Quand le cinéma se mobilise contre le Sida

Montres & Joaillerie

·

À Cannes, où 7e art rime avec glamour, rares sont les réceptions qui peuvent rivaliser avec le Gala de l’amfAR « Cinéma contre Sida ». Inauguré en 1993 par la mythique Elizabeth Taylor, cet événement réunit chaque année les plus grands noms du cinéma et du show-business en faveur de la recherche et de la lutte contre le Sida.

 

Créé en 1985 par Elizabeth Taylor, Mathilde Kril et Michael Gottlieb, la Fondation américaine pour la recherche contre le Sida (American Foundation for AIDS Research-amfAR), a investi plus de 366 millions de dollars dans la recherche contre le sida et le VIH, contribuant ainsi aux grands progrès réalisés dans la prévention, le traitement et la prise en charge de cette maladie. Le Gala de l’amfAR, l’un des évènements les plus attendus du Festival, est réputé pour sa splendeur et sa célèbre vente aux enchères qui joue un rôle déterminant dans le financement de l’organisation. Cette année, la 21e édition, qui se tenait à l’Hôtel du Cap-Eden-Roc, a réuni la somme record de 35 millions de dollars.

 

L’un des moments forts de cette soirée a été la vente du sublime collier Serpenti de la Maison Bulgari. Le joaillier romain, qui soutient fidèlement l’amfAR depuis de nombreuses années, a été l’une des premières entreprises à parrainer l’organisation. « Nous sommes très fiers de soutenir l’action primordiale de l’amfAR contre le sida. C’est une cause que le monde du cinéma a défendue dès le début, avec le travail passionné d’Elizabeth Taylor qui était une grande amie de la marque Bulgari », a déclaré Jean-Christophe Babin, le président de la Maison romaine. Présentée par l’ambassadrice de la marque Carla Bruni-Sarkozy, cette pièce unique en or blanc ornée d’une aigue-marine taille poire de 13,05 carats et de diamants de 19,2 carats a été particulièrement recherchée lors de la vente. Dans une intense bataille d’enchères, Leonardo DiCaprio a du s’incliner face à la dernière offre de Justin Bieber, qui a acquis la pièce pour 550 000 dollars pour l’offrir à sa mère.

 

Parmi les lots les plus remarquables de cette 21e édition du Gala, citons un squelette de mammouth doré, œuvre de l’artiste Damien Hirst, qui s’est vendu à 15 millions de dollars. Un voyage dans l’espace en compagnie de Leonardo DiCaprio a permis de réunir 1 million de dollars, tandis que la « Red Collection », un ensemble de robes de soirée, a été adjugée pour 5 millions de dollars.

 

Quelques uns des mannequins les plus célèbres ont défilé pour présenter des robes créées par une quarantaine de grandes Maisons de mode, parmi lesquelles Dior, Fendi, Givenchy et Marc Jacobs. Notons enfin que Moët et Chandon a endossé le rôle de Grand Philanthrope du gala. Une très belle occasion pour le groupe LVMH de montrer son engagement au service d’une noble cause !