La création chez Dom Pérignon par Richard Geoffroy

Vins & Spiritueux

·

Chef de cave de Dom Pérignon, Richard Geoffroy crée depuis près de 25 ans les millésimes de la Maison champenoise. Son rôle : assembler le vin, mais aussi suivre l’évolution du vignoble et du raisin au quotidien. Jusqu’à l’étape clef des vendanges, véritable moment œnologique selon lui.

Dans une interview accordée après des vendanges 2013 exceptionnellement tardives*, Richard Geoffroy présente la Maison dont il est chef de cave depuis 1990. A l’abbaye d’Hautvillers, là où Dom Pierre Pérignon était moine cellérier, il détaille étape par étape ce qui constitue le caractère unique du champagne Dom Pérignon.

« Nous sommes à l’Abbaye d’Hautvillers, village considéré comme le berceau du champagne, créé il y a plus de trois siècles sous l’impulsion, la vision, le charisme du moine cellérier Dom Pierre Pérignon. Il a perfectionné les techniques d’élaboration du champagne et découvert le vin de champagne effervescent tel que nous le connaissons de nos jours.

Le temps est dans l’équation de Dom Pérignon. Le millésime, l’assemblage, la maturation dans la cave, il s’agit des fondements du champagne et malgré tout, en les croisant comme cela se fait pour élaborer le champagne Dom Pérignon, on obtient quelque chose non seulement rare, mais également unique.

Le rôle du chef de cave de Dom Pérignon est très complet. L’assemblage est définitivement le moment, le geste créateur. Il y a aussi cette idée d’une intégration du vignoble vers l’élaboration, vers le vin. Tout cela doit être intimement lié pour viser un projet d’excellence qualitative.

La vendange est un moment d’action : il faut rentrer la récolte. On doit être intégralement, physiquement, organiquement dédié à cette mission. Rien d’autre. La date de cueillette, le moment où l’on va cueillir a un impact considérable sur la qualité. C’est pour moi un geste œnologique, même pas viticole. L’œnologue est dans la vigne et prend cette première décision. Et l’on voit que beaucoup des millésimes récents de Dom Pérignon se sont joués à ce moment-là.

Dom Pérignon est dans le projet d’une création, d’une réinvention. La beauté de la tâche, c’est que l’on est à chaque fois sur le même ouvrage, à le faire encore et encore. A ce titre-là, chacun des nouveaux millésimes apporte encore un peu plus de force et de robustesse aux millésimes Dom Pérignon. »

* Avant cette année, la récolte du raisin n’avait plus eu lieu en octobre depuis 22 ans en Champagne !