Hubert Le Gall réinterprète Ruinart Blanc de Blancs

Vins & Spiritueux

·

Maison intimement liée au monde de l’art, Ruinart a confié à Hubert Le Gall le soin de réinterpréter les codes de son Blanc de Blancs. Inspiré par la lumière qui irradie le vignoble et par sa découverte de l’iconique cépage chardonnay, l’artiste et scénographe français a rendu hommage aux saisons et au travail de l’homme pour accompagner le cycle de la vigne.

C’est désormais une tradition : chaque année, un artiste de renom est commissionné par Ruinart pour livrer sa vision de la Maison. Après Piet Hein Eck en 2013 et Georgia Russell l’an dernier, c’est au tour d’Hubert Le Gall de dévoiler son interprétation de la Maison fondée en 1729 en Champagne.

Lui qui met beaucoup d’éclats dans ses créations a été marqué par sa découverte du chardonnay, lors d’une déambulation dans les vignes de Sillery, sur les parcelles Ruinart. Le cépage, évoluant au fil des saisons, offre une palette de couleurs d’une rare richesse, allant de toute la gamme de vert jusqu’à l’or. C’est sa transparence profonde et sa luminosité que l’on retrouve dans la cuvée emblématique de la Maison : le Blanc de Blancs.

A travers une série de douze sculptures qui représentent chacune un mois de l’année, l’artiste français a ainsi rendu hommage au temps qui passe, rythmé par les saisons et par le travail de l’homme dans la vigne. C’est ce travail long et méticuleux, qui façonne la nature pour la rendre plus belle et plus prolifique, qui permet d’aboutir au champagne d’exception qu’est le Blanc de Blancs.

L’association avec le verre était une évidence pour Hubert Le Gall, qui voulait créer une œuvre colorée, joyeuse, lumineuse et vivante. C’est à Murano, en Italie, qu’il a trouvé le matériau qu’il voulait travailler, en collaboration avec l’Atelier Berengo. Un verre dont les imperfections, les aspérités et les bulles d’air font toute la beauté.

En parallèle, Hubert Le Gall signe une nouvelle édition limitée du coffret Ruinart Blanc de Blancs. Les pleins et déliés dorés, qui jouent avec la blancheur de l’étui, symbolisent une ligne du temps qui s’interrompt à l’ouverture du coffret. Révélés par la lumière qui joue de la transparence de la bouteille, les reflets or du champagne dévoilent l’éclat du chardonnay, cépage exclusive du Blanc de Blancs.