En parallèle, une programmation d’événements autour de la musique, de la poésie, de la littérature et du cinéma sera proposée aux visiteurs. À l’occasion de cet événement, la Fondation Louis Vuitton s’associe à La Grande Halle de La Villette avec la création d’un billet commun proposé aux visiteurs de leurs expositions respectives, « Art/Afrique, le nouvel atelier » et Afriques Capitales.

Détails pratiques :
- Exposition du 26 avril au 28 août 2017
- Du lundi au jeudi de 12h à 19h. Le vendredi de 12h à 21h et jusqu’à 23h tous les premiers vendredis du mois. Du samedi au dimanche de 11h à 20h.
- Pour plus d’informations, cliquez ici