Collages et illusions au défilé LOEWE Automne-Hiver 2024

Mode & Maroquinerie

·

LOEWE a collaboré avec l’artiste américain Richard Hawkins dont la pratique du collage et la fascination pour le corps masculin infusent l’espace du défilé et la collection elle-même imaginée par le directeur artistique Jonathan Anderson. 

Au sein d’un cube blanc, les silhouettes semblent tout droit sorties des œuvres de Richard Hawkins. Au mur, une douzaine de montages vidéo en forme de vitraux font référence au passé et au présent de la Maison. L’artiste a mêlé des images des vitrines emblématiques LOEWE des années 1960 conçues par José Pérez de Rozas avec des séquences mettant en scène les ambassadeurs de la Maison dont les acteurs Josh O’Connor et Jamie Dornan. L’art de Richard Hawkins apparaît fragmenté sur les vêtements et les accessoires sous forme d’imprimés, de jacquard sur la maille ou encore de perles sur les sacs oversize Squeeze reconnaissables à leur chaîne Donut ainsi que des ornements sur le tote-bag Puzzle Fold incluant broderie et marqueterie de cuir.  

Les collages se poursuivent dans la collection sous forme d’illusions vestimentaires. Ainsi les pièces sont attachées les unes aux autres : les boots et baskets aux chaussettes, les chaussettes au pantalon, le pantalon à la veste ou au manteau. Des demi-ceintures sont cousues aux jeans. Les coupes s’expriment généreusement du baggy au hoody de cuir porté comme une robe quand des nœuds disproportionnés glissent autour du cou ou sur une taille basse. Sur les torses nus, d’étonnants manteaux laissent s’échapper de leur doublure polos, bas de survêtement, denim… dans une multitude de couleurs à l’image de ce show où chaque look invite à regarder de plus près pour ne manquer aucun détail caché.