Avec « So Punk Rive Gauche », le Bon Marché célèbre la culture underground le temps de son exposition de rentrée

Distribution sélective

·

Né dans les années 1970 en Angleterre, le courant punk a marqué des générations à travers l’influence qu’il a exercé sur la mode, le design et la musique. Jusqu’au 20 octobre, le Bon Marché le met à l’honneur à l’occasion de son exposition de rentrée, invitant chacun à affirmer ses goûts et à revendiquer sans complexe son originalité.

© Le Bon Marché Rive Gauche

Avec ses grandes figures artistiques comme les Sex Pistols et David Bowie, son style vestimentaire rebelle reconnaissable entre mille – vestes militaires ou de motard, bracelets à clous, rangers aux pieds, badges psychédéliques… -, la « Punk Attitude » a marqué son époque. Jusqu’au 20 octobre 2019, cette énergie survitaminée qui la cararctérise s’empare de tous les étages du Bon Marché.

Avec l’exposition « So Punk Rive Gauche », le grand magasin remet au goût du jour le style du mouvement punk grâce à des installations décalées, des services de personnalisation inventifs et des produits exclusifs. L’exposition s’articule autour de deux thèmes : « So Punk Music » et « So Punk Fashion ».

© Le Bon Marché Rive Gauche

Dédié à la création musicale, le premier espace accueille une école de musique. La marque Lola James Harper y donne la possibilité aux visiteurs de monter sur scène, de créer et d’enregistrer sa propre composition musicale dans un cadre aux allures de mini-studio. Non loin de là, la marque Gibson expose ses guitares légendaires en une trentaine de variations acoustiques et électriques au cœur d’un music shop typiquement londonien.

Avec « So Punk Fashion », espace consacré à la mode et au lifestyle, le Bon Marché permet toutes les excentricités à ses visiteurs. Griffe emblématique de l’histoire punk, Dr Martens présente des modèles uniques à recouvrir de piercings. L’atelier Madlords réalise des tags à la carte sur les vêtements et les accessoires. Le perfecto, accessoire star de la rébellion punk, est mis à l’honneur chez Schott en version originale et réinventée chez Harris Wharf.

© Le Bon Marché Rive Gauche

« So Punk Rive Gauche » fait également la part belle à l’art du tatouage et du piercing en invitant Maria Tash, star du piercing de luxe, et le collectif parisien L’Encrerie. En parallèle, deux bars sont consacrés à la beauté : manucures extravagantes sont au programme chez Kure Bazaar et le maquillage haut en couleur chez Uoma.

Au dernier étage du Bon Marché, il est possible de déguster sur le pouce un « Fish and crisps » au coffee shop Sunlee Howard. Les gourmets pourront toujours lui préférer une dégustation des plats du chef étoilé et anticonformiste Guillaume Sanchez au restaurant La Table.