Environnement

Depuis 20 ans, LVMH anticipe et adapte, jour après jour, ses processus de production, ses habitudes, ses comportements, pour toujours mieux répondre aux nombreux défis environnementaux auxquels nous sommes confrontés.

© Emiliano Ponzi / DR

Un engagement de longue date

Les produits des Maisons du Groupe sont issus de matières premières naturelles souvent rares et exceptionnelles. La conception et la fabrication de produits de luxe doivent intégrer innovation, créativité, excellence de l’exécution mais également performance environnementale. Ces valeurs issues du patrimoine unique de nos Maisons se perpétuent dans l’expertise et l’engagement des équipes en charge de l’environnement. C’est ainsi, que depuis plus de 20 ans, la direction de l’environnement LVMH accompagne nos Maisons.

La Charte environnement signée par Bernard Arnault en 2001 a défini les ambitions et la stratégie du Groupe :

  • Rechercher un haut niveau de performance environnementale ;
  • Susciter un engagement collectif ;
  • Maîtriser les risques environnementaux ;
  • Concevoir des produits en intégrant innovation et créativité environnementale ;
  • S’engager au-delà de l’entreprise.

 

LIFE, LVMH Indicators For the Environment

Depuis 2012, le programme LIFE a été conçu de façon à renforcer l’intégration de l’environnement dans les processus managériaux, faciliter le développement de nouveaux outils de pilotage et tenir compte des évolutions et enrichissements découlant des pratiques innovantes des Maisons. Mis en œuvre par le comité de direction de chaque Maison, LIFE s’articule autour de neuf dimensions clés de la performance environnementale. Les Maisons définissent un programme d’actions en hiérarchisant leurs thématiques stratégiques, assorti d’indicateurs permettant de suivre leur performance. Depuis juin 2014, LIFE est intégré au plan stratégique de chaque Maison.

« Le programme LIFE est notre réponse pour structurer nos actions, les fédérer autour de thèmes et d’objectifs partagés en faveur de l’environnement. Il représente un nouveau socle et un nouveau départ dont la vocation est de nourrir la force créative des Maisons tout en renforçant les passerelles et convergences autour des enjeux majeurs de notre Groupe. »

La politique, la stratégie, les bonnes pratiques ainsi que les indicateurs environnementaux sont présentés chaque année dans le rapport environnement.

> Retrouver l’ensemble des rapports environnement depuis 2002.
> En savoir plus sur la Gouvernance et l’ISR du Groupe.
Télécharger le dernier rapport environnement.

Initiatives

  • Des Maisons portées par de nouvelles énergies ! 

    Soleil, vent, terre, mer, végétaux : d’où qu’elles viennent, les énergies renouvelables ont en commun d’engendrer très peu (voire pas) d’émissions polluantes. Cela les met au cœur de la transition énergétique mondiale… et leur donne une place de choix dans la politique environnementale de LVMH. Parmi les Maisons du Groupe, quelques-unes sont en pointe sur le sujet, comme TAG Heuer et Loro Piana.

  • Construction : quand bâtiment rime avec environnement 

    Le secteur du bâtiment est le troisième plus gros émetteur mondial de gaz à effet de serre. Ce constat a poussé LVMH à intégrer le critère environnemental dans la conception de ses sites, qu’il s’agisse d’entrepôts, de boutiques ou de bureaux. Zoom sur deux réalisations remarquables nées de cette politique.

  • Une logistique à la hauteur des enjeux climatiques 

    Depuis 2002, LVMH a réalisé le bilan carbone de la plupart de ses Maisons et pu ainsi mesurer le poids de la logistique dans ses émissions de gaz à effet de serre. D’où les nombreuses actions menées ces deux dernières décennies au sein du Groupe pour acheminer les marchandises en conjuguant performance opérationnelle et excellence environnementale, sur les courtes comme sur les longues distances. Illustrations.

  • Véhicules : il y a de l’électricité dans l’air ! 

    En se déplaçant en véhicules électriques, les délégués de la COP21 veulent réaffirmer le rôle de la mobilité verte dans la lutte contre le changement climatique. Une conviction aujourd’hui bien ancrée chez LVMH, comme en témoignent les initiatives de deux Maisons viticoles du Groupe, Hennessy et Moët & Chandon.

  • Des magasins de plus en plus sobres en énergie 

    70 % des émissions de gaz à effet de serre de LVMH sont liées à la consommation d’énergie des magasins, qui représentent plus d’un million de m2 dans le monde. Pour lutter contre le changement climatique, le Groupe et ses Maisons s’attachent donc en priorité à améliorer les performances énergétiques des espaces de vente.

  • LVMH crée un fonds carbone interne 

    Pour la première fois de son histoire, LVMH met en place en novembre 2015 un fonds carbone interne. Objectif : créer un cercle vertueux pour diminuer les émissions de gaz à effet de serre du Groupe et de ses Maisons et contribuer ainsi à l’effort international pour limiter la hausse des températures.

  • Le programme LIFE, l’exemple de la Maison Bulgari 

    Comme l’ensemble des Maisons de LVMH, Bulgari a intégré le programme LIFE dans son plan stratégique. Le comité de direction, avec le soutien des équipes opérationnelles, a défini un programme ambitieux qui vient renforcer et structurer les actions déjà mises en œuvre.

  • La plateforme de recyclage CEDRE 

    Depuis 2010, les Maisons de Parfums & Cosmétiques de LVMH ainsi que Sephora utilisent CEDRE, une plateforme pour trier, recycler et valoriser leurs déchets.

  • Le bois, issu de forêts gérées durablement, des fûts Hennessy 

    Située à Cognac, la tonnellerie de la Sarrazine assure la fabrication, l’entretien et la réparation des fûts qui contiennent les eaux-de-vie de la Maison Hennessy afin d’assurer leur vieillissement.

  • L’éco-conception chez Guerlain 

    Chez Guerlain, l’éco-conception est source d’innovation ! Pour les équipes, en les challengeant dans leur créativité, pour réfléchir différemment au luxe de demain, de manière plus responsable, durable tout au long du cycle de vie des produits.

  • L’atelier de la Drôme de la Maison Louis Vuitton 

    L’atelier Haute Qualité Environnementale de Louis Vuitton dans la Drôme a été pensé et construit pour s’intégrer dans le paysage. La plus grande toiture industrielle végétale de France contribue à parfaire son intégration.