COP21 : point d’étape des négociations, par Sylvie Bénard

LVMH

·

Depuis le 30 novembre, Paris accueille la 21e Conférences des Parties des Nations Unies dont le but est d’aboutir à un accord ambitieux pour lutter contre le dérèglement climatique. A mi-parcours de la conférence, où en sont les négociations ? Sylvie Bénard, Directrice environnement de LVMH, présente un point d’étape de l’événement et évoque les prochaines échéances.

Que s’est-il passé lors de la première semaine de la Conférence pour le climat ?
Cette première semaine a été marquée par la présence des chefs d’Etats du monde entier, venus présenter les engagements de leurs Etats respectifs. Quelques interventions ont marqué, comme celle de Barack Obama, Président des Etats-Unis, qui reconnaît l’impact de l’activité humaine sur le climat ou encore la Chine qui accepterait de renforcer ses réductions s’il y a un accord final. L’Inde en revanche souhaite pouvoir continuer à utiliser les énergies fossiles. Il faut noter les voix des petits pays insulaires, qui demandent de limiter la hausse des températures à 1,5°C sous peine de leur disparition.
Au Village « Génération climat » du Bourget, l’ambiance est à la fois studieuse et bon enfant : le monde entier s’y est donné rendez-vous et échange exemples, actions, idées. Il est possible d’y croiser les peuples du monde entier en tenue traditionnelle, mais aussi de grands chercheurs, des journalistes ou tout simplement des citoyens engagés souhaitant participer à ce moment historique.

© LVMH

Où en est-on des négociations ?
Le Président de la COP21, Laurent Fabius, a annoncé le 5 décembre qu’un nouveau projet d’accord avait été trouvé et approuvé par tous, constituant une nouvelle base de négociations. A date, ce projet d’accord a été raccourci (20 pages contre 55 au début des négociations). Mais il reste encore beaucoup de point en suspens, alors que l’accord est attendu pour jeudi. Un « Comité de Paris » se réunira chaque jour pour avoir une vue d’ensemble des négociations, et un groupe de 14 facilitateurs a été charger de s’assurer que le niveau des ambitions, l’adaptation, le préambule sont ouverts à la négociation.

Quelles sont les prochaines étapes ?
Nous entrons dans une semaine décisive, qui verra ou non la signature d’un accord. Si accord il y a, sera-t-il équilibré, contraignant, universel ? C’est depuis lundi aux ministres des 195 pays impliqués de reprendre en main les négociations. J’espère que les incertitudes seront levées et que des compromis seront trouvés. Aucun acteur ne veut être tenu pour responsable de l’échec de ces négociations ! Le point fort est que tous les pays souhaitent un accord robuste, juridiquement contraignant, gage de son application.  Les résultats des négociations seront communiqués vendredi 11 décembre.
D’ici là, le groupe LVMH va participer au débat, en organisant une conférence sur le thème « Climat & Logistique », mercredi 9 décembre, dans l’espace Génération climat. A cette occasion, plusieurs Maisons du Groupe – Guerlain, Hennessy, Louis Vuitton, LVMH Fragrance Brands, Moët & Chandon et Sephora – présenteront à nos publics internes et externes les initiatives mises en œuvre au sein du Groupe pour contribuer à lutter contre le changement climatique. Nous espérons y retrouver le plus grand nombre !