Green Week 2017 : déployer la politique environnement

LVMH

·

Du 29 mai au 2 juin 2017 se déroule la Green Week, la conférence annuelle organisée par la Commission européenne sur la politique environnementale. Pour la septième année consécutive, LVMH participe à cet événement majeur qui a cette année pour thème « Des emplois verts pour un futur plus vert ». L’occasion d’expliquer comment le Groupe mobilise l’ensemble de ses collaborateurs pour participer à la transition écologique. Aujourd’hui, focus sur une fonction clé, les Manageurs Environnement.

Pour mener à bien sa politique environnementale, le groupe LVMH a mis en place une organisation autour de deux piliers : la Direction de l’Environnement, créée en 1992 au niveau de LVMH, et un réseau de Manageurs Environnement déployé dans l’ensemble des Maisons du Groupe. Ingénieurs agronomes, responsables financiers, communicants ou spécialistes du packaging… « Aujourd’hui, la majorité de nos métiers, quel que soit le secteur d’activité du Groupe, ont intégré les grands enjeux environnementaux », s’enthousiasme Sylvie Bénard, Directrice de l’Environnement de LVMH à propos d’un réseau qui compte aujourd’hui soixante femmes et hommes aux profils et compétences variés. Tous ont en commun une forte expertise environnementale et la volonté de relever les défis du programme LIFE (LVMH Initiatives For Environment).

« Nous avons une mission transversale visant à insuffler des idées nouvelles : comment anticiper les risques et opportunités de demain ? Quelles sont les conditions de durabilité de la Maison au regard des futurs modèles économiques du luxe ? », analyse Sandrine Noël, responsable environnement de Louis Vuitton. Intégrer la préservation des ressources naturelles à sa stratégie et au quotidien de ses collaborateurs, telle est la mission des Manageurs Environnement, chargés de porter, relayer et déployer le programme LIFE au sein des directions de chacune des Maisons du Groupe. 

Pour partager les bonnes pratiques, rencontrer des experts internationaux et aborder les objectifs LIFE, la Direction de l’Environnement réunit chaque année son réseau afin de renforcer ses liens, mais aussi gagner en efficacité collective. « Des relais existent aujourd’hui sur l’ensemble des sites et fonctions. » explique Sophie Gourbat-Raimbault, responsable sécurité environnement de Hennessy. « On revient vers moi pour proposer des solutions. La technique c’est une chose, mais le management transversal, l’échange et l’émulation sont également très importants, ce qui fait l’intérêt de la fonction. »