Green Week 2017 : accroître ses compétences environnementales

LVMH

·

Pour son dernier jour, la Green Week s’installe à Essen, en Allemagne, pour évoquer les changements opérés dans la région de la Ruhr et les projets menés par de jeunes entrepreneurs pour rendre la ville plus verte. L’occasion pour LVMH d’expliquer comment sont formées les équipes et sont mises en œuvre les bonnes pratiques environnementales sur l’ensemble de la chaîne de valeur.

En matière d’environnement, les progrès du groupe LVMH sont étroitement liés à sa capacité à transformer ses 134 000 collaborateurs en acteurs de la démarche. Pour que chacun soit responsable, la formation des collaborateurs fait ainsi l’objet d’efforts constants au sein du Groupe, encore accrus depuis le déploiement du programme LIFE et le lancement des objectifs LIFE 2020.

Pour aboutir à une politique performante, le Groupe a mis en place, sous la bannière de l’Académie Environnement, un parcours de formation constitué de plusieurs modules, permettant à chacun, quels que soient son poste et son expérience du sujet, de convaincre et d’exercer une influence sur les enjeux environnementaux. « La formation m’a donné de nombreux outils et méthodes pour mener avec succès les projets. J’ai également apprécié qu’on y aborde les situations difficiles : comment accompagner le changement, lever les résistances, piloter un projet… Cela permet ensuite de prendre du recul. », indique Aïcha Bebba, stagiaire responsable environnement et développement durable au sein de Christian Dior Couture. En 2016, pour sa première année d’existence, l’Académie Environnement a dispensé près de 2 000 heures de formation à plus de 600 personnes issues de nombreuses Maisons.

Pour conforter la politique d’approvisionnement durable du Groupe, les Manageurs Environnement sont invités à suivre une formation sur l’évaluation des risques environnementaux chez les fournisseurs à l’aide d’une grille d’audit de 35 questions élaborée par LVMH. Au premier trimestre 2017, 370 heures de formation ont été dispensées sur l’éco-conception, soit autant que durant toute l’année précédente ! Une première année riche et prometteuse, qui augure davantage de progrès en matière d’environnement.