Haute couture Automne-Hiver 2017-2018 : Maria Grazia Chiuri rend hommage aux exploratrices chez Dior

Mode & Maroquinerie

·

Une envie d’ailleurs… Voyager pour découvrir le monde et se découvrir soi-même, pour ressentir une émotion, grandir et évoluer… Pour sa deuxième saison de haute couture au sein de la Maison Dior, qui célèbre cette année ses 70 ans, Maria Grazia Chiuri, Directrice Artistique des collections femme a présenté un défilé automne-hiver 2017-2018 qui rend hommage aux exploratrices parties à la conquête du globe.

Dans la cour Vauban de l’Hôtel national des Invalides, Dior a imaginé, pour son défilé automne-hiver 2017-2018, un incroyable jardin peuplé d’animaux qui représente les cinq continents. Au cœur de l’inspiration de Maria Grazia Chiuri pour sa deuxième collection haute couture, deux éléments tirés des archives de la Maison : une gravure d’Albert Decaris de 1953 représentant l’expansion de Dior sur les cinq continents ; et une citation de Monsieur Dior lui-même : « Une collection complète doit s’adresser à tous les types de femmes dans tous les pays ».

Forte de ce postulat, Maria Grazia Chiuri propose un voyage qui rend hommage aux exploratrices, celles qui s’affranchissent des frontières tant géographiques que mentales. Les silhouettes empruntent aux matières du vestiaire masculin et les héroïnes se parent de tissus d’hommes qui s’invitent sur les vestes ou les chemisiers et se superposent parfois sur des robes du soir.

D’une féminité totale, la collection haute couture que propose Maria Grazia Chiuri est une ode à une liberté sans frontière.