Défilés croisière : Louis Vuitton s’envole à Rio, Dior voyage à Londres

LVMH

·

La fin du mois de mai est marquée par les défilés croisière, instants privilégiés pour présenter des collections en dehors des Fashion Week, dans des univers artistiques inspirants. Louis Vuitton et Christian Dior n’ont pas hésité à faire voyager leurs créations, à Rio et Londres.

Louis Vuitton

Louis Vuitton a transporté l’art de la mode à la française dans le cœur vibrant du Brésil, à Rio de Janeiro.  Présentée au Musée d’art contemporain de Niteroi, bâtiment spectaculaire créé par l’architecte Oscar Niemeyer, la collection croisière imaginée par Nicolas Ghesquière emprunte le langage de la ville brésilienne : vitalité, multiculturalisme, futurisme.

La dualité entre le dynamisme urbain et tropical est retranscrite à travers des pantalons surlignés d’une bande slash ou des jupes brodées nouées négligemment à la taille. Les robes et parkas légères rendent hommage aux œuvres de l’artiste Helio Oiticica tandis que les couleurs et imprimés rappellent les peintures d’Aldemir Martins, en véritable hommage à la culture brésilienne.

Christian Dior


C’est dans le somptueux décor du palais de Blenheim, situé dans la campagne anglaise de l’Oxfordshire, que Dior a présenté une collection croisière 2017 aux échos résolument ethniques. Lucie Meier et Serge Ruffieux, à la tête du studio de création de la Maison, ont trouvé leurs inspirations aux quatre coins du globe. Les tweeds rustiques, les popelines rurales et les dessins champêtres rendent hommage au vestiaire d’Outre-Manche, tandis que les soies d’Asie se mêlent aux imprimés africains.

L’esprit d’aventure et de découverte qui habite la collection n’invite pas seulement à un voyage géographique mais également stylistique : l’emblématique veste Bar se voit revisiter, raccourcie au niveau des hanches ou étoffée par des jeux de volants.