Avec l’Exposition « Branco Luz », la plasticienne Joana Vasconcelos investit le Bon Marché avec ses créations monumentales et insolites

Distribution sélective

·

Après Ai Weiwei en 2016, Chiharu Shiota en 2017 et Leandro Erlich en 2018, le Bon Marché donne cette année carte blanche à l’artiste portugaise Joana Vasconcelos pour investir ses vitrines et ses espaces intérieurs avec ses œuvres aux dimensions impressionnantes. Une exposition intitulée « Branco Luz » (« Blanc Lumière » en français), accessible au public depuis le 17 janvier et à découvrir jusqu’au 17 février.

Plasticienne à l’imagination débordante et à l’esprit malicieux, attachée à la tradition artisanale autant qu’à la transgression provocatrice, Joana Vasconcelos s’est imposée ces dernières années comme une figure incontournable de l’art contemporain. Son travail explorant la condition féminine, son thème favori, a été présenté dans les collections des plus grands musées internationaux. En 2012, elle est la première femme à être exposée au Château de Versailles, succédant à Jeff Koons ou encore Takashi Murakami. Cette année, l’artiste portugaise a créé une gigantesque suspension pour le Bon Marché, intitulée « Simone ».

 

® Le Bon Marché Rive Gauche

Cette œuvre aux allures de créature mythologique flottant sous la verrière du grand magasin et au-dessus des rayons, présente des formes et des dimensions hors normes : 10 mètres de hauteur, 12 mètres de large et 30 mètres de long. Mi-montgolfière, mi-fourmi géante, cette nouvelle création de la série des Valkyries, figures mythologiques féminines récurrentes dans l’œuvre de Joana Vasconcelos, est enveloppée de tissus nacrés montés en patchwork, de broderies au crochet et de passementeries précieuses.

® Le Bon Marché Rive Gauche

Immaculée et rehaussée de détails argentés et de lumières apaisantes, « Simone » se fond parfaitement dans l’architecture Art Déco du Bon Marché, venant enlacer les escalators et flirter avec les piliers de fer et d’acier du grand magasin. Pour l’accompagner, une deuxième installation moins imposante a pris place dans les vitrines extérieures de la rue de Sèvres. Avec l’exposition « Branco Luz », les visiteurs du Bon Marché auront la chance d’embarquer pour la planète inconnue de Joana Vasconcelos jusqu’au 17 février.