Installation immersive de l’artiste Mehmet Ali Uysal au Bon Marché pour sensibiliser aux enjeux climatiques

Distribution sélective

·

Le Bon Marché Rive Gauche a donné carte blanche à l’artiste Mehmet Ali Uysal pour célébrer le mois du blanc initié en 1872 par Aristide et Marguerite Boucicaut, fondateurs du grand magasin. Son œuvre Su – signifiant « eau » en turc – mêle éléments naturels et culturels dans une réflexion artistique sur l’eau et sa puissance à la fois vitale et destructrice. L’installation immersive sera présentée jusqu’au 20 février.

L’installation se matérialise par deux icebergs installés de part et d’autre de l’emblématique escalator conçu par Andrée Putman. Ces œuvres de glace suspendues culminent de la verrière, représentant le niveau de la mer, jusqu’au-dessus des têtes des visiteurs. Symbole de la fonte des glaces, l’eau aux reflets turquoise se propage ensuite dans les vitrines du grand magasin grâce à un savant jeu de lumière.

La réflexion se poursuit au deuxième étage avec un grand bateau blanc de 17 mètres de long et de 8 mètres de large dont la forme évoque les pliages en origami. Echo à l’Arche de Noé, cette installation symbolise l’espoir du monde de demain, sauvé de la montée des eaux.

Deux visites de l’installation ont été spécialement pensées pour les enfants avec la présence de l’artiste et d’un conteur.

L’exposition s’accompagne d’une collaboration avec Benjamin Dutreux. Navigateur du Vendée Globe, il est aussi ambassadeur de la Water Family, une association qui sensibilise les enfants à la protection des eaux. L’artiste et le navigateur échangeront autour du changement climatique et de leur fascination pour l’eau. Ils proposeront également un catalogue grâce auquel seront récoltés des microdons destinés à l’association.

Mehmet Ali Uysal est célèbre pour ses créations qui interrogent notre perception de l’espace. Jouant avec les jeux d’échelle, il défie les lois de la nature pour donner aux lieux des perspectives inattendues. Parmi ses installations les plus renommées figurent Skin, une immense épingle à linge installée en 2010 pour le festival Vent des forêts dans le parc de Chaudfontaine en Belgique ou encore des mollets humains engloutis dans des flaques blanches pour l’exposition « Ne m’abandonne pas » à la Galerie Paris-Beijing en 2020.

Le Bon Marché Rive Gauche convie chaque année un artiste contemporain pour créer un parcours artistique imaginé spécialement pour le grand magasin. L’exposition Su fait suite à Er – xi – Air de jeux par Ai Weiwei (2016), Where are we going ? par Chiharu Shiota (2017), Sous le ciel par Leandro Erlich (2018), Branco Luz par Joana Vasconcelos (2019), ame nochi hana par Oki Sato et L’Amazone Erogène par Prune Nourry (2021). Le Bon Marché Rive Gauche est ravi d’accueillir l’œuvre de Mehmet Ali Uysal dont le travail dessine les contours d’un avenir plus engagé.