Deuxième jour, LVMH à VivaTech : vendredi 25 mai 2018

LVMH

·

Oyst, grand vainqueur du LVMH Innovation Award 

C’est devant une salle comble au cœur de VivaTech que Bernard Arnault, Président-directeur général de LVMH, Ian Rogers, Chief Digital Officer du Groupe, et Alexandre Arnault, CEO de RIMOWA, ont annoncé le nom de la startup lauréate du 2e LVMH Innovation Award.

« Nous avons eu un nombre record de candidats cette année avec 60 % de candidatures supplémentaires par rapport à la précédente édition », s’est enthousiasmé Ian Rogers. « La sélection du lauréat parmi les 30 startups finalistes présentes sur le LVMH Luxury Lab a été difficile mais avec l’aide de notre jury, nous avons réussi à sélectionner un gagnant ».

Bernard Arnault s’est ensuite fait l’écho de l’ampleur de cette 3e édition de VivaTech : « Cette année, le succès de VivaTech est un signe fort de l’importance grandissante qu’occupe la France pour la technologie et l’entrepreneuriat. La France est en train de devenir — et j’en suis très heureux — un pays d’entrepreneurs, un pays de technologies ». Réitérant l’importance des startups pour le groupe LVMH, Bernard Arnault a poursuivi : « Bien que nous soyons la plus grande entreprise française sur le marché boursier, nous essayons de rester agiles en gardant cet esprit startup dans chacune de nos actions ».

Sur scène également, Tony Pinville, fondateur et Président de HEURITECH, précédent lauréat du LVMH Innovation Award, a été invité à témoigner du parcours effectué par son entreprise depuis la remise de cette récompense. « Grâce à ce prix, nous avons bénéficié d’une couverture médiatique incroyable dans le monde entier», a déclaré Tony Pinville. « Nous commençons à développer notre activité dans le monde, aux États-Unis, en Europe et en Asie ».

C’est entouré de Bernard Arnault et de Ian Rogers, qu’Alexandre Arnault, CEO de RIMOWA, a annoncé le gagnant de l’édition 2018 du LVMH Innovation Award : Oyst. Sous les applaudissements nourris du public, le fondateur et Président d’Oyst, Julien Foussard, a rappelé le concept de sa startup : « Quand vous voulez acheter un simple tee-shirt blanc sur un site e-commerce, pourquoi vous faut-il huit étapes ? Oyst a créé un bouton qui permet aux acheteurs de faire des achats en un seul clic, sans fournir de détails supplémentaires ».

Deux autres startups, Kronos Care et son expérience post-achat, et Vechain et son optimisation de la blockchain, se sont vues discerner une mention spéciale du jury.