Le défilé Femme Automne-Hiver 2019/2020 de Marc Jacobs, acmé de la Fashion Week new yorkaise

Mode & Maroquinerie

·

À l’occasion de la Fashion Week de New York, Marc Jacobs a présenté sa collection de prêt-à-porter féminin pour l’Automne-Hiver 2019/2020 au Park Avenue Armory. Hommage à de nombreuses collections passées du Directeur artistique, le show a créé l’événement et rassemblé de nombreuses personnalités tant dans l’assistance que sur le catwalk.

« Une collection plus restreinte mais dans laquelle tout est soigneusement réfléchi. Beaucoup de beauté et de joie… à notre façon » souligne Marc Jacobs à propos de son show Femme Automne-Hiver 2019/2020.

© Marc Jacobs

De Karlie Kloss à Gigi Hadid en passant par Naomi Chin Wing, Kaia Gerber ou encore Christy Turlington qui a fermé le défilé dans une robe aérienne de plumes noires aux épaules dénudées, Marc Jacobs a pensé l’apparence de chaque silhouette en corrélation avec le modèle portant ses créations. Au son des violons de l’American Contemporary Music Ensemble (ACME), le show s’est déroulé dans une atmosphère tamisée, tous les projecteurs braqués sur les silhouettes, apparaissant telles des sources de lumière hypnotiques sur le catwalk.

© Marc Jacobs

« Ce défilé fait place à la rareté et à l’idée de… mode », estime Marc Jacobs. Proche de la haute couture, la collection diffuse une sensation de magie et entre en écho avec les précédentes présentations du créateur, dans des volumes exagérés accentuant les contours des silhouettes. Manteaux, capes et robes bouffantes semblent flotter autour des mannequins tandis que les broderies de perles et d’organza, et les chapeaux reflètent l’attention au détail de cette collection haute en couleur. Parmi les pièces les plus emblématiques, arrêt sur image sur une robe jaune au décolleté plongeant et un costume en sequins à l’effet tweed, hors duquel se glisse une lavallière surdimensionnée.

© Marc Jacobs

« Elles sont toutes très belles mais toutes différentes. Nous avons 40 mannequins qui diffèrent chacune légèrement les unes des autres… Notre vision de l’identité respective de ces femmes », conclut Marc Jacobs.