Une Fashion Week Arty & Chic à New-York

Mode & Maroquinerie

·

New-York a ouvert le traditionnel bal des Fashion Week de la rentrée. Une semaine effervescente où Marc Jacobs, Donna Karan et Edun ont dévoilé leurs inspirations bohèmes pour les collections printemps-été 2015.

 

Marc Jacobs s’est particulièrement distingué en revisitant l’exercice du défilé de mode. Véritable expérience intime, chaque invité du show s’est vu doté d’un casque audio où le producteur John Smith déclamait un récit inspiré du film « The Girl Chewing Gum » (1976). Sur le podium, le créateur s’est inspiré des uniformes urbains et militaires pour les réinventer avec malice. Longues robes en tissu cargo et blouses d’écolières oversize ont paradé autour d’une maison de poupée géante rose bonbon. Une collection structurée et ludique à l’image des mots du créateur avant le défilé : « Once you enter my House, it then becomes our House ».

 

Donna Karan a puisé dans la richesse des œuvres multiculturelles qui habillent les murs de New-York. Des motifs nerveux rappelant les graffitis de Jean-Michel Basquiat ornent les jupes aux tailles marqués par d’imposantes ceintures en vinyles et cuir, tandis que les hauts se font minimalistes, inspirés par l’ergonomie du streetwear. Les robes du soir entièrement brodées évoquent de façon casual-chic les paysages urbains chers à la créatrice.

 

Danielle Sherman chez Edun reste fidèle à ses inspirations africaines, en les associant aux chefs d’œuvre de Roy Lichtenstein autour du thème des ronds. Les motifs à pois irréguliers des masques kponyungo ivoriens répondent aux boucles en cercle d’acier qui ferment les ceintures de la collection. Les formes et les matières sont inspirées du Japon, avec des pantalons de judo ample en denim brut, et des chemises de kimono croisées. Un véritable melting-pot culturel devenu la signature de la créatrice pour cette troisième saison chez Edun.